Pourquoi détester les riches?

Ian Sénéchal

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

Voici ma chronique à Maurais Live. Je vous ai placé un tableau contenant les données sur les contribuables. Cliquez sur l’image pour agrandir.

Ajoutons 36 000 contribuables gagnant 100 000$ et plus demain matin et le gouvernement engrangera 1 milliard de plus en revenu d’impôt. Pourquoi s’obstiner alors pour construire des politiques qui s’acharnent sur ces derniers comme le fait Québec Solidaire?

Publicités

24 réflexions sur “Pourquoi détester les riches?

  1. Parce que ce sont des égoïstes, des exploiteurs, des sans-coeur, des profiteurs, des mange-m…, des salauds… J’ai fait le tour de la liste, déjà?

    • Si c’est de l’ironie, elle est bien maladroite. Si c’est sérieux, c’est le genre d’argumentation qui se passe de commentaire…

  2. Pourquoi penser que les riches sont toujours des égoïstes ou des exploiteurs? Les valeurs exposées par lemoutongris sont applicables à toutes les couches sociales ou à des gens en particuliers.

    Les riches sont souvent de meilleurs gestionnaires, plus créatifs et innovateurs, anticipent les opportunités ou imitent ceux qui ont eu du succès avant eux.

    • j’étais sarcastique. Va voir sur mon blogue pour t’en convaincre ;)

      Sérieusement, maintenant. Les circonstances de la vie m’ont amené hors du Québec en 2008… et je ne suis franchement pas pressé d’y revenir! Même au Manitoba, ou l’exemption de base est parmi les plus basses, la vie coute moins cher (même si le gouvernement ne sait pas compter ici). Indicatif : l’essence est à 108,3.

      Tant que le Léviathan québécois continuera de grandir de la sorte, je profiterai de mon bilinguisme « et demi » pour pouvoir vivre ailleurs

  3. Là où je peux me plaindre le plus, c’est que les gens qui un peu en bas de 100 000 $ sont imposés à 43,7%. 11 732 000 000$ payé par deux strates d’impôts, c’est-à-dire 69,71% de l’impôt assumé par la classe moyenne et moyenne élevée. Soyons clairs sur le fait que la classe moyenne et moyenne élevée est surtaxée, au profit des riches et des pauvres. Les riches qui peuvent éviter la taxation par l’évasion fiscale et les pauvres qui peuvent l’éviter par le travail au noir. On perd 6% de notre PIB à cause des ses deux facteurs cumulés. Si les pauvres devraient payer de l’impôt, il n’est pas moins vrai que les riches devraient en faire autant, ils contribuent à part environ égale à nous appauvrir collectivement.

    • Les « riches » peuvent avoir assez d’argent pour cotiser à des REER, investir en Bourse et y subir des pertes, avoir des dépenses professionnelles déductibles d’impôt… si ça c’est de « l’évasion fiscale », j’ai bien peur d’être coupable.

    • Tout ce qu’on peut reprocher aux travailleurs au noir, c’est de ne pas payer d’impôts. Hors en ne payant pas d’impôts, ils freinent l’obésité de l’État. On devrait leur en être reconnaissant, non? Tout cet argent gagné au noir, ils le dépensent et font quand même tourner l’économie.
      Pour ce qui est des riches qui sauvent de l’argent avec leur supposée évasion fiscale, ils le dépensent ou l’investissent aussi et par cela font tourner l’économie. J’ai beaucoup plus confiance dans la façon d’investir d’un riche que dans celle du gouvernement.

    • Le 20% le plus riche paie 60% de l’impôt au niveau fédéral canadien. Je ne cautionne pas le contournement de la loi (quoique…), mais je comprends certainement leurs motivations

  4. Encore une fois nous laissons la gauche dominer l’actualite avec le discours fictif sur les riches, sans riposter. Les riches eux sont intimider, et nous, qui ne sommes pas riche, mais a droite, ne disons rien parce que nous ne sommes pas viser.

  5. Si vous demain vous devenez riche vous seriez detesté par tous n’est ce pas? Savez vous pourquoi?
    en général ce qui n’ont pas de fric et qui parlent des richent comme cela sont en généralement des gens envieux avec de grands complexes d’infériorité et pensent bien souvent qu’ils subissent une grande injustice de la vie et que leurs vie du riche est bien meilleur que la leurs. C’est la mentalité Française! c’est peut-être pour cela que les plus riches quittent le pays et ils est certains aussi qu’il y a moins de travail aussi;;;

  6. Attends, on trouve 16 milliards à couper au gouvernement, et on peut se débarasser complètement des impôts sur le revenu? Deal!

