3.2 milliards : Étape 2

woman-with-victory-sign-300x188Par Ian Sénéchal,

Allons-y sans attendre pour l’étape numéro deux afin d’atteindre 3.2 milliards de compressions budgétaires. Elle sera toute petite celle-là.

Rappel : 

Étape 1 = 134 millions

Pourquoi ne pas abolir le Conseil du Statut de la femme. On parle d’une économie de 4 millions de dollars cette fois. Pas grand chose, on s’entend. 

Ce que j’aime de cette coupure, c’est qu’un gouvernement brillant pourrait donner des allures de célébrations à l’éradication de ce poste budgétaire. Pourquoi ne pas en faire l’annonce le 8 mars.

Je m’imagine très bien un Philippe Couillard triomphant annonçant la fin du Conseil. En effet, l’égalité des sexes est atteinte dans l’esprit de bien des gens. La majorité des féministes d’aujourd’hui ne l’avoueront pas, mais elles ont réussi. Elles devraient être fières. Une femme n’est pas un homme et un homme ne sera jamais une femme. Mais s’il y a bien une chose que l’occident a su démontrer, c’est qu’une terre démocratique comme la nôtre a su évoluer pour s’éloigner des régimes médiévaux qui survivent encore dans certains pays bornés.

C’est sûr qu’en abolissant le Conseil, on devra apprendre à se passer : 

  1. D’une équipe pour répondre aux 2200 demandes de renseignements, dont 1497 soumises par téléphone
  2. Du dossier consulté 524 fois en ligne nommé  » Pour de vrais droits des Africaines » (le blogue que vous lisez atteint ses chiffres plutôt facilement et c’est gratis…)
  3. D’une infolettre atteignant environ 6000 personnes (environ le nombre d’abonnés Facebook du RLQ, une organisation 100% bénévole)
  4. 584 mentions dans les médias
  5. 108 entrevues accordées par la présidente (combien à SRC, juste pour le fun…)
  6. D’un compte Twitter suivi par 780 personnes, soit le tiers de la population de mon village, St-Anselme!
  7. Des avis intitulés :
    1. La prostitution : il est temps d’agir
    2. Une mixité en chantier – Les femmes dans les métiers de la construction
    3. Réflexion sur l’itinérance des femmes en difficulté
    4. Violence envers les femmes : une problématique toujours d’actualité (Honnêtement, c’est un des rares sujets sur lequel elles sont sur la coche quand elle ne sorte pas des statistiques gonflées aux stéroïdes pour prouver leur point.)
    5. Les femmes et le Plan Nord : pour un développement nordique égalitaire
    6. Modifications des règlements entourant l’aide sociale
  8. Six jobs bien payées.

Une réflexion sur “3.2 milliards : Étape 2

  1. Bonsoir M. Sénéchal,

    Je suis loin d’être en accord avec votre propos. Le Québec a fait des pas de géant pour ce qui est de la place des femmes dans la société contrairement à bien d’autres États dans le monde, mais l’égalité hommes-femmes est loin d’être acquise comme vous le prétendez.

    Les exemples ne manquent pas:
    1. Combien de femmes sont à la tête d’entreprises?
    2. On en demande toujours plus aux femmes qu’aux hommes pour le même type de travail.
    3. Les femmes sont plus susceptibles d’êtres critiquées que les hommes sur leur travail, leur apparence, leur vie de famille, leur sexualité, etc. (http://www.fastcompany.com/3034895/strong-female-lead/the-one-word-men-never-see-in-their-performance-reviews)
    4. Il est mal vu pour une femme de se dire féministe comme vous le démontrez dans votre billet, sous peine de se faire traiter de féminazie, de frustrée, de salope, etc. Pourquoi en est-il ainsi dans notre société où l’égalité hommes-femmes serait supposément atteinte?
    5. Combien de femmes sont susceptibles de se faire apostropher ou agresser sur la rue? (Ça rejoint ce que vous parliez à propos de la violence faite aux femmes.)
    6. Pourquoi le corps des femmes sont encore utilisés pour vendre n’importe quoi?
    7. Pourquoi un grand nombre de femmes est susceptible de vivre dans la pauvreté avec un emploi précaire et/ou en étant chef de famille monoparentale?

    Par conséquent, je suis pour le maintien du Conseil du Statut de la femme. Ce n’est pas en réalisant cette économie de pacotille que le gouvernement Couillard est susceptible d’atteindre l’équilibre budgétaire. Ça prend de vrais économies comme celles que vous mentionnez dans vos deux précédents billets.

Les commentaires sont fermés.