Vox populi

Daniel Paquet

(Contact viaTwitter, Courriel),

___________________________________________________________________

Faut être fessé par une vague pour réaliser à quel point ça sonne!

Nous nous sommes exprimés.
Commentons maintenant.
Ou, comme j’entend dans la quasi-totalité des médias ce matin, essayons de comprendre.


Publicités

24 réflexions sur “Vox populi

  1. On a réussi a ramener le débat au Québec sur l’axe gauche-droite. Là, il reste juste de gagner ce débat-là :-)

    Deux bonnes nouvelles: le Bloc a disparu, les conservateurs sont majoritaires. Et je pense qu’une bonne partie des gains du NPD au Québec pourront aller ailleurs à la prochaine élection. Mais bon, ce sera en 2015!

  2. La plupart des gens qui ont voté pour le NPD n’ont aucune idée du programme de ce parti, au Québec, on a voulu se débarrassé de la peste en essayant de la guérir avec la grippe espagnole. On a juste changer le mal de place demander a ceux qui ont voté pour le NPD de vous parler des idées et du candidat qu’ils ont choisit, ils en sont tous incapable. il faut cependant admettre que nous avons perdu la bataille au Québec mais nous avons gagner la guerre a Ottawa.
    Le Québec n’est pas une société distinct mais le vilain canard boiteux de la fédération canadienne on en a eu une belle preuve hier.

    • Je suis un peu tannée de l’entendre celle-là… comme si on avait vraiment voté dans le vide! C’est vraiment une excuse facile que d’attaquer les milliers, car je dis bien «milliers» de gens qui ont voter NPD, en les accusant d’avoir voter pour le sympathique Jack et non pour la cause…. Sérieusement, est-ce si difficile à croire, qu’une partie de nous soient gauchiste??? Changer de discours svp… c’est lassant à la longue! Et non nous ne sommes pas dupe, il y a des bons et des mauvais côté au NPD. Malgré tout, c’est eux qui ont les valeurs qui nous rassemble le plus… bien loin devant les conservateur et le Québec en a fait une belle preuve hier. Je dis un gros chapeau à tout ceux qui se sont tenu debout jusqu’au bout!

      • Pourquoi c’est juste les gauchistes qui utilisent les mots « Valeurs québécoises » ?

        • Je defie tout les gauchistes, de me nommer une seul valeur, qui soit intrinsèquement et uniquement lier au fait d’être Québécois?

      • Aucune difficulté à croire qu’une majorité de québécois soit gauchiste. C’est québécois là ne se sentent accomplis qu’accrochés à la mamelle de l’État.

  3. Voici ce pour qui les Québecois ont voté: le préambule de la constitution de NPD

     »preamble outlining the “principles of democratic socialism” that guide the party:

    •That the production and distribution of goods and services shall be directed to meeting the social and individual needs of people within a sustainable environment and economy and not to the making of profit;
    •To modify and control the operations of the monopolistic productive and distributive organizations through economic and social planning. Towards these ends and where necessary, the extension of the principle of social ownership….
    •The New Democratic Party is proud to be associated with the democratic socialist parties of the world and to share the struggle for peace, international co-operation and the abolition of poverty ».

    Ca fait Peur!!

  4. Parmi les elus du NPD au Quebec hier soir, il y a plusieurs Anglophone Unilingue, est-ce possible que le Quebec ait fait un changement constitutionnel si radicale? Je crois que ce fait ecourtera la raz maree orange. Ce sera interressant de voir si les Quebecois se tournerons encore vers le Bloc. Toujours est que le liberale Denis Coderre, n’a pas tarder a le mentioner,il vois surement une opportunite pour la prochaine campagne.

  5. Le Maire de la ville de Québec Régresse Labeauminable doit être content de se retrouver avec une bande de collégien qui vont faire honte a notre ville comme député au fédérale et de sa bourgade Cheez wizz orange il pourra ainsi demander a Tsarine Latendresse de lui payer un tramway, un TGV, un carrousel, un miroir d’eau alouette! les grands talents font place aux grands insignifiants

    • J’entre vois une grand traversé pour la région de Québec dans le désert de l’opposition qui durera 4 a 5 ans et je soupçonne que les conservateurs réserve un chien de leur chienne au petit napoléon bloquiste du gros village lors des prochaine élection municipal

  6. On est débarrassé des séparatistes au parlement canadien, on ne verra même plus la face à Duceppe !
    Que va faire Radio-Canada pour meubler ses bulletins de nouvelles …. fallait voir la déception des journalistes hier.