  7. Peut-on être honnête et avoir de la compassion pour ses congénères tout en même temps vouloir s’enrichir? Oui « s’enrichir » qui veut dire ne pas vouloir demeurer pauvre ou devenir pauvre. à moins que certains visiteurs de ce blogue aient une autre définition de « s’enrichir », laquelle j’attendrais avec empressement.

    Durant mes premières années comme professeur de géophysique d’exploration à l’UQAC, j’enseignais à mes élèves l’art de la prospection géophysique, qui permet de découvrir des métaux et du pétrole… et maintenant des gaz de shale et je suis fier que deux de mes élèves soient devenus maintenant les deux plus grands spécialistes en exploration de gaz de shale et pétrole au Québec, Jean-Yves Lavoie PDG de Junex pour les gaz de shale et Mathieu Duchesne chercheur à la CGC pour le pétrole dans l’estuaire du St Laurent.

    La géologie et la géophysique appliquées se sont adaptées aux besoins de la société, de sorte qu’à la fin de ma carrière, j’enseignais à mes élèves la géophysique appliquée à la solution de problèmes comme la pollution des nappes phréatiques et la recherche d’eaux souterraines potables. Ce qui m’a permis, avec deux collègues de l’UQAc de porter les succès des forages d’eau au Burkina Faso de 2% à 75%. J’en suis fier.

    Et j’ai enseigné ainsi à mes élèves , avec ma science, mais aussi par mon propre exemple, qu’ils n’ont pas hésité à suivre, qu’ils pouvaient « s’enrichir » en aidant leurs congénères. Mes élèves qui solutionnent des problèmes environnementaux et qui, comme moi avec des méthodes géophysiques découvrent des eaux potables pour abreuver les peuples du Sahel et tout en faisant cela « s’enrichissent » sont-ils avec moi qui fais la même chose, des méchants capitalistes de droite ou de bon gauchistes qui ont étudié en sciences humaines et qui, pour les mêmes populations africaines se contentent de les « sensibiliser » contre le capitalisme et le sida?

    Je ne suis pas riche, mais je n’ai pas honte de ne pas être pauvre. Les socialistes aiment tellement les pauvres, qu’ils en fabriquent.

  8. On oublie souvent que la richesse, je parle ici de très grandes fortunes, sont souvent associées à de grandes prises de risques et à de longues années de travail acharné.

    Les hasards de la vie m’ont amené à connaître quelqu’un de cette trempe alors que je terminais ma maîtrise à l’université Mc Gill. Il n’était pas riche à l’époque mais vouait une passion sans borne pour la géologie et l’exploration minière. Alors que je peinais à terminer mon mémoire, il m’a donné ce très précieux conseil: Concentres-toi et travaille 12 heures par jour sans t’arrêter. Sinon, ça va traîner en longueur et tu vas te décourager. Ce que je fis et, bien franchement, je lui dois en partie d’avoir pu terminer.

    Quelques années plus tard, ce géologue avait une petite firme de consultation en exploration minière et donnait le premier contrat à mon conjoint dans son coin de pays qu’il affectionnait plus particulièrement: le grand Nord du Québec, plus précisément ce qu’on appelle en géologie la Fosse du Labrador. Mais ces années là (1996-2000) étaient dures. Le prix des métaux était au plus bas et, même lui, qui aimait tant son métier, je l’ai entendu dire: Jamais je ne dirai à mes garçons d’étudier dans cette branche. Il n’y a pas d’avenir. Pourtant, il rêvait toujours et mettait toutes ses énergies dans sa profession. Pragmatique, il a dû abandonné l’idée de développer quelque chose dans le Grand Nord: trop loin, trop cher, surtout dans le contexte fortement déprimé des métaux. Alors il se mis à regarder plus au sud, en Abitibi. La Compagnie McWatters avait fait faillite et était prête à laisser sa propriété pour quelques 80 000$. Une somme ridicule mais…quand même. Pour la réunir, il n’a pas hésité à mettre sa maison en garantie avec une réhypothèque. Il fallait y croire, n’est ce pas?

    Je l’ai vu pendant les premières années devant son kiosque dans différents congrès, a tenter de convaincre les gens que son projet avait de l’avenir. J’ai entendu bien des géologues d’expérience dire qu’il était fou.Que jamais ça ne marcherait. Et pourtant, il gardait le cap. Un jour, il s’est associé à un financier et ils sont parti en Allemagne. Allez savoir pourquoi, les allemands y ont cru, eux, et ont investi dans sa nouvelle compagnie: Osisko.

    Si vous voulez connaître la suite, vous pouvez toujours allez sur leur site web!

    Mais tout ça pour dire que quand j’entends les Solidaires vouloir s’emparer des richesses sans avoir eu à courir le moindre risque, sans avoir passé des heures de misère avec le doute qui vous tenaille, c’est bien simple, j’en ai des hauts le coeur.

