L’emploi et les médias

L’étude publiée par Marcel Boyer récemment m’a incité à écrire ce billet. En fait, une citation de cette étude m’a tout simplement frappé :

Pour les 65 trimestres allant du troisième trimestre de 1992 au troisième trimestre de 2008, chaque emploi net créé provenait en réalité de 21 emplois créés et de 20 emplois perdus, ce qui a mené à une forte croissance du marché du travail aux États-Unis. Parallèlement, chaque nouvel établissement ouvert par les entreprises privées américaines au net découlait en fait de 19 ouvertures et de 18 fermetures. Les économistes appellent ce processus la « destruction créatrice ».

Lire la suite

Publicités