Mon vote est un vote…

Daniel Paquet

(Contact viaTwitter, Courriel),

La campagne électorale fédérale du printemps 2011 tire à sa fin. Une bien étrange campagne, qui nous a apporté son lot de surprises. Et c’est pas fini.

Tout le monde semble avoir une opinion, des chroniqueurs spécialisés aux éditorialistes, en passant par les chefs de partis eux-même. Sans oublier les nouveaux venus dans la campagne: vous, moi, lui et elle… les simples citoyens qui sont intervenus dans la campagne via les média sociaux, et qui l’ont manifestement influencée.

Deux excellentes réflexions ont été publiées sur ce présent site par mon ami Ian Sénéchal:

Les bêtes de cirque

https://lesanalystes.wordpress.com/2011/04/29/les-betes-de-cirque/

Et

Y’en a marre

https://lesanalystes.wordpress.com/2011/04/30/yen-a-marre/

Si ce n’est fait, allez en prendre connaissance.

Il faut aller voter, c’est évident. Vous allez voter, c’est tout aussi évident. Pour qui? Espérons que vous le saurez quand vous serez dans l’isoloir.

Pourquoi…? Oups!

Bonne question, pour plusieurs d’entre-nous.
Il est tout aussi important de voter pour les bonnes raisons qu’il l’est de voter tout simplement.

J’entends pleins d’arguments (?!?) , allant de «Je veux punir Verner» à «Je n’aime pas la face de Michael Ignatieff», en passant par «Le Bloc a fait son temp» et le très populaire «J’aime le sourire de Jack». Soupirs! Ça, ce sont les raisons d’électeurs qui se sont laissés influencer par les médias.

Sans blague, vous êtes bien mieux que celà.

Allons-nous faire un virage à 180 degrés au Canada pour ce genre de prétextes? C’est gênant!

Alors éclairez-moi. Rassurez-moi.

Mieux : Rassurez-vous!

Dites-moi pourquoi vous allez voter (pour Stephen ou pour Jack, pour Gilles ou pour Michael, ça importe peu) sans besoin de me préciser pour qui.

Dites-moi pourquoi votre candidat, chez-vous, est le meilleur.

Donnez-moi vos vraies raisons, après mure réflexion. (Réflexion, mot clé de cet exposé).

Les vôtres, celles qui vont guider votre main sur ce petit bout de papier si important juste avant que vous ne le glissiez dans l’urne. En ce lieu qu’on appelle «l’isoloir». Parce que vous y serez seul. Sans le chroniqueur du quotidien. Sans le commentateur de la télé. Sans la grande gueule de la radio. Sans firme de sondage qui vous impose sa science infuse. Sans votre chum qui connait tout et qui vous dit quoi faire.

Dites-moi, de façon concise, avec une économie de mots, pourquoi vous allez voter pour tel ou untel. Pas pour qui, pourquoi!

Et si votre vote est radicalement différent de celui du dernier scrutin, qu’est-ce qui justifie ce changement?

Allez, on jase, là…

Je ne veux pas savoir vers qui ira votre vote, ça c’est personnel.

J’aimerais savoir pour quoi? Et pourquoi.

Publicités

20 réflexions sur “Mon vote est un vote…

  1. Moi, je vote pour le moins pire. Car mon choix n’a pas de candidat dans mon coin. Alors je vote pour ce qui lui ressemble le plus. Je vote aussi pour faire contrepoids a la vague NPD. Je suis un antibloquiste et le NPD qui mange du Bloc, j’aime ça. Cependant, mes proches et amis qui votent NPD, parce qu’ils sont tannés du Bloc, votent NPD pour une raison bien simple: Jack est sympa.

    – Heeee… avez-vous lu le programme NPD? Leurs candidats?

    – Non. Qu’importe. On aime pas Harper ni Ignatieff. Alors c’est Jack.

    Putain, c’est ça la politique? Pourquoi je m’y intéresse si tout ce qui compte c’est l’avis des autres et l’idée qu’on se fait de la tête du chef untel.

    Alors pourquoi je vote? Parce que je crois, sans me vanter ni me prendre pour un autre, que je m’intéresse assez à la politique pour faire un choix éclairé. Selon mes convictions, ok, mais éclairé quand même. Je ne vote pas pour la moustache d’untel, mais bien pour le programme d’un parti.

    Alors si mon vote et mes réactions sur les médias sociaux font réfléchir une seule personne avant de voter, ça aura porté fruit. Jack ou Harper, peu importe en autant que ça soit pour une autre raison que la moustache ou le chapeau de cowboy.