    • A entendre Ducepption parler, lui pensait parler au nom de tout les québecois et possédé la vérité sur les valeurs québecoises, on dirait que le monsieurs n’avait pas autant de supporteurs qu’il le pensait avec la débarque qu’il a pris hein il n’a même pas passé dans son comté. certain dise craindre le NPD mais ils ne peuvent rien faire car même avec l’appuis de toute les partis ils ne peuvent rien faire passer. a moins que se soit un vote libre sans ligne de parti
      reste juste qu’on ne sorte pas un lapin du chapeau pour se retrouvé avec un mégalo style Labeaume a Ottawa! mais je ne crain pas trop personnellement.

  7. Ma seul et unique question est Pourquoi Le NPD.J’aimerais comprendre ce qui a amené les Quebecois a agir de cette facon.

    • Autant que tu veux que ce soit different, le Québec est plus à gauche que le ROC. Alors, si les gens ne veulent plus du Bloc, c’est logique qu’ils restent à gauche.

      Ça, et Jack a vraiment une belle moustache.

    • Le matraquage médiatique fait à propos des conservateurs, a accompli encore sa besogne.
      Je pense, qu’il y a au Québec, une certaine élite, qui se refuse a entendre le discours de droite.

      Il serait plus que souhaitable, pour la vitalité de notre démocratie,que les média affichent leur couleur, ne serait-ce que pour l’éthique ou par souci de transparence et surtout par respect de notre intelligence.

      Notre démocratie souffre d’un manque flagrant d’un grand média de droite, les Québécois sont assez mature pour cessez de croire en la neutralité et l’objectivité des médias, ils sont également apte a juger et faire la part des choses, sinon pourquoi les convoqueraient-on, pour faire parti d’un juré dans un procès.

      Cette même élite, qui est prête a nous confié le sort d’une personne, dans un procès au criminel, ne peuvent cependant se résoudre a admettre, que leur façon de voir les choses soit contestés au Québec.

      Et une des manières d’y arrivé est d’avoir de grand média, qui vont tous dans le même sens idéologique et cela, ne laisse aucune place sinon que très peu au débat.

      Je me demande parfois a quoi faisait allusion le Générale de Gaules lorsqu’il déclara: Vive le Québec Libre!

  8. Ouf! Je ne m’attendais pas à une telle raclée pour le bloc!! En passant, BRAVO à Fred Têtu pour avoir eu l’audace d’avancer un chiffre de 5 pour le nombre de bloquistes élus!! J’avoue qu’en voyant ce chiffre (dans le commentaire « Je me mouille » de Ian) j’avais trouvé cela très loufoque…Eh bien, j’avais tort!!

    Bravo également à Ian pour avoir prédit l’élection de Mme May du parti vert. Je n’y croyais pas, honnêtement.

    Je vois dans ces résultats une volonté de mettre le bloc dehors. On ne voulait pas prendre de chance, alors on y est allé a fond de train!! Je pense que M. Duceppe a dit une phrase très, très regrettable lors du débat des chefs en français: lorsqu’il a rétorqué à Jack Layton, que ni l’un ni l’autre ne pouvait prétendre être élu le soir des élections. « La différence c’est que moi je le dis et vous, vous ne le dites pas. Vous savez très bien que jamais vous ne formerez le gouvernement. »

    Ce fut une double erreur: 1) Ce fut l’occasion de montrer une arrogance détestable de la part de quelqu’un qui présente 75 candidats versus un autre qui en présente 308. 2) étrangement, cela a peut-être réconforté certains électeurs mous à opter pour le NPD. Rassurant de penser qu’on peut également NE PAS prendre le pouvoir en votant NPD! Une autre option pour contester, saboter le fonctionnement du Canada venait de se dessiner.

    Parce que c’est ce que veulent bien des québécois. Les élections fédérales sont perçues comme une entreprise de démolition bien plus que de construction. De mettre le trouble dans la cabane est une perspective bien réjouissante et une grande motivation pour aller voter de la part de certains électeurs cyniques.

