POUR QUI SONNERA LE GLAS?

Daniel Paquet

(Contact viaTwitter, Courriel),

Ça ne va pas bien pour les syndicats.

À Ottawa, le conservateur Russ Hiebert, député de South Surrey – White Rock – Cloverdale, en Colombie-Britannique, vient de déposer le projet de loi privé C-317, une initiative visant à obliger tous les syndicats canadiens à rendre publique l’utilisation précise qu’ils font des cotisations de leurs membres. Le gouvernement Harper étant majoritaire, le tout n’est qu’une formalité, même si le NPD s’est dit contre le projet avant d’en avoir pris connaissance.

Dans le même souffle, à Québec, la ministre du Travail Lise Thériault déposait jeudi matin un projet de loi visant à donner aux employeurs le contrôle sur leur main d’œuvre et forçant aussi les syndicats à ouvrir leurs livres et à justifier, et leurs revenus, et leurs dépenses.
Lire la suite

Publicités

DE GLOUTONNERIE ET DE GOURMANDISE

Daniel Paquet

(Contact viaTwitter, Courriel),

Malgré ce qui avait été avancé il y a quelques mois, il semble bien le premier ministre Stephen Harper ne pourra pas respecter sa promesse électorale de conclure une entente sur l’harmonisation des taxes fédérale et québécoise avant le 15 septembre.

Il y a des embuches, parait-il, et l’écart entre l’offre d’Ottawa et la demande de Québec est «significatif», dit-on.

«Il est très important que le Québec soit disposé à harmoniser l’assiette fiscale de la taxe de vente québécoise et celle de la taxe de vente fédérale. Je ne dis pas que nous ne nous entendrons pas, je ne dis pas que nous allons nous entendre» explique le ministre Flaherty.

Quand au ministre Bachand, de son côté, il tient à rappeler à son homologue fédéral que «les négociations ne devraient pas se faire sur la place publique».

Rendus ici, vous admettrez que ça commence à sentir drôle dans la cuisine.
Lire la suite

Vox populi

Daniel Paquet

(Contact viaTwitter, Courriel),

___________________________________________________________________

Faut être fessé par une vague pour réaliser à quel point ça sonne!

Nous nous sommes exprimés.
Commentons maintenant.
Ou, comme j’entend dans la quasi-totalité des médias ce matin, essayons de comprendre.


Mon vote est un vote…

Daniel Paquet

(Contact viaTwitter, Courriel),

La campagne électorale fédérale du printemps 2011 tire à sa fin. Une bien étrange campagne, qui nous a apporté son lot de surprises. Et c’est pas fini.

Tout le monde semble avoir une opinion, des chroniqueurs spécialisés aux éditorialistes, en passant par les chefs de partis eux-même. Sans oublier les nouveaux venus dans la campagne: vous, moi, lui et elle… les simples citoyens qui sont intervenus dans la campagne via les média sociaux, et qui l’ont manifestement influencée.

Deux excellentes réflexions ont été publiées sur ce présent site par mon ami Ian Sénéchal:

Lire la suite

Je me mouille

Plongeon Canada (www.plongeon.qc.ca)

Ian Sénéchal

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

Tout d’abord, voici ma chronique de cette semaine. J’analyse le programme du NPD. Pas le choix, c’est d’une évidence incroyable qu’ils vont faire toute une percée au Québec.

Ensuite, il serait bien stupide de ma part de ne pas faire de prédictions quant à la prochaine élection qui se tiendra le 2 mai. Remarquez, ça vaut ce que ça vaut, j’ai mis le CH en 6 alors… Lire la suite

PARLONS Qc pour PARLER Bq

Daniel Paquet

(Contact via Twitter, Courriel),

Quand on est résident du Québec, on voit le Bloc québécois partout. On entend le Bloc québécois partout. Et presque partout, dans les médias, on nous présente le Bloc québécois comme une alternative parfaitement démocratique aux partis fédéralistes canadiens. Parfaitement démocratique?
Prenons quelques instants pour en douter.
…OK, d’abord, au Québec, on ne peut pas douter du Bloc québécois.
C’est pas gentil et surtout, c’est très mal vu.
Prenons alors quelques instants pour y réfléchir. Okay?

Lire la suite

HOMMAGE À STOCKWELL

Éric Duhaime

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

Le ministre Stockwell Day annonçait le week-end dernier son intention de ne pas se porter candidat à la prochaine élection fédérale, mettant ainsi fin à une carrière politique de 25 années bien remplies. J’ai eu l’extraordinaire privilège d’être son conseiller alors qu’il dirigeait l’Alliance canadienne.

Lorsque je le rencontrai la première fois, tout me séparait de ce ministre des Finances albertain, père de famille Pentecôtiste, de 20 ans mon aîné. Une grande complicité se développa pourtant rapidement entre nous. Lire la suite…