C’est bien connu, les riches ne font pas leur part… not

Ian Sénéchal

(Contact via Twitter, Podcast, Facebook, Courriel),

J’ai de belles statistiques pour vous. C’est tiré d’un document publié par le ministère du Bonheur pour l’année 2008.

Pour les gens qui gagnent 100 000$ et plus au Québec :

Ils sont 3.9% des contribuables, donc 237 000.

Ils représentent 19.4% de tous les revenus gagnés, soit 42.1 milliards.

Ils paient 32.1% de l’impôt totale.

Les indignés n’ajouteront jamais la dernière phrase à leur discour, mais pourtant, cela frappe l’imaginaire. Seulement 3.9% des contribuables en 2008 ont payé 32.1% de l’impôt des particuliers. Wow, gang de sans coeur, ça devrait être 50%, MINIMUM!!!

J’ajouterais également que 3.9%, ce n’est pas énorme. Le Québec est définitivement riche en pauvres et pauvre en riches!

Advertisements

17 réflexions sur “C’est bien connu, les riches ne font pas leur part… not

  1. C’est sans issue, Ian.
    Tu vas te faire répondre qu’on peut faire dire n’importe quoi aux chiffres.
    Hehe

  2. Wow comme c’est bien envoyé.C’est triste a dire, mais tout ces gens qui passent leur temps a manifester pour un oui ou pour un non dans une société Québecoise, que je considére bien nantie, pour ne pas dire choyée et bien c’est justement que ces gens sont trop bien et n’ont trouvés rien d’autre pour se valoriser que cette activitée plutot facile.Qu’ils se prennent en main et s’implique dans peu importe la sphére et qu’ils les fassent les changements.Comme l’ont fait nos arriéres grands parents,nos grands parents et nos parents.Il est vrai que ca demande plus d’effort.

  3. Pis encore, 97% des impôts des particuliers sont payés par seulement 40% des contribuables, ce qui veut dire que 60% de la population paye pratiquement rien. Qui exploite qui?

  4. Qu’on se console : aux ÉU, le 1% le plus riche payait 40% de l’impôt sur le revenu en 2008 (de mémoire)

    et au niveau canadien, le 20% de plus riche paie 55% de tout l’impôt sur le revenu (pour les célibataires, ça monte à 65%).

  5. Ce qui est bien connu c’est les tatas qui te demande combien tu gagnes pis si tu fais plus qu’eux même à seulement 20$/hr , ben « tu gagnes trop ». Ils ont pas encore comprit que la richesse n’est pas exactement qu’un vase communiquant et que si ton salaire baisse, le leur va pas monter.Au contraire.

  6. il serait intéressant de savoir à quoi servent les dollars gagnés au-dessus de 100 000$ (pour reprendre les chiffres énoncés). Si on me dit que ces gens peinent à manger et qu’ils ont absolument besoin d’un système de santé gratuit et d’un système d’éducation à faible coût pour ne pas faire faillite, et bien qu’on arrête ce scandale immédiatement… par contre, force est d’admettre que cet argent va sûrement dans cette belle machine mise en place par la bourgeoisie pour justifier leur accumulation inutile de ressources; que l’on nomme communémment le luxe.

    • Ou peut-être ils vont payer dans une clinique privée, pour eviter d’attendre 24 heures dans les urgences.

      Ou envoyer leurs enfants à l’école privé, pour éviter une système public qui est trop égalitaire, et qui ne va pas assez valoriser les enfants individuels.

      C’est le luxe ça? En Europe on appelle ça des services de base, qui sont disponible pour toute la population, riche ou pauvre. Pourtant, il ne paie pas plus d’impôts qu’au Québec.

      Le Québec dépense plus en santé que les Européens, mais les resultats sont pire. Alors, il faut permettre aux gens se débrouiller eux-mêmes.

    • « il serait intéressant de savoir à quoi servent les dollars gagnés au-dessus de 100 000$ »

      … l’argent n’étant pas le votre, c’est pas vos affaires. C’est aussi ce que vous répondriez si VOUS gagniez plus de 100 000$.

  7. Il faut être crétin pour ne pas comprendre que le luxe que les gens aisés se payent est produit par quelqu’un et donc que ça donne du travail aux gens. De plus, si on avait pas de gens qui gagnent plus de 100 000$, tous les parasites du système comme ceux qui se font appeler les indignés ( on devrait plutôt les appeler les indignes ) ne pourraient pas continuer à vivre au crochet de la société sans rien y apporter.

  8. Je ne pense pas que Ian voulait que vous pleurez pour les riches. Il voulait plutôt faire le point que les riches aux Québec paient bien leur part. Qu’ils partagent déjà une bonne partie de leur richesse.

    Vous avez toute à fait raison que ce n’est pas uniquement grâce à leur qualités qu’ils ont riche. Mais souvent, ça joue un rôle important. Il y a bel et bien un element de mérite dedans.

    Si tu vas leur enlever toute leur richesse, il y en pas mal qui vont travailler moins. Ça va faire beaucoup de mal à toute la société, inclusivement les bas salaires.