  9. Ce qui est comique, c’est que des gens comme à QS qui méprisent les riches ne sont pas capable de s’avouer que leur salaire, programmes sociaux et emplois garantis (rente), sont nourrie justement pas les hommes d’argent. Ils préfèrent l’enrichissement parasitaire sur l’enrichissement productif. C’est l’argent des autres qu’ils détestent. Pas capable d’accepter que la fortune privée puisse concourir au bien public, pour eux il n’y a que l’État qui le peut. Et c’est justement l’État qui est la grande source de corruption, pourtant ils veulent plus de pouvoir pour l’État. Multiplier les emplois publics pour pourvoir aux sympathisants du clan qui ne fait que grossir, avec des prébendes et emplois fictifs. Toute une piétaille d’administrateurs civils. Pour ça qu’ils sont pour les nationalisations.Voilà ce que nos sociaux démocrates protègent depuis des décades, peu à voir avec aider les pauvres.

  10. « Pourquoi s’obstiner alors pour construire des politiques qui s’acharnent sur ces derniers comme le fait Québec Solidaire? » IS

    Parce que le QS est composé d’un lot d’amateurs, communautaristes. Illettrés fiscalement. Ce qui n’empêche aucunement le député Khadir d’être un contribuable aux revenus près de 250,000 $ l’an, hors politique, sans le dire.

    L’important pour les QS c’est que le public ne comprenne pas le mécanisme de la baisse des impôts, même minime, qui encourage à plus de travail. Contribuant ainsi à une productivité accrue et une augmentation nette des revenus de l’impôt du gouvernement. Comme ceci.

    Erns Young
    Budget 2007 = Baisses d’impôt 2008
    Couple deux revenus, deux enfants…
    Revenus – Baisse Québec…
    30000 à 60000 = 110 $ l’an
    70000 – 440 $
    100000 – 720 $

    Célibataire
    15000 – 27$
    30000 – 55 $
    40000 – 360 $
    60000 – 360 $
    70000 – 729 $
    100000 – 969 $

    Ces baisses d’impôt on créées une augmentation de 168 millions, au ministère du revenu.

    Impôt sur les revenus payés au Québec…
    Tableau J.2 – Revenus par source Québec…
    —————————————-
    REVENUS Impôt Impôt Impôt Impôt
    particu médical médicam parenta
    2006-2007 – 18 480 5 053 1 302 1 408
    2007-2008 – 18 648 5 404 1 350 1 253

    Donnez aux hauts salariés des baisses d’impôt et ils vont travailler plus et consommer plus. Contribuant ainsi à des hausses des revenus de l’impôt et taxes au ministère des finances, qui surpassent les baisses.

    Mais ça, il ne faut pas le dire au public lecteur, évidemment.
    CH

  11. Ce ne sont pas les riches que je deteste, mais les ultra-riches… (exemple: les CEO aux bonus de 3 millions de $ par année qui se pogne le cul et qui ont créé la crise financière actuelle!!!)
    En effet comment devenir ultra-riche sinon par fraudes, manipulations, monopolis,
    exploitation avec un avarice sans borne et un mépris total
    de l’individu au bas de l’échelle?

    Par contre je suis totalement derriere tous ces riches entrepreneurs qui ont un esprit aiguisé, de la créativité,
    qui prennent des risques, sont visionaires, acharnés et humbles. Ce sont eux qui font avancer notre société, eux qui nous donne des opportunités d’emplois, ce sont eux qui font notre richesse et qui nous donnent l’exemple…
    Sans eux nous serions comme la chine , ou toute entreprise appartient a l’État, et ou les travailleurs d’ici ont l’air millionaires en comparaison… Ou est l’exploitation?? Ici par nos riches ou labas par leurs politiciens??

    Rien n’oblige les pauvres a travailler au salaire minimum a l’epicerie, qu’ils prennent le temp de reflechir et de créer un projet d’entreprise, prenant de gros risques financiers du meme coup, ainsi ils verront de quelle manière les « riches » en sont arrivés la ou ils en sont… ce n’est jamais facile! Mais les portes sont ouvertes!

    Ces riches sont en faits un exemple a prendre!!!

    • Eric, tout ce que l’on voit c’est que tu es jaloux point ! secondo retire de ta tête que des gens sont ultra-riche selon ton expression , et ce sans rien faire. tu ne risque rien car tu n’.as rien, eux on gros et souvent en risquant gros le seul point est que a faire du fric tu rencontre d’autres gens qui ont du fric et si tu es fair en business tu facilite les chances de fructifier ton fric . il n’y a qu’au québec que tu peux avoir du blé a ne rerien faire partout ailleur il faut le gagner et ca vaut pour tous le monde

    • VOus connaissez, vous, le parcour de tous ces CEO qui ont des bonus de 3 millions par année? Qu’il y ait des manipulateurs parmis eux, n’y en a-t’il pas parmis les BS, d’accord mais de là à généraliser….
      Pour ce qui est de la crise financière actuelle, elle a été créée en premier par des politiques gauchistes du gouvernement américain dont les banques ont profittées. Si le gouvernement n’avait pas ouvert la porte, les banquiers n’auraient pas pu s’y faufiler. Et de plus, ce gouvernement, plutôt que de fermer cette porte en a rajouté. Surveillez la prochaine récession, elle n’est pas loin.