  2. On ne peut être toujours en accord avec un parti et ses candidats, alors il faut choisir celui qui se rapproche le plus des valeurs qui sont les nôtres. Dans mon cas, je suis en faveur d’un état moins envahissant et il n’y a qu’un seul parti qui défende cette idée.

  3. Au début des premiers signes de la vague orange, j’avais, dans le fonds de moi-même, le goût de voter d’une façon qui pourrait faire sortir le BLOC du marasmes dans lequel il a, et veux plonger le Québec.

    Mais après je suis revenue sur terre. Je me sentais un peu « cheap » de voter simplement pour nuire à quelqu’un. Je trouve que pour moi et mes valeurs, c’est lâche! Pour quiconque qui le fait, je respect mais pour moi, c’était lâche et je l’aurais regretté.

    Bordel, je vis dans le comté (Charlevoix) de la castafiore de Montréal et de celui du WHIP du BLOC. Je suis mal servi en tit péché selon mes valeurs!

    Lorsque j’ai approché l’urne, j’ai décidé de voté par conviction et pour un parti qui me représentait (Désolé le BLOC de vous l’apprendre mais vous n’êtes pas les maîtres et/ou propriétaires des tous les valeurs des Québécois ou ce que vous appelez « Valeurs Québécoises ».)

    Mon vote a été réfléchie. (Ha oui! J’ai voté par anticipation :-))

  4. Pingback: lacapitaleblogue.com | Suggestions du jour 05/01/2011

  5. Je ne voterai pas pour les trois qui ont défaient le gouvernement pour essayer de prendre le pouvoir de celui qui a été voté par le peuple pour être en charge. Ignatief est prétentieux et ne m’inspire pas un brin, Jack est cute mais gaspilleuret nous enforcera plus creux économiquement et le Duceppe….l’ennemi de mon pays…I don’t think so!

  6. Salut M.Paquet

    Il faut quand même constater que nous avons eu pas mal d’élections ces dernières années tant provinciales que fédérales alors peut-être quelque part, un certain ras-le-bol de l’électorat se traduisant en une sorte de vote de contestation, un vote à 90, 180 ou 270 degrés…..Cependant, on dit que le vote par anticipation a été très bon donc on peut s’attendre à une participation de moyenne à bonne aux urnes du 2 mai…….

    Nous avons cette chance de vivre dans un système démocratique et le droit de vote en est l’un des chaînons importants……Un système démocratique pas parfait, parfois pris en otage et influencé par une oligarchie apparemment montante….mais il faut exercer ce droit de vote selon les aspirations propres à chacun…
    Mon vote ira au Bloc, je ne dis pas que le Parti n’est pas perfectible mais je crois toujours à son efficacité et sa pertinence à Ottawa, je n’en suis pas tanné car si c’était le cas, peut-être que cela signifierait que je suis tanné d’une partie de moi même…….Bonne journée

  7. Conservateur = Outrage au Parlement, Arrogance envers la démocratie et les citoyens, campagne de salissage gratuite.
    Bloc = Bloquer et non construire, aucun pouvoir dans la fédération, défendes les intérêts d’une seule partie de la population leur confère le beau rôle de facto. Campagne de salissage.
    Libéral = Campagne de salissage envers les autres parties. Leur argument le plus valable était de bloquer Harper à mon avis.
    NPD = Programme démesuré, attitude positive, ils vendent leur propostion et non dénigre les autres parties.

    Disons que dans pour une fois nous avons une alternative qui semble vouloir faire de la politique autrement. Qui n’accepte pas les campagne de peur et qui veux construire quelque chose au lieu de détruire ce que les autres proposes. Leur attitude semble très rafraichissante.

    On parle souvent que les gens veulent du changement, et au Québec on a voter ADQ en 2007 et on s’enligne pour voter en 2011 NPD (le Québec solidaire du Canada selon plusieurs analyses). Mais dans le fond, ils veulent un changement de quoi au juste ? D’après ma simple analyse c’est un changement de la façon dont la politique se fait. C’est-à-dire de dénigrement de salissage des autres parties et nous force à voter par dépit et non pas par conviction me tape sur le système royalement.

    Enlever la démagogie, le non respect de la démocratie aux conservateurs et ils auraient eux mon vote. Au lieu de polariser le débat, ils auraient peut-être dû essayer d’être rassembleur et cesser de dénigrer, mais ils ont préférer dénigrer les trois autres parties.

