Sommes-nous trop cons?

Ian Sénéchal

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

Suivez-vous le dossier des gaz de shale (schiste)? Moi, oui. Depuis quelques semaines, ceux qui suivent ce dossier ont encerclé la date du 28 février sur leur calendrier. C’était la journée où le BAPE devait remettre son rapport au ministre Arcand. Bref, un tournant majeur dans le dossier. Que s’est-il passé aujourd’hui? Niet, nada, nothing. On doit être trop cons pour comprendre ce qu’il y a à l’intérieur. Le ministre doit donc nous le prémâcher.

Le ministre a pris le dossier et a simplement répondu : « On vous revient avec ça un moment donné ». En fait, selon la loi, le ministre a 60 jours pour rendre le rapport public. Le ministre semble avoir choisi d’attendre 30 jours. Donc, sans contenu à se mettre sous la dent, que fait-on? On spécule!

Nouvelle loi sur les mines

Premier réflexe, je me suis dit que madame Normandeau devait vouloir le lire afin de préparer sa nouvelle loi sur les mines. Logique non? Il ne faudrait pas donner à manger à l’opposition alors qu’on n’est pas prêt à sortir le projet de loi. Eh bien non. Je suis dans le champ. Apparemment, les autres ministères ne verront le rapport que lorsqu’il sera rendu public. Bon, ok, là vous devez vous dire la même chose que moi, on nous prend vraiment pour des cons ici!

Nathalie : « S’il-te-plait Pierre, dis moi ce qu’il y a dans le rapport, je t’invite au restaurant… »

Pierre : « N’essaie pas Nathalie, je resterai de glace et tu ne sauras rien avant que ce ne soit public. »

Nathalie : « Pieeeeeeerrrrrrrre… »

Pierre : « Nathalie… »

Ben oui toi, comme si Pierre était capable de résister aux charmes de la belle Nathalie. Quel homme en serait capable de toute façon? [NDLR Je tiens immédiatement à m’excuser auprès de Réjean Parent ainsi qu’auprès de toutes les femmes du Québec pour avoir ainsi incité les hommes à visualiser des images troublantes dans leur tête. Je n’ai malheureusement pu m’en empêcher. Je le sais, j’ai pas d’allure. Ma femme me le dit sans cesse.]

Sous le tapis

Trêve de plaisanteries. Ensuite, je me suis dit que c’est sûr, lundi, ce n’est pas la meilleure journée. Dévoiler un rapport qui favoriserait le développement de la ressource alors que tous les écolos et une bonne partie de la population sont contre, c’est un exercice périlleux. Ils vont essayer de prendre toute la population pour des cons et le rendre public vendredi, sous le tapis. Disons qu’en termes de relations publiques, ce serait vraiment stupide. Quoique, venant des libéraux…

Moratoire annoncé

Troisième scénario. Le rapport est dévastateur pour l’industrie. Le gouvernement devra abdiquer. Il y aura moratoire. Faut donc attendre un peu, le temps que tous les amis vendent leurs actions avant qu’il ne soit trop tard! Bon, ici je dérape et je m’arrange pour me faire poursuivre pour de vrai. Si je continue, ce sera moi le con dans toute cette histoire. Je laisse donc aller votre imagination.

Plus de temps à Lucien

Finalement, quatrième et dernier scénario, le gouvernement achète du temps pour Lucien. Qu’il fasse son travail de PR. Ensuite, le rapport du BAPE et finalement, la loi sur les mines. C’est drôle, mais ce scénario n’est pas con du tout! Inutile à mon avis, mais plausible. Bon, je pense que j’ai trouvé la raison du report.

Règlement ridicule

En conclusion, je dois vous dire que je trouve la règle du 60 jours ridicule. Les citoyens sont assez grands pour se faire une idée. Les journalistes sont assez au courant du dossier pour le digérer rapidement. Pourquoi attendre avant la publication. Sur celle-là, je suis du bord à Québec Solidaire et du Parti Québécois [ayoye, une crampe d’estomac]. Le rapport du BAPE devrait déjà être public. Si le gouvernement essaie encore d’acheter du temps pour monter une campagne de relations publiques, je n’ai qu’un conseil à lui donner. Ne faites pas trop d’efforts, vous avez déjà prouvé que vous êtes pourris dans ce domaine! Bref, on est moins cons que vous ne le pensez.

Advertisements

13 réflexions sur “Sommes-nous trop cons?

  1. et merci pour le shale Ian! contrairement aux autres, tu connais au moins le nom de l’objet dont tu parles!
    signé: un géologue.

    • il y a aussi Myriam Segal qui sait ce dont elle parle! vous êtes donc deux!

      • Hier, au 98.5 fm, j’ai entendu shale (de plusieurs personnes), et j’ai pensé à vous.
        ;-)

  2. @Pierre..DESOPILANT….amusant, comique, drôle, hilarant, impayable, inénarrable, marrant, risible, tordant.

