Dérapage péquiste

Ian Sénéchal

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

Vos commentaires?

 

 

Advertisements

18 réflexions sur “Dérapage péquiste

  1. Je ne suis pas bloquiste.
    Quelqu’un de la gauche voudrait bien m’encourrager à voter quand même?

  2. J’ai adoré contribuer au « spin » sur twitter. Surtout après que Pierre Morin a remarqué que Bernard Drainville avait effacé son tweet.

    Allons nous voir « Encore une tuile tombante pour le Bloc québécois » au téléjournal ? WE WISH… too much ! :-)

    Entk, c’est évident que Bernie n’a pas aimé que le spin soit sur lui hihi

    • Je vous invite à vérifier ce que vous avancez au lieu de simplement redire les ouï-dire de Pierre Morin. M. Drainville n’a pas effacé son tweet.

      Autre question pour votre réflexion : est-ce que Jack Jedwab du journal The Gazette est également à proscrire s’il utilise ce terme dans ses recherches : http://www2.lactualite.com/jean-francois-lisee/la-decanadianisation-du-quebec-saccelere/7024/

      P.S. L’expression « Être Québécois d’abord » ne veut absolument pas dire « Être un vrai Québécois ». Ce sont deux expressions complètement différentes.

      Quand la rumeur s’emballe…

      • Tentez d’expliquez l’inexplicable…

        Vous pédalez bien. Que vous le vouliez ou non, il l’a utilisez dans des termes péjoratifs et discriminatoires.

        Allons-y avec votre analyse simpliste: « Être Québécois d’abord »

        Donc si on ne vote pas pour le BLOC/PQ, nous ne sommes pas ASSEZ Québécois? on renie nos racines Québécoises? Où est le problème d’être Canadien? N’utilisons-nous pas ce passeport pour voyager à l’étranger? Ne pouvons nous pas être fier Québécois et fier Canadien?

        Et les représentants des autres partis politique (NPD, PCC, PLC) ne sont-ils pas ASSEZ Québécois?

        Qui a décidé de ce que nous devons être pour voter?

        Donc tentez de défendre la xénophobie et le sectarisme qui est prôné chez le BLOC/PQ, mais un fait demeure dans les propos dégradent de Drainville, si on ne vote pas pour le BLOC/PQ, nous ne sommes pas avant tout Québécois, nous ne sommes pas ASSEZ Québécois donc nous ne sommes pas de VRAI Québécois selon le définition que donne le BLOC/PQ à ce terme.

        Tous les Québécois ont le droit d’être à gauche, au centre, à droite et un mélange de tout cela. ET ils ont le droit de voter pour la personnes et le parti de leur choix! Que cela vous plaises ou non.

        • Puisqu’il faut l’expliquer:

          Si pour vous, les intérêts du Canada passent avant ceux du Québec, vous êtes un canadien d’abord! (Un fédéraliste, assuré).

          Mais si vous tenez avant tout à protéger les intérêts du Québec, vous êtes un québécois d’abord! (Fédéraliste comme souverainiste, de gauche, du centre ou de droite. Des fédéralistes donnant leur appui au Bloc, ça existe aussi!).

          Être un québécois d’abord, c’est aussi défendre le Québec quand d’autres cherchent à le dénigrer. Si vous croyez habiter une province BS, c’est difficile d’en être fier et le message de monsieur Drainville ne vous est pas adressé, c’est certain.

          Quand on considère quelqu’un comme un canadien d’abord (surtout si c’est lui qui l’affirme), ce n’est pas de la xénophobie, c’est un fait. C’est quand même bizarre que vous preniez tous ça pour une insulte. Vous êtes gênés d’être canadiens ou quoi?

  3. Il faudrait que les souverainistes se branchent: le Bloc est d’abord un parti de gauche pro-syndicale. S’il voulait que les gens de droite et de centre votent pour lui, il n’avait qu’à demeurer souverainiste et ne pas sombrer dans le militantisme de gauche.