      • Crise financière créé par des politiques gauchistes? J’ai peur que vous manquez de relier les points entre eux…. Ce sont les banques qui controlent le gouvernement….. pas l’inverse…
        En effet, n’est-ce pas simpliste pour les banques multi millardaires de choisir des hommes très intelligents et charismatiques pour les envoyer au congrés…. ensuite si vous avez la moitié des hommes du congrès vous controler le gouvernement! C’est simple!
        Vous croyez vraiment qu’Obama serait dans sa position de president s’il était contre les bailouts aux banques, contre la Fed?
        Au contraire, rapellez vous JFK, il a été assassiné pour avoir debuté un projet de demantelement de la Federal reserve.
        Les banques ne sont pas assez idiotes pour se laisser écraser par des gouvernements composés d’hommes corruptibles.. wake up!

        • avant de lancer n’importe quelle niaiserie, prend donc un peu de ton temp et va voir sur le net deux choses «freddie mac» ou «fannie mae» et si tu ne comprends pas l’interventions gauchiste du GVT dans ce dossier rien ne sert de perdre du temps a essayer de faire briller une roche, y a plus de chance qu’elle dévelloppe du shale avant!

    • De toute évidence tu ne comprend pas le système pour les ultra-riches… tu oublie qu’eux aussi ont dû monter les échelons comme tout autres entrepreneurs et que leurs salaires est entérinés par le conseil d’administration de l’entreprise, ils ne l’ont pas volé, au même titre que les joueurs de sports professionnel. Ont peux trouver que ce sois abusif, mais d’en être jaloux en est une autre. Ont oublie facilement que souvent ces CEO sont aussi menottés par les actionnaires et doivent gérer avec des impératifs souvent à court terme. Plusieurs leurs reproche de ne pas payer d’impôt suffisamment sur leur revenu, ce qui est souvent le cas. Mais tout comme nous, ils profitent de toute les occasions pour sauver de l’impôt ou des taxes, pis si le gouvernement est assez stupide pour leurs ouvrirs une portes, c’est toujours bien pas du vole d’en profiter.

      Pis pour connaitre personnellement un « ultra-riche » je peux te confirmer qu’ils ne l’a pas volé en subissant 3 faillites avant d’y parvenir. Sachant que 99.9% des gens aurait abandonnée avant même de débuté ou au mieux après la première faillite. C’est drôle que le racisme soient décrié, puis pourtant ton dédain et description de l’ultra-riche n’en est rien de moins de comparable.

  12. Moi je suis en partie d’accord avec Éric. Les multimillionnaires qui n’ont aucun mérite, qui n’ont rien fait pour aider la société, il faudrait leur enlever tout leur argent et les mettre en prison. Des exemples? Facile! Vincent Lacroix et tous ses imitateurs. Oups. Vincent Lacroix est déjà en prison et on lui a enlevé son argent. Bon bien… trouvons un autre exemple.

    Ah, j’ai trouvé! Les gagnants à la loterie! Ils sont super riches et n’ont pas été utiles à la société à la hauteur de leur richesse. Voilà une bonne cible. Passons une loi qui imposerait la prison à tous ceux qui gagnent 1 million et plus. Ça ça réglerait à peu près tous les problèmes du Québec. Quoique… à bien y penser.., ils ont pris un risque. Pas grave. Qu’on les enferme quand même. Et surtout qu’on publicise cette nouvelle loi pour que tout le monde sache que les gagnants seront emprisonnés et auront un casier judiciaire.

    D’autres exemples? Facile! Les gros dirigeants de banque de moins de 30 ans et qui n’ont pas fait leurs preuves. Imposons-les à 90%. Et les fils de riches, ça c’est une bonne cible. Imposons la succession des fortunes de plus de 1 million à 90%. Ce n’est quand même pas parce que papa a travaillé toute sa vie, a pris des risques, a créé des emplois, a accru la richesse des Québécois qu’il a le droit de choisir quoi faire avec son argent!

    Avec toutes ces mesures j’estime qu’on pourrait abolir la TPS et la TVQ en plus des taxes sur l’essence. La croissance économique générée devrait ensuite permettre de construire 50 000 logements communautaires et d’augmenter de 57% les prestations d’aide de dernier recours.

Les commentaires sont fermés.