DUHAIME EN DROITE LIGNE : MANIF DE FIGURANTS

Éric Duhaime

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),


 

 

 

 

 

L’Alliance sociale, ce regroupement des puissantes centrales syndicales, organise samedi à Montréal une «manifestation nationale» pour s’opposer à toute forme de compression dans les dépenses gouvernementales, quelques jours avant le dépôt du budget 2011-2012 du Québec.

Pour attirer une foule monstre, les centrales n’hésitent pas à dilapider les cotisations de leurs membres. Des syndiqués CSQ en Montérégie se font offrir le transport et la boîte à lunch gratuitement. En Gaspésie, les ouailles de Claudette Carbonneau se font encore plus généreuses : «tout est payé par la CSN (transport, coucher, déjeuner + enveloppe de 50 $ à chaque participant)». Vous avez bien lu: la CSN paye des gens avec votre argent, chers syndiqués, pour venir appuyer l’idéologie de vos dirigeants! Tout cela «offert à tous, il n’est pas nécessaire d’être membre du Syndicat»

Lire la suite…

Advertisements

29 réflexions sur “DUHAIME EN DROITE LIGNE : MANIF DE FIGURANTS

  1. moi je trouve qu’ils devraient payer les dépenses à leurs membres et je me demande si les journalistes du Journal de Montréal seront là même s’ils n’ont pas gagné alors pour eux ce serait le temps de manifester et de montrer qu’ils sont toujours bien vivants

  2. Je ne vois pas comment un travailleur du secteur public puisse espérer la disparition des services publics, voire leur privatisation… C’est chose courante pour les syndicats de financer ce genre d’activité, ça fait partie de leur mandat.

    Il y aura également des travailleurs non-syndiqués à cette manifestation. Je serai l’un d’eux.

    Et le rassemblement du RLQ à Montréal? Avez-vous mentionné que vous avez mobilisé des autobus en provenance de Québec afin de vous assurer que la participation à votre évènement sera un succès? Et la publicité qu’on attend à la radio, elle vous a été offerte gracieusement?

    Les lobbies patronaux profitent également de budgets importants pour faire entendre leurs idées anti-syndicalistes et de privatisation des services publics. N’est-il pas normal que les syndicats leur livre bataille?

    • Ma conjointe travaille pour le gouvernement du Québec. Elle est obligé de payer le syndicat, et elle est contre cette manifestation, et surtout contre le fait qu’elle est obligé de payer pour. Bon, elle ne souhaite pas que son poste soit aboli, mais si ça arrive, elle trouvera un autre job.

      Oui, le RLQ organise l’autobus, mais si tu veux le prendre, il faut payer pour. Ce n’est pas financé par les lobbies patronaux.

      Je pense que vous avez manquez le point. Si vous y croyez, oui allez-y manifester, exprimez votre opinion! Mais vous ne trouvez pas les manifestants devraient payer les couts qui découle de leur décision d’aller manifester?
      Honnêtement, ça me fait penser aux manifestations pro-gouvernement dans le monde Arabe présentement. Là aussi, les gens sont payé pour.

      • @Dirk, je trouve ça bizarre qu’un employé du gouvernement du Québec ne soit pas d’accord avec l’objectif de cette manifestation qui vise à protéger les services publics.

        Pour ce qui est de l’allocation de certains syndicats, je ne crois pas qu’elle soit automatique. Elle est proposée seulement aux gens qui en auraient besoin. Tout comme les partis politiques qui défraient les coûts des délégués lors des activités nationales s’ils en ont besoin.

        Les gens qui partent de Gaspé pour aller manifester reçoivent toute mon admiration.

        • Il a des services publiques qui sont nécessaire, il y a d’autres qui ne le sont pas. Ça ne veut pas dire qu’il faut garder tous les emplois qui existent présentement, ce qui seraient le but de cette manifestation, non? ma conjointe aussi est troublé par le sous-investissement dans la santé ou l’éducation, alors il faut mieux couper ailleurs, non?

          Tu ne le crois pas? C’est un loi! Si tu travaille au provinciale, tu paies une contribution syndicale. Oui, tu as le choix d’adhérer ou non, mais il faut payer pareil, alors soyons d’accord que ce n’est pas un vrai choix.

