25% des contribuables paient 89% des impôts

Par Ian Sénéchal,

Les statistiques fiscales pour l’année 2011 sont maintenant disponibles. Plusieurs chiffres intéressants, mais je vais en mettre deux en relief pour nos amis qui désirent une meilleure distribution de la richesse.

Les contribuables qui gagnent plus de 50 000$ représentent 24.6% de la population.

Ils paient 89.4% des impôts (montant net des crédits d’impôts remboursables).

Vous ne me croyez pas? Sortez vos calculettes et faites le calcul avec les deux tableaux suivants. Cliquez pour agrandir.

(4.8% + 19.8%)  = 24.6%

((9039 + 8303) / 19 399) = 89.4%

TAB1

TAB2

 

8 réflexions sur “25% des contribuables paient 89% des impôts

  1. Le calcul pose l’hypothèse que ceux qui gagnent moins de 50K$ et qui payent de l’impôt sont ceux qui doivent payer pour ceux qui en retire de l’État (voir le deuxième tableau dans les tranches inférieures)… Je trouve que ce n’est donc pas juste de dire que ceux qui gagne plus de 50K$ payent plus de 89%. Par exemple, si les citoyens qui gagnent moins de 20k$ par année en avaient retiré davantage de l’État, nous aurions pu avoir un pourcentage plus élevé que 100% pour ceux gagnant plus de 100k$. La vrai affirmation serait plutôt à 76%.

    • Je crois aussi que l’article aurait du montrer la proportion du salaire gagné. En se fiant au graphique 3 des statistiques fiscales de 2011, on peut voir que ceux que le 25% qui gagnent plus de 50K$ font 57.3% du salaire total brut et paient 76% de l’impôt. C’est moins choquant présenté comme celà.

  2. A reblogué ceci sur et a ajouté:
    Des statistiques qui nous disent qui payent pour tout les services sociaux ad nauseam! Les frais universitaires en premier, seulement $2,000 au Québec, , tandis qu’en Ontario et au N »B » c’est $6,000. Et les étudiants ont presque détruit Montréal parce qu’on voulait leur charger 50 sous de plus, vraiment embarassant. Ces jeunes ont besoin d’un cours sur l’économie du Québec qui est dans le trou pas à peu près.

    • L’idée c’était de faire payer les étudiants deux fois plus cher au bout de 5 ans. Il y a une marge entre 50 sous, et 2000 dollars. Sinon on peut dire qu’en ontario et au N »B », les étudiants paient a peine un dollar de plus. Ca serait embarassant.

    • 50 sous de plus? Madame, retournez lire les journaux. Vous pouvez être pour ou contre la grêve, mais de grâce, ne faites pas de la désinformation. L’augmentation était de 1625$ par annéee, étalé sur 5 ans. Légèrement plus que deux trentes sous comme vous l’entendez.

  3. On peut aussi dire « Les contribuables qui gagnent plus de 50 000$ représentent 24.6% de la population. Ils ont plus de 89.4% du salaire net du Québec après impôts. »

    Parce que c’est probablement aussi vrai.

    Je ne vois vraiment pas où on veut en venir à sortir des statistiques comme celles la.

    On veut des services, moins d’attente dans les urgences, un nouveau pont et mettre de l’argent dans notre économie, mais on ne veut pas que personne ait à payer.

Les commentaires sont fermés.