    Alors le 2 mai je voterais par choix et non par dépit et c’est ce qui est le plus intéressant dans tout ça. Est-ce que le programme m’influence ? Un peu, mais disons que c’est la démocratie du Canada, ce qui me semble être le plus important en ce moment, me feras mettre une croix orange. Si je pouvais, avec mon vote, changer la façon dont la démocratie se fait au Canada, et bien j’en serais d’autant plus interpeller.

    Laisser moi fabuler un instant :
    Ce vote pourrrait également signifier aux partie politique que les gens sont tanné au Canada de la politique de dénigrement des autres parties, et ceux-ci pourraient peut-être cesser de faire des campagnes de peur. Ainsi ils s’occuperaient de nous courtiser plutôt que nous enlever le goût de voter pour tel ou tel parti.

    Le bloc pourrait également se remettre en question, ce qui pourrais à terme les élimier du portrait politique. D’autant plus qu’avec la vague orange qui s’annonce, cela pourrais également signifier aux autres parties que le Québec est en jeu. Et lors de la prochaine élection on pourrait être pris un peu plus aux sérieux.

    Les Libéraux et le NPD pourrait se mettre ensemble. On aurait alors 1 partie de gauche et 1 partie de droite, et 1 partie qui n’a pas rapport. Le débat serait beaucoup plus claire et les conservateurs n’auraient pas le choix d’aller un peu plus au centre, en restant campé sur leur position, ils ne pourrait plus prendre le pouvoir.

    J’aimerais voter tout d’abord selon mes convictions mais avec notre système électoral, seul le vote stratégique à une importance et malheureusement lire un programme et voter selon ça ne marche tout simplement. Alors oui au vote stratégique, du moins, pour l’instant.

  8. La couverture médiatique de la campagne a été comme d’habitude vide et d’une ineptie totale.

    Est-ce qu’un seul média, vous a présenté les différentes plates-formes, des partis impliqués dans cette élection?

    A-t-on vu dans les médias, des débats entre candidats de différentes circonscriptions?

    Cependant, Madame Muguette Paillé elle, nous en avons tous entendu parler et vu. Le seul problème, que j’y vois est, que je ne voterai pas pour elle le 2 mai 11.

    Est-ce que les médias Québécois ont véritablement joué leur rôle envers la démocratie ou s’ils se sont vautrés dans l’anecdotique et la futilité durant cette campagne?

    Avez-vous remarquez les journalistes au Québec, lorsqu’ils font allusion au gouvernement du Canada, ils le désignent tous et toujours avec une pointe de dédain comme étant le gouvernement Harper, comme s’ils se refusaient a accepté la légitimité de ce gouvernement.

    Les journalistes au Québec sont tous idéologiquement de gauche, et ceux qui ne le sont pas doivent faire profil bas s’ils veulent encore un job, pour la simple et bonne raison qu’au Québec, contrairement a la France, la Grande-Bretagne ou les USA, nous n’avons aucun grand média de droite.

    Est-ce souhaitable pour la démocratie au Québec, qu’il n’y ait pas un grand média de droite?

    • Vous avez entièrement raison Phil, les journalistes défendent une idéologie de gauche et attaquent la droite sans aucune retenue.
      En effet, on parle rarement du gouvernement canadien ou du Canada. D’ailleurs au Québec, on bannit le mot « Canada » du vocabulaire, on parle du « pays » sans jamais le nommer … On parle très peu de l’actualité canadienne contrairement aux autres médias du Canada.

      M.Harper a raison de filtrer et de limiter les questions des journalistes qui ont pour seul but de miner la crédibilité du gouvernement et non d’informer.
      Ne pensez pas que la « garde rapprochée » d’Obama n’agit pas de cette façon, pour éviter qu’Obama perdre la face aux yeux du monde entier.

      • Oups … Finalement, je vote pour la démocratie et la liberté de l’individu donc moins d’interventions de l’État.

  9. Les Québécois ont tendance a voter contre quelque chose et non pas pour quelque chose, dans ce vote de protestation, il y a de la colère et la colère est très mauvaise conseillère.Lorsque les bloquistes ont été élus plusieurs vote étaient dans les faits un vote contre les conservateurs et non pas pour le bloc et le bloc n’a pas compris cela se faisant il s’est lui même octroyé le droit de parler au nom de tous les Québécois, il s’est aussi arrogé le droit d’être le porte étendard des valeur Québécoise bloquiste, mais cela n’a rien a voir avec les valeurs des Québécois.

    Les souverainistes ce sont emparés de la fête nationale de tous les Québécois pour en faire une beuverie collective (aller voir sur les plaines le 23 Juin).

