LE RETOUR DE L’AUTONOMISTE

Éric Duhaime

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

Lucien Bouchard entre officiellement dans ses nouvelles fonctions de président de l’Association pétrolière et gazière du Québec lundi prochain. Tout un défi attend l’ex-Premier ministre en vue de convaincre les Québécois de l’importance de développer notre plein potentiel énergétique, particulièrement les gaz de schiste.

Il devra réussir là où son prédécesseur, André Caillé, a échoué à persuader la majorité du bien fondé de son projet, autant sur le plan de l’environnement, de la sécurité que de la transparence. Suite…

Publicités

De la bonne radio (5)

Admin

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

Jeff Fillion et Dominic Maurais font le Labeaume Watch

Éric Duhaime sur le Colisée, Lucien Bouchard et Amir Khadir

Ian Sénéchal parle de David Cameron avec Dominic Maurais

Fred Têtu nous parle des 5 ans des conservateurs

Mario Dumont avec Sylvain Bouchard sur les journalistes

Jasmin Guénette sur les frais de scolarité avec Gasse

Germain Belzile sur les frais de scolarité avec Hugo Langlois

En vrac #4

Par Ian Sénéchal (TSMFHV3RSJUD),

Voici les choix éditoriaux en ce vendredi matin très venteux :

Joanne Marcotte nous livre une satire sur la souveraineté très intéressante. Vous aimerez, j’en suis convaincu.

Lire la suite

Faut-il quitter la politique pour attaquer une vache sacrée?

Par Ian Sénéchal,

À l’image de ce qu’il à fait avec les Lucides, Lucien Bouchard vient de lancer un nouveau document dans la mêlée politique. Je vous invite à le lire. Ils ont également créé une page Facebook pour ouvrir les discussions. Je peux vous dire que ça brasse déjà.

Voici donc les liens importants :

Le site principal pour trouver le Pacte sur le financement ainsi que la page Facebook. Une autre page pour signifier son opposition a déjà été créée. Vous serez probablement surpris d’apprendre qu’elle réunis déjà 4 fois plus de membres.

Ça commence à devenir vraiment frustrant de voir autant de gens qui ont eut l’opportunité un jour de changer le Québec profondément, mais qui ne l’ont pas saisie brasser les politiciens actuels (Bouchard, Jérôme-Forget, Audet, Facal). On les aime bien aujourd’hui, mais ils n’ont plus le pouvoir qu’ils ont déjà eu. Au moins, ils mettent la main à la pâte aujourd’hui et utilisent leur nom pour promouvoir des idées qui pourraient être intéressantes pour le Québec.

Accepter l’évidence

Par Guillaume S. Leduc,

Ça ne doit pas être facile d’être souverainiste par les temps qui courent. La sortie de Lucien Bouchard hier est le plus récent événement du déclin tranquille d’une option qui a connu ses moments de gloire à la fin du dernier siècle, mais qui n’est pas prête de revenir à l’avant-plan.