L’ère des communications

Ian Sénéchal

Photo le Journal de Montréal

Aujourd’hui, si je travaillais dans les médias ou dans le monde artistique, je serais admiratif. Je porterais un regard contemplateur sur l’actualité en ce lundi matin. Je me sentirais fort, puissant. Je prendrais le temps de relaxer et de faire un peu de philosophie. Je prendrais le temps de réfléchir au meilleur moyen d’utiliser efficacement le pouvoir que l’on m’a octroyé. Car, du pouvoir, j’en aurais.

Lire la suite

Publicités