JOYEUX DÉCEMBRE!

Éric Duhaime

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

Plus de trois ans après la crise des accommodements raisonnables, on réalise l’inutilité de tout l’exercice de la commission Bouchard-Taylor et le manque de courage flagrant de nos élites politiques à imposer la volonté de l’écrasante majorité des Québécois. Suite…

Publicités

5 réflexions sur “JOYEUX DÉCEMBRE!

  1. Encore du recyclage et de la mauvaise foi…

    «Joyeux décembre» est un événement organisé par des marchands du Plateau pour présenter des activités qui visent à attirer plus de clients dans leurs magasins (http://www.joyeuxdecembre.com/home.php ). On est loin des «partisans aveugles d’une gauche aseptisée, qui tentent de faire disparaître nos origines et notre identité comme peuple».

    Et qu’en pensent les habitants de la «République du Plateau» ? Ils demandent aux marchands de changer de nom ! À la suite d’un sondage, cet événement s’appellera dorénavant «Noël sur l’Avenue» : http://www.joyeuxdecembre.com/freepage.php?page=101 .

    «L’année dernière, certains médias et citoyens avaient remis en question le nom Joyeux Décembre! en invoquant que c’était un accommodement raisonnable. Les commerçants de l’avenue du Mont-Royal savent que ce n’est pas le cas et que ce nom avait été choisi pour désigner un mois complet d’activités. Cependant, face à la controverse et dans un souci de participation populaire, ils ont invité la population à s’exprimer et choisir le nom que portera l’événement dès 2011.»

    «Nous sommes heureux d’annoncer que le nom qui a recueilli le plus grand nombre de votes est Noël sur l’Avenue. Celui-ci devient donc le nom officiel que portera l’événement à compter de 2011. Les résultats du vote ont été vérifiés par la firme Moreau, Boisselle, Brunelle et ass. C.A.»

    Il me semblait que M. Duhaime dénonçait ceux qui cherchent à nuire aux marchands du Plateau !

    Un peu de recherche pourrait lui éviter de dire un peu moins souvent n’importe quoi…

  2. Darwin, je n’aurais pas pu dire mieux!

    « Joyeux Décembre » dans le sens « d’un mois d’activités ». Je vois pas ce qui est si difficile à comprendre. Une campagne de promotion vraiment toute simple, pré-Noël, pour que les commerçants puissent aller chercher leur part du gâteau.

    De plus, il y a quelque chose de rafraîchissant et d’original dans leur initiative. On ne peux pas faire 2 pas sans que les mots « Noël » ou « Christmas » nous sautent au visaqe partout en ville. Au moins les marchands de l’avenue Mont-Royal se distinguent du lots et ne tombent pas dans les clichés.

    M. Duhaime, je vous soupçonne de décortiquer avec beaucoup de mauvaise foi un non-événement.

    Anyway, c’est seulement mon humble opinion.

  3. Je conviens volontiers que ce « fameux » Joyeux Décembre a connu une suite des choses telles que vous le décrivez. J’ajouterais même que sur la grande banderole traversant l’avenue Mont-Royal, on nous convie à une marche de Noël aux flambeaux. Et oui, le mot « Noël » est bel et bien écrit!

    Quelquefois, on souligne à gros traits, peut-être plus que mérité, ces petits exemples où on peut voir que nos racines, nos traditions ne sont plus mis de l’avant. Pour moi, Joyeux Décembre n