          Et si toi tu veux me payer le transport et le séjour à Gaspé, je me porte volontaire pour aller là pour dénoncer tous ces méchants capitalistes ici. :-)

    • Bien sûr que vous allez manifester, ça fait partie de votre agenda les gouvernements obèses et les syndicats revanchards.
      Personne n’est OBLIGÉ de cotiser au RLQ et le RLQ ne paye pas pour les gens de Québec qui iront à Montréal. Mauvaise foi quand tu nous tient…

  3. Les grands leaders syndicaux se foutent du sort des générations futures qui auront à payer la facture salée d »une génération qui aura été très gourmande. Pour la première fois au Québec, une générations sera plus pauvre que celle de ses parents. Est-ce que c’est pour cela que vous scandez SO SO SOLIDARITÉ dans vos manifestations M. Arsenault, Parent et Mme Charbonneau?

    • J’appuie les objectifs de la manifestation de demain. Devrais-je en conclure que je me fous de l’avenir de mes propres enfants? Et qu’en est-il des gens qui appuient les conservateurs et leurs dépenses militaires farfelues? Ou des autres qui ne rejettent la théorie du récahuffement climatique? Ou de ceux qui n’hésitent pas à faire la promotion de l’exploitation de toutes les ressources de la planète le plus rapidement possible?

      J’adore mes enfants et j’espère qu’elles auront droit à une vie décente. Dans ce sens, j’espère que nous aurons le moyen de défrayer le coût de leurs études supérieures et qu’elles auront droit à des services de santé accessibles et universels.

      Vous en avez des enfants? Vous leur souhaitez de vivre dans cette utopie libertarienne où la loi du plus fort règne?

      • Vous vivez de la pensée magique et ce sont vos enfants qui vont en payer le prix. Vous me faites penser à un joueur invétéré qui se dit qu’un jour il va pogner le jackpot et pouvoir donner un avenir à ses enfants. Ceux que j’ai connu ont fait faillite et jouent encore.

      • J’ai des enfants moi aussi…et je leur apprend à ne pas gober tout ce qui se dit dans les médias. Afin de les protéger contre les charlatans qui pullulent dans les médias et ailleurs.

        Avec, en priorité, ceux qui font la promotion de la thèse du réchauffement climatique avec des concepts erronés, voire frauduleux.

        Je suis convaincue cependant que vous ne vous foutez pas de l’avenir vos enfants et désirez ce qu’il y a de mieux pour eux. C’est mon cas à moi aussi.

        C’est juste que tous les citoyens ne partagent pas la même vision pour parvenir à cette fin.

      • Adorer nos enfants et espérer pour leur avenir ne suffisent pas. Éventuellement, il faut agir en adultes et cesser de croire que le gouvernement possède une vache à lait magique qui peut payer tout ce qu’on souhaite. Comment pouvez-vous concilier l’espérance que vous avez que vos filles aient une vie décente et la demande de l’alliance sociale syndicale d’augmenter l’endettement public? C’est un ou l’autre. Dans la vraie vie, vous ne pouvez pas avoir les deux.

        • « Je médite sur vos réponses… » mieux vaut alors méditer avant de décider de manifester…

  4. Ce sont les BS de la Gaspésie qui vont être contents d’obtenir 50$ pour aller manifester avec ceux qui payent leurs prestations.

  5. Quoi 50 $ pour une journée,c’est scandaleux, c’est de l’exploitation de la part des syndicats,c’est en bas du salaire minimum.

    • Ça doit être parce que le temps voyagé ne compte pas pour du temps travaillé :)

      • C’est décevant d’apprendre trop tard que l’on aurait pu être payé pour aller prendre une marche aux côtés de la « grande » Claudette.

        L’avoir su un peu plus tôt, il me semble que ça aurait pu être drôle de « paqueter » une autobus de gens de droite et, une fois sur place, de courir après les micros pour rire du 50 que l’on vient de se faire grâce à la CSN!

  6. Avec tout cela, plus personnes dans les sphères politique et médiatique ne parlent de la nécessité fondamentale de créer une commission d’enquête sur l’industrie de la corruption au Québec.Les Québécois et Québécoises auraient pourtant dans ce dossier une excellente raison de4 se réunir, de prendre possession de la rue le 1 Mai 2011 et d’exiger la création de cette commission, avec un mandat sans frontière. Le ménage au Québec commence par l’assainissement des mœurs et des us et coutumes qui ont cours au Québec.Sinon rien ne changera et on continuera de vivre au royaume des passes passes et des enveloppes brunes.

    • Moi je préférerais plutôt une commission d’enquête sur le nombre de fonctionnaires à mes crochets, dans des services qui ne servent à personne, que personne n’a demandés, et qui pourraient être éliminés du jour au lendemain sans que personne ne s’en rende même compte.

      Cette commission d’enquête pourrait aussi nous expliquer pourquoi le Ministère du Revenu est passé de 4,500 à 9,600 fonfons en moins de 3 ans.