    Je voudrais absolument relever un lapsus absolument jouissif entendu à Radio-Canada hier.

    Le journaliste présent dans la salle où se réunissait le bloc commentait, en attendant que M. Duceppe monte sur la scène. À un moment donné, il parlait des subventions aux partis politiques qui risquaient de prendre le bord avec le gouv. conservateur majoritaire. Et là, il a dit: « ça va être difficile pour le financement de RADIO-CAN… euuh, je veux dire le financement du bloc québécois…. »

    Pas de farces, je me suis mis à hurler de rire…

    Quelqu’un d’autre a entendu cela??

    • @ Isabelle Robillard

      Je l’ai entendu aussi et le journaliste était assez mal à l’aise. Mais je vois que vous écoutez Radio-Canada! C’est bon hein! Moi aussi j’aime bien. De la bonne télé.

      Je ne suis pas d’accord avec vous, cependant, quand vous dites que les québecois se sont trouvé une autre façon de saboter le gouvernement en votant NPD pour se retrouver dans l’opposition. L’opposition fait partie du système parlementaire et en est une constituante importante. Les gens ont de multiples raisons pour voter et généralement, ils votent pour ce qu’ils croient. Si on rassemble suffisamment de gens qui croient comme nous, on obtient le pouvoir. Sinon, c’est l’opposition et on doit continuer à faire valoir ses idées.

      Hier, les citoyennes et citoyens du Québec ont exprimé leur préférence pour le NPD par-dessus le Bloc et par-dessus le PCC. C’est ça la démocratie.

      • On ne peut pas voter pour ce que l’on croit quand on ne connait pas la première ligne du programme d’un parti. Pendant la campagne, j’ai interrogé les gens qui me disaient vouloir voter NPD sur le programme de ce parti. Aucun n’a réussit à me répondre. Quand je leur demandais ce qu’ils attendaient d’un gouvernement, ça ressemblait bien plus aux libéraux et même dans certains cas aux conservateurs.

  9. Moi, je suis un séparatiste qui pense que le Québec et le Canada seraient mieux s’ils se côtoyaient comme de bons voisins.

    Au sujet de l’élection du 2 mai 2011, mon analyse se résume à ceci:

    Le bon peuple du Québec préfère la péréquation à la séparation.
    péréquation = confort et indifférence
    séparation = effort et solidarité

    Au sujet de la souveraineté: l’appui « réel » est d’environ 20% à 25%, pas plus.
    Ne croyez plus les sondages qui parlent de 40% et plus avec quelques sautes d’humeur frôlant le 50%. C’est une fumisterie. Le bon peuple n’en veut pas.

    Le Canada peut poursuivre son chemin sans trop s’inquiéter de perdre son droit de passage sur le fleuve Saint-Laurent, pour une autre génération.

    Le message permanent du Canada à la « province » de Québec est:
    Stay quiet, be a good minority group and we will treat you right.

    Bonjour chez-vous! Have a nice day!

    • Et qui au parlement d’Ottawa hurlait le plus pour que le Québec est de plus en plus de péréquation et bien c’était le Bloc, un parti souverainiste. Ironique non.

  10. Moi jutilise mes propres prejuges pour Tenter d’expliquer le choix des autres, NPD, en prenant soins de minimiser lintelligence de ceux ci et de massurer que le contexte narratif pour une situation qui mechape respecte mon cadre ideologique.

    • Vous avez raison!!! Sauf qu’ il ya bien quelque chose qui s’est passé pour que le troupeau changent de camp.

      Les médias du Québec y sont pour quelques choses. Le message c’est bien diffusé quelque part! A moins que ce soit par télépathie ou par ultrason comme les dauphins. Il y a quelqu’un à quelque part qui a bien fait sa job dans la campagne. Cela a été plus une propagande d’image que d’idée dans le cas du Npd.

      Le bloc c’est lancé dans les conflits interne et externe pendant la campagne. Diffusé à large échelle comme si les conflits feraient mousser l’électorat.

      Harper refuse de parler aux Médias.

      J’ai voté conservateur, j’ai fait mon idée tout sauf pendant la campagne.

Les commentaires sont fermés.