    • Vous n’êtes pas sérieux. Si on pousse votre affirmation à la limite, un pays qui ne compterait aucun riche serait plus prospère qu’un pays qui en compte beaucoup. Ça serait quoi ces pays là, Cuba, la Corée du Nord?
      Le 100$ que le riche dépose en banque est celui qui peut être emprunté par une entreprise qui pourra engager quelqu’un et lui permettre de gagner son 100$ plutôt que de se le faire donner en parasitant le système.

    • Ah, bon point. Les pauvres consomment plus (relativement) que les riches. C’est vrai. C’est pourquoi, à mon avis, si on veut stimuler l’économie temporairement, il faut mieux donner 100$ à tous le monde que baisser les impôts.

      Mais ces effets sont court terme. Après deux, trois, ans l’économie s’ajustera. Si tu veux augmenter la croissance économique, il faut travailler sur l’efficacité (supply-chain, si tu veux). Et là, moins que les revenues seront diminué par les impôts, plus les gens vont travailler, plus ils vont prendre des risques pour gagner de l’argent, profitant à tous le monde.

      Vos exemples sur l’État providence sont parfaits. Disons que l’électricité au Québec est à 50% du prix du marché. C’est un cadeau de 50$ par mois aux pauvres, un cadeau de 200$ par mois aux riches. C’est juste ça?
      L’éducation est meilleure encore. Il faut trois choses pour réussir ces études: travail/persistance, la capacité intellectuelle et l’argent. Tous le monde pourrait faire le nr un. Nr deux, c’est souvent un cadeau génétique.
      Alors, en quoi est-ce que c’est juste que le pauvre intelligent reçois une formation de médecin de 500.000 dollar et le pauvre mois intelligent pas? Puis il ne faut pas dire qu’ils vont payer ça en impôts plus tard, parce que les moitiés des médecins formés aux Québec vont travailler ailleurs. (Pour gagner plus d’argent, tiens)

  9. Impots payés…
    …ils ont payé 6,6 milliards d’impôt au Québec, soit 32% de l’impôt des particuliers.

    Ajoutez à coté de votre 32.1%, les chiffres de 6,6 milliards d’impôt au Québec. Pour les archives.

    Je ne sais trop, mais vous devriez préparer une facture, pour services rendus à la presse affaires.

    Réjean dit : 10 novembre 2011 à 16:31
    Ces gens semblent oublier qu’avec 100 000 $ et plus de revenu annuel tu possèdes largement de quoi vivre, non pas décemment, mais dans le luxe.

    Les marxistes léninistes, moralisateurs abrutissants, ne ratent jamais une occasion pour raconter des salades.

    Avec un taux d’imposition combiné Ottawa et Québec de près de 48 %, il ne leur reste plus que 52,000 $, pour vivre. Soit la moitié des fruits de leur travail leur est volée par les gouvernements maman.

    Quel type d’habitation, de transport et d’habillement, pouvez-vous vous permettre, au coût de la vie d’aujourd’hui, avec 52 milles net ?… Exemple…

    Pouvez-vous décrire le style de vie « luxueux », du prèz de la FTQ, Michel Arsenault, avec son salaire de plus de 100,000 $ ?…

    CH

  10. 100 000$ et tu es riche????? Je suis à Vancouver ou 100 000$ est considéré comme un salaire moyen! Dans l’ouest Canadien le nombre de gens qui font 100 000$ ou plus est beaucoup plus élevé.

    En Alberta les mécaniciens qui font 100 000$ ou plus c’est chose courante!

    Dans l’ouest les professeurs au secondaires font 80 000$ en moyenne et c’est considéré par tous comme un mauvais salaire pour un professionnel …au Québec c’est 52 000$ en moyenne c’est vous dire!
    Les canadiens anglais rient des québécois quand ils entendent ce genre de commentaire voulant que 100 000$ est un gros salaire.

    Une vraie république a banane.

  11. 100000$… ça doit faire 15 ans que mon salaire brute est plafonné à 100000$. Je n’ai jamais considéré que j’étais riche. Je vis bien mais je ne peut pas vivre dans le grand luxe. Je paie ma large part d’impôts. Je fais beaucoup de dons à divers organismes. Je fais donc partie des 3.9% de riches… Ce qui serait intéressant pour prouver votre point serait une analyse pour un salaire de 150000, 200000, 300000, … et analyser le % d’imposition par couche. A partir de quel salaire on représente le 1% décrié par les indignés. Bien que je ne crois pas que faire du camping soit très avisé en hiver, on ne m’a pas fait la preuve que les indignés. ont 100% tord. Est ce que le 1% paie assez?100% tord

  12. Est ce que c’est vrai ce qu’il dit à propos de notre participation au G20, G8, etc. ? Si il y a un soupçon de vérité là dedans arrêtons de discréditer les indignés… Si cet argument est faux, est ce qu’on peut nous en faire la preuve?

Les commentaires sont fermés.