3.2 milliards : Étape 4

logo st-mag festPar Ian Sénéchal,

L’été est terminé et on a fait le tour des festivals en passant par le festival de « chez vous » au festival « de la vache qui chie » de St-Magloire.

 

Voir les autres étapes

Bon nombre de ces festivals ne seraient pas en place sans l’appui du gouvernement du Québec. Il est très difficile de quantifier l’apport du gouvernement, puisque les commandites/subventions/dons proviennent souvent de plusieurs branches des gouvernements.

Prenons la Coupe Rogers. La SAQ, le Casino de Montréal et Tourisme Québec sont des partenaires majeurs de l’événement.

En ces temps de compressions budgétaires et surtout, après avoir utilisé les trois vaches à lait étatiques (Hydro, Loto-Québec et la SAQ) à profusion, il serait temps pour le gouvernement de faire un peu de ménage dans toutes ces « commandites ».

Les trois monopoles étatiques ont fait des dons pour 41 millions de dollars l’an passé. À quoi cela sert? Ils n’ont pas de concurrents!

Voici donc une économie toute simple qui leur permettra d’hausser leur bénéfice de l’an prochain. Oh, on aimerait tous retrouver ces économies dans nos poches via des prix plus intéressants, surtout du côté de la SAQ et Hydro-Québec, mais il ne faut pas rêver en couleurs, ça n’arrivera pas. Donc, en attendant leur privatisation, pourquoi ne pas leur interdire l’octroi de dons et commandites.

Économie totale, 41 millions de dollars.

Une réflexion sur “3.2 milliards : Étape 4

  1. De ce que j’ai compris, ces commandites sont utilisées plutôt que des subventions directes du gouvernement du Québec pour éviter de se faire couper sur la péréquation et les impôts fédéraux. Faites le calcul, ces dons des sociétés d’état deviennent déductible d’impôt au fédéral, et diminuent les revenus de l’état. Une subvention directe ne récolte pas ces avantages.

Les commentaires sont fermés.