    D’ailleurs, est-ce que quelqu’un comprend c’est quoi cette idée d' »ethniciser » le vote au Bloc en disant que c’est une obligation des VRAIS Québécois? Il s’en rappelle pas, M. Drainville, que c’est très discutable de parler de « vote ethnique »? Parce que c’est de ça dont on parle ici…

  4. Ben oui, tout le monde le sait, le BLOC/PQ sait ce que c’est un VRAI Québécois… ils sont même les seuls à connaître le secret des « valeurs Québécoises »…

    Faut croire que selon eux, la MAJORITÉ des Québécois qui n’ont pas voté pour le BLOC ne sont pas de vrai Québécois… surtout si vous êtes anglophone…

    Quand on dit qu’il ne suffit d’une minorité d’imbécile pour faire passer la majorité pour des caves, le BLOC/PQ vient de le démontré encore une fois de par leur actions/paroles sectarisme et xénophobe!

    Bonne fin de journée à tous et Joyeuse Pâques (Heille! BLOC/PQ, est-ce que nous avons le droit de fêter cette journée là ou si c’est pas assez Québécois?)

  5. C’est bon que le Bloc soit contesté et sur la défensive.
    Cela va permettre de mesurer le niveau d’appui à la souveraineté.
    Cela va permettre de mesurer la solidarité et l’engagement des souverainistes.

    Il reste qu’un souverainiste n’a pas d’autre choix que de voter pour le Bloc.
    Et un fédéraliste ne doit et ne devrait jamais voter pour le Bloc.
    Ceux qui sont pognés, ce sont les « entre deux » et les émotifs.

    S’il y a vraiment 40% de souverainistes au Québec, le Bloc ramasse 50 comtés.

    Bonjour chez-vous ! Have a nice day!

    • Tout à fait! Et un vote pour les Conservateurs, c’est un vote pour des Jesus Freak, born again, attardés de l’Ouest du type de MY Canada (http://www.4mycanada.ca/) qui veulent interdire l’avortement, s’agenouiller devant Israël, etc.

      Faites votre choix!

      • Wow… je suis renversé de par votre argumentation… C’est là que nous y voyons toutes votre intelligence… mais où étiez-vous tout ce temps? (soupir :-/)

        • Je ne fais que reprendre l’argumentation de votre collègue! Étrangement, vous n’avez pas cru bon le reprendre. Ne vous inquiétez pas, je comprends votre critique sélective…l’exemple vient de haut! :)

      • Oui, mais…
        Les militants des conservateurs ne font pas peur, même aux enfants. Ils n’ont pas de soldats pour casser des gueules ou des jambes, comme les supporteurs du BQ.

        Le Rambo de la FTQ-Construction se défend
        Québec — Bernard Gauthier — alias «Rambo» — accuse la CSN…
        «Ça fait six ans, tabarnak, que la CSN est après moi. Pourquoi que la CSD, pourquoi que « l’international », ils ne sont pas après moi? Ils m’écoeurent pas eux autres!», a clamé cet «agent d’affaires» de 44 ans du «local 791».
        Kathleen Lévesque , Antoine Robitaille
        Le Devoir – le 11 mars 2010

        Un vote pour le BQ, c’est un vote pour la FTQ !…
        I i i i i i i à à à à à à !…
        CH

  6. M.Sénéchal, en cette fin de journée pascale en famille, entre le buffet, le jambon et la bière, souvent, il vous arrive de tenir des propos pertinents et intéressants mais puis-je vous rappeler que ce n’est pas le Parti Québécois qui est au pouvoir depuis 2003 mais bien le Parti Libéral de Jean Charest via lequel il m’arrive de lire de rares et de timides critiques du RLQ et pourtant…..Parfois, ça sent beaucoup plus le sirop de poteau que le sirop  »d’érable » et encore moins le sirop de fleur de lys……désolé, Joyeuses Pâques…….

  7. Advenant que le bloc perdent la majorité de ses sièges le 2 Mai prochain, Parizeau va sortir encore sa diatribe sur le vote ethnique mais cette fois en pointant les Québécois de souche pour tentez d’expliquer la déconfiture de la bande a Gilles

  8. Bravo Ian.

    Les péquistes/bloquistes disent que le PQ/BLOC sont des « grandes tentes qui abritent les souvernaistes de toutes tendances »

    Je réponds d’accord… mais…

    J’ai une question à mille piasse:

    Si le PQ était 100% « de droite » ou 100% porteur de « valeurs conservatrices »…

    COMBIEN DE « TATOUÉ » SOUVERAINISTE VOTERAIT ENCORE « POUR FAIRE DU QUÉBEC UN PAYS » ?!?

    :-)))

Les commentaires sont fermés.