Le texte de l’année!

obélixPar Ian Sénéchal,

Une bonne amie me disait que mon attitude cynique et indifférente envers la Charte n’était pas adéquate. Je ne sais pas si elle a raison encore, mais je connais bien son principal argument. Si on les laisse faire, on ne sait pas jusqu’où ils vont aller. Eh bien, aujourd’hui, je peux vous dire que son argument prend du poids. Si je continue de penser que le débat sur la Charte est chiant, artificiel, contre-productif, non-pertinent et populiste, pas le choix aujourd’hui de dire que finalement, il commence à générer un méchant bon show et vraiment, on ne sait pas du tout où les défenseurs de la Charte péquiste seront prêt à aller!

Lisez ce texte (et les commentaires au bas) de Lise Payette et dites-moi combien vous auriez été prêt à payer pour un tel spectacle d’humour. Non, mais ils sont fous ces péquistes!

Pour ceux qui n’ont pas lu le texte de Mme. Payette, sachez seulement qu’elle veut changer les noms de rues et de villages religieux (tous les St-Profond et Ste-Reculée) ainsi que les noms de rues rattachés à nos conquérants (ce sont des péquistes quand même) comme la rue Sherbrooke, Atwater…

Bon, assez pour aujourd’hui, je vous laisse sur un tweet de mon cru pour vous souhaiter bonne soirée. Cliquez sur l’image si vous voulez la diffuser!

tweet

3 réflexions sur “Le texte de l’année!

  1. J’imagine que le Ministre de la Justice St.Arnaud devra enlever le St., et Christine St. Pierre, et que dire de la Basilique NOTRE DAME et LES HÔPITAUX St. Luc, Hotel Dieu, du Sacré Coeur…ces séparatistes ont besoin de psy. Malade dangeureusement!

  2. Mme Payette, une autre belle-mere au PQ, a beaucoup de temps libre a sa retraite. Imaginez un instant le comité parlementaire responsable d’un tel dossier. Tout les frais inhérent aux consultations, déplacements, experts, référendum et j’en passe. Ce serait une nouvelle boite de Pandore et j’entrevois déja le déchirage de chemise sur la place publique. Belle facon de maintenir la polémique en plus de dilapider des fonds publique dans une cause tout a fait inutile.

  3. Pas question de payer. Je ne me déplacerai même pas pour voir un show gratuit de Lise Payette, cette grande-prêtresse du féminiche de gauche et séparatiche. Comme on dit: « Il faut une vie pour prouver que l’on est intelligent et seulement quelques minutes pour prouver qu’on en est encore loin.

Les commentaires sont fermés.