Les bouées

Ian Sénéchal

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

Un des sports les plus violents que l’on connaisse, la boxe, m’a toujours attiré. On voit deux personnes dans un ring s’étudier, s’attaquer, se défendre et riposter aux attaques de l’autre pendant 15 longs rounds qui semblent interminables. Une des caractéristiques des grands champions est qu’ils savent reconnaître le moment où leur adversaire est dans les câbles et qu’il faut doubler la cadence. Il faut avoir l’oeil, car si vous ouvrez la machine trop tôt, votre adversaire vous le fera payer cher lorsque vous aurez fini de vous épuiser à tenter de le mettre au tapis. Je pense que j’aime ce sport pour les nombreux parallèles que l’on peut faire avec la politique. Lire la suite

Publicités

La vraie indépendance

Éric Duhaime

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

Bazzo.tv

Pour écouter le débat :

Éric Duhaime, conclusion du débat sur la montée de la droite québécoise, Bazzo-TV, Télé-Québec, 16 septembre 2010

Merci à Daniel Paquet pour avoir sorti le verbatim de la fin du débat diffusé hier à Bazzo.tv portant sur la droite québécoise.

Ça fait 40, 50 ans que le mouvement indépendantiste au Québec est en croissance. Il a été au pouvoir pendant plus de 20 ans, et ce qu’on remarque, c’est que le Québec n’a jamais été aussi dépendant du Canada anglais. Et ces gens-là réclament toujours plus, plus, plus d’Ottawa.

Donc, la vraie indépendance pour le Québec, ça commence en se gérant nous-mêmes, en étant autonomes financièrement, en arrêtant de dépendre du 8,5 milliards que nous envoie annuellement l’Alberta, en arrêtant de dépendre des programmes sociaux fédéraux, en arrêtant de dépendre de l’argent d’Ottawa, du gouvernement fédéral.

Le jour où on ne sera plus des «quêteux» à Ottawa et dans le reste du Canada et vis-à-vis l’Alberta, alors je pense qu’on aura acquis la vraie indépendance, celle qui compte le plus: on sera financièrement autonome, et là on pourra prendre les décisions politiques qui s’imposent!»

Rétro : Le Plateau d’Amir

Par Éric Duhaime,

Ce texte est paru dans le Journal de Montréal le 5 janvier 2009,

Lire la suite

Le centre-droit doit redoubler d’ardeur

Par Ian Sénéchal,

Joanne Marcotte y allait hier d’un texte témoignant de son optimisme pour la droite et le centre-droit au Québec pour les prochaines années. Bien que ce courant d’idée semble avoir vu son principal véhicule politique au Québec affaibli grandement (remarquez, il n’est pas complètement impossible que l’ADQ se redresse) elle démontre bien que le discours du conservatisme fiscal a de plus en plus de résonnance dans la population.

Lire la suite