    Je viens d’apprende un nouveau mot, un vrai bizarre de mot.

  3. Le gouvernement aura dû rendre public le rapport du BAPE. Les citoyens sont assez intelligent pour se faire une idée sur le sujet. Mais, ce gouvernement est picsou et a peur de son ombre. Il ne fera rien pour déplaire. Donc, un moratoire est malheureusement très plausible.

  4. le gouvernement en démocratie, je croyait naïvement que c’était le peuple.

  5. On vit à une époque formidable, vous ne trouvez pas ?
    Vous payez des impôts pour financer le système d’éducation, mais vous devez payer une école privée à vos enfants, car le système d’éducation est tout croche.
    Vous payez des impôts pour financer le système de santé, mais vous devez aller vous faire traiter dans une clinique privée, car le système de santé est tout croche.

    AJOUTER L’INSULTE À L’INJURE

    Vous payez des impôts pour former de nouveaux médecins, mais quand ces médecins obtiennent leur diplôme grâce à votre générosité, ils lèvent les feutres et déménagent dans un autre pays.

    Vous payez des taxes scolaires pour financer les écoles de votre région, mais les gens qui sont censés prendre votre argent et le redonner aux institutions partent avec votre fric, jouent à la Bourse et perdent 35 millions de dollars.

    Vous travaillez fort toute votre vie, vous confiez votre régime de retraite à la Caisse de dépôt et placement du Québec, le patron de la Caisse dilapide votre fric dans des placements à haut risque, mais avant que le bateau ne coule, il empoche

    379 000 $ en boni, saute dans un canot de sauvetage et se trouve un emploi à Power Corporation, qui lui attribue une prime de 800 000 actions.

    Et comme si ce n’était pas suffisant, le nouveau patron de la Caisse de dépôt rencontre les principaux directeurs de Québec Inc. dans les bureaux du nouvel employeur de son prédécesseur, qui a crissé la Caisse à terre !

    Un chausson, avec ça ?

    LA MAIN DANS NOS POCHES

    Le gouvernement va dépenser deux milliards de dollars pour financer un méga-hôpital, mais vous devrez y aller en métro, car il n’y aura pas de places de stationnement.

    Un syndicat qui ne vous viendra jamais en aide si vous perdez votre job vous demande de quitter votre job pour lui venir en aide. Si vous dites que ce n’est pas très logique, il vous harcèlera et criera à qui veut l’entendre que vous manquez de solidarité.

    L’État prend votre argent pour rénover un casino qui prendra votre argent pour le redonner à l’État qui augmentera la TVQ afin de prendre votre argent pour acheter une loge au Centre Bell, histoire d’améliorer les relations d’affaires de la SAQ et d’Hydro-Québec et ainsi leur permettre de prendre encore plus d’argent dans vos poches.

    Les municipalités prennent de l’argent dans vos poches pour placer des policiers dans des pièges à contraventions afin qu’ils puissent prendre plus d’argent dans vos poches.

    BIENVENUE AU QUÉBEC

    L’État prend de l’argent dans vos poches pour financer des programmes contre le surendettement, puis s’endette.

    L’État prend de l’argent dans vos poches pour financer des campagnes de bonne alimentation, puis finance une agriculture qui vous rend malade.

    Un conseil : vous avez des amis étrangers qui n’ont jamais vu le Québec ? Invitez-les cette semaine.

    Ils verront le Québec dans toute sa splendeur, dans toute sa magnificence.

    Des contribuables pressés comme des citrons, un État qui gaspille des milliards de dollars dans des projets insensés, un système syndical qui se croit encore dans les années 70 et des gestionnaires qui jouent à la roulette avec l’argent des autres.

    Quinze ans après sa publication, le titre du pamphlet d’Hélène Jutras est toujours pertinent : Le Québec me tue.

    HEY ! on fait dur en maudit au Québec !!!!!!!!!
    Maintenant,nous comprenons pourquoi Jean Charest ne veut pas de commission d’enquête sur la construction.
    Il a des amis à protéger,et même ses fesses. !!!!!!!!!!!

    FAITES CIRCULER… ÇA VA PEUT-ÊTRE RÉVEILLER DU MONDE ???
    Si on pouvait juste arrêter de dormir au gaz…DE SHIT …..

    • Ajouter l’insulte a l’injure, ca ne ce dit pas en français car premièrement c’est une très mauvaise traduction de l’anglais de Add insult to injury et de plus c’est un oxymoron car insulte et injure sont des synonymes c’est comme de dire monter en haut.
      Add insult to injury devrait être traduit comme suit: Ajouter l’insulte a la blessure

    • J’ai l’impression de lire une vieille chronique de Richard Martineau.

  6. Il y a une bien meilleure date qu’un vendredi Ian: jeudi le 21 avril, juste avant le long congé de Pâques!

Les commentaires sont fermés.