      Le vrai argent il est là, dans les impôts et taxes de toutes sortes, qui font de nous le territoire le plus lourdement amputé de ses revenus en Amérique du Nord. Pas dans les enveloppes brunes.

  7. L’ensemble des cotisations syndicales, au Québec, correspond à un montant qui est estimé entre 700 millions $ et 800 millions $!!! Il s’agit, là, d’une estimation, étant donné que les syndicats ne sont pas tenus, par le gouvernement, de rendre publics leurs états financiers!!!

    Pourtant, en vertu des lois, tout cet argent est à l’abri du fisc!!! À quand plus de transparence, de la part des syndicats, hein??? Pensez-vous vraiment, vous, que les syndicats toléreraient ce genre de situation-là, dans le secteur privé, hein???

    Jamais dans 100 ans!!!

    http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/general/la-ftq-construction-continue-son-menage/515208

  8. à Lutopium

    « Ou des autres qui ne rejettent la théorie du récahuffement climatique? »

    « Récahuffement »… Curieux lapsus d’écriture. Amusant, même. « Récahuffer » fait un drôle de mot. Le climat se « récahuffe » dans la cahute de millionnaire à David Suzuki… Mon dieu, ça se « récahuffe » ! Le pôle nord « récahuffe » tellement qu’il faut le calfeutrer vite fait, sinon les écolos vont chahuter… Celle-là, je la « récahufferais » volontiers… Ici, Charles Tisseyre. Ce soir, à « Découvrette » nous nous inquiétons du « récahuffement » de la planiète…

    « Les gens qui partent de Gaspé pour aller manifester reçoivent toute mon admiration. »

    Bien sûr, bien sûr, les manifestants pour les « services publics » sont toujours admiraaaaables… Les syndicats sont admiraaaaables, les écolos sont admiraaaaables, la gauche est admiraaaaable, vous êtes admiraaaaable… Et sans un flot continu de cotisations syndicales obligatoires, nous n’aurions plus personne à admirer, snif !

    « Dirk, je trouve ça bizarre qu’un employé du gouvernement du Québec ne soit pas d’accord avec l’objectif de cette manifestation qui vise à protéger les services publics. »

    Oh, le joli petit sous-entendu fielleux… J’imagine qu’un tel employé du gouvernement aurait besoin d’une bonne rééducation politico-syndicale…

  9. Je ne partirez pas de discussion inutile. De toute façon je vais me faire reprocher d’avoir une adresse courriel avec @csn dedans. Mais voici la vraie vérité à cet égard pour ceux qui y tiennent : http://goo.gl/UhfHT.

    Pis si, comme Mario, vous êtes épris de transparence, sachez que la CSN, bien qu’il soit vrai qu’elle n’ait aucune obligation à cet égard, publie ses états financiers en toute transparence :

    http://www.csn.qc.ca/c/document_library/get_file?uuid=39a0c399-72d5-4126-98b5-bc6258ab1d04&groupId=13943

    • Voilà qui vient péter la balloune. On voit un Dumont un peu désorienté, cette fois.

  10. Votre vraie vérité à cet égard est une vidéo.
    Je ne regarde pas les vidéos probono. Il faut payer pour ça.
    Auriez-vous un texte ?…
    SP

    • Voici un communiqué émis par la CSN-Gaspésie

      Importante mise au point du Conseil central de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine (CSN)

      Le 10 mars dernier, à l’émission Dumont 360, Éric Duhaime affirmait que la CSN payait le monde pour participer à la manifestation de samedi dernier. De dire Duhaime : « En Gaspésie… [la CSN] va vous donner 50 $ dans une enveloppe brune » pour participer à la manifestation à Montréal. Ceci est complètement faux.

      Ni le Conseil central de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine – CSN ni la CSN n’a payé qui que ce soit pour participer à la manifestation à Montréal. L’argent remis aux participantes et participants servait à assumer les coûts des repas pour la fin de semaine soit six repas étant donné que les autobus partaient le vendredi en soirée et ne revenaient que tard le dimanche soir, selon les barèmes en vigueur, soit 7 dollars pour le déjeuner, 10 dollars pour le diner et 12 dollars pour le souper. Comme c’est sa tradition, la CSN a couvert les frais de transport, d’hébergement et de repas pour les personnes qui ont participé à cette importante manifestation pour réclamer des choix budgétaires plus équitables.

    • Je n’ai eu aucun problème à visionner la video de Jean-Pierre, ce n’est que du V. Ce n’est pas un probono et je ne suis pas abonné à probono non plus. Quant au deuxième document, c’est un pdf des états financiers de la CSN.

Les commentaires sont fermés.