    Les séparatistes ce sont également approprié le drapeau de tous les Québécois pour en faire leur emblème.

    Remarquer que pour des indépendantistes, ils n’ont pas bien regarder le drapeau du Québec sur lequel, on y vois une croix blanche signe de notre asservissement a la religion catholique et des fleurs de lys emblème de notre soumission de la royauté Française. Avez vous remarquez que tous les Péquistes qui ont été élus Premier Ministre sont tous aller en France se prosterner a Matignon, afin de recevoir leur assermentation royale.Pour des indépendantistes, je trouve qu’ils sont prompt a faire des courbettes.

    Un de mes amis me dit si tu aime le Québec faut que tu vote pour le bloc ce a quoi j’ai répondu que je l’aime tellement le Québec que je ne peut plus le voir ainsi embourbé par un parti politique dont le seul objectif est de faire avancé sa propre cause.

  10. Lequel nous serait le plus utile un registre des arme a feu de chasse ou un registre des pédophiles?
    je posent la question au défenseurs du registre des arme a feu de chasse.

  11. Voici comment le PCC va réussir à obtenir un gouvernement majoritaire:

    Le soir du 2 mai, le PCC sera minoritaire en nombre de comtés (145 à 150).

    En Ontario, il y a plusieurs comtés où les rouges vont l’emporter de justesse sur le PCC.

    Dans les jours et semaines qui vont suivre, il y aura de nombreuses tractations entre le PCC et plusieurs des rouges élus de justesse devant le PCC.

    Il se produira alors assez de défections chez les rouges pour rejoindre le PCC…
    et ainsi former un gouvernement PCC majoritaire.

    On ne pourra pas dire qu’il y aura eu coalition… du moins, formellement.

    Ce ne sera donc pas un gouvernement de coalition,
    mais plutôt un gouvernement de défections…
    stable pour les quatre prochaines années.

    Bonjour chez-vous! Have a nice day!

  12. J’ai voté par anticipation pour le parti qui risque de faire le moins de tord à l’économie canadienne, qui taxe le moins et qui impose le moins.

  13. Je suis plutot liberterien et le parti qui s’approche le plus de ma philosophie, est le parti Conservateur, donc je voterai PCC.

  14. Vote stratégique, en essayant de bloquer le Bloc. Le PCC est à 9% chez moi, alors ça ne sert à rien. L’autre parti ne correspond pas beaucoup plus avec mes idées, mais au moins il ne vont pas perdre leur temps avec des demandes pour le Québec qui ne se realiseront jamais.

    Et oui, il a une belle moustache.

  15. Le PCC est autour de 7% chez moi. J’ai voté PCC quand même. J’avoue avoir flirté avec l’idée de voter libéral pour contrer le bloc, mais je me suis vite ravisée. Surtout que cette année, la stratégie est difficile à cerner avec l’incertitude quant à la réelle ampleur de la vague orange…

    Quelle tristesse de voter stratégique! Faites-vous donc vraiment plaisir et votez selon vos convictions!

    -J’ai voté PCC parce que ça implique moins d’État et une plus saine gestion de l’économie.

    -J’ai voté PCC parce que je travaille dans le secteur des ressources naturelles. C’est à peu près le seul parti qui ne montre pas d’hostilité envers ce secteur. Le bloc et surtout le NPD ont des positions anti-nucléaires et se réfugient, avec le parti libéral dans des politiques vertes douteuses (comme le cap and trade).

    On reproche souvent à M. Harper d’être hypocrite. De cacher un côté démoniaque qui ressortira inévitablement si il est élu majoritaire. Personnellement, je n’en crois rien. Même que je trouve que M. Harper et son parti sont les moins hypocrites. Ils n’abreuvent pas la population de pleins de promesses qu’ils savent très bien qu’ils ne pourront pas tenir. Et puis, c’est un détail, mais j’apprécie que ce parti soit le seul à ne pas être tomber dans le piège de la religion verte:

    http://www.cyberpresse.ca/actualites/elections-federales/201105/01/01-4395130-trois-chefs-carboneutres-sur-quatre.php

    Triste de penser que c’est précisément ce manque de pirouettes têteuses qui empêche d’augmenter la sympathie de ce parti.

  16. @mr00t,
    L’électeur moyen est irrationnel parce qu’il ne connait rien à la politique et l’économie. Tout ce qui l’intéresse, c’est de pouvoir profiter des autres au travers de l’État même si, sans le savoir, c’est à son détriment.

Les commentaires sont fermés.