Digne d’un pays de cul

téléchargementPar Ian Sénéchal,

Ce matin, je suis révolté. Le pire, c’est qu’en lisant les deux nouvelles suivantes (nouv_1, nouv_2), je ne suis même pas surpris. On nous joue un scénario depuis le début septembre et tout est réglé au quart de tour. Ah pis, de la merde, je n’ai même pas le goût de commenter. Gagnez-là votre majorité, faites-le votre référendum, ayez votre pays, je vais commencer à préparer mon plan d’évacuation pendant que j’en ai encore le temps. Je suis écœuré de vivre au travers d’une population qui se laisse manipuler ainsi par ses médias. Réveillez-vous bordel. Je me magasine des terrains à Hawkesebury avant que le prix monte.

Publicités

L’ère des communications

Ian Sénéchal

Photo le Journal de Montréal

Aujourd’hui, si je travaillais dans les médias ou dans le monde artistique, je serais admiratif. Je porterais un regard contemplateur sur l’actualité en ce lundi matin. Je me sentirais fort, puissant. Je prendrais le temps de relaxer et de faire un peu de philosophie. Je prendrais le temps de réfléchir au meilleur moyen d’utiliser efficacement le pouvoir que l’on m’a octroyé. Car, du pouvoir, j’en aurais.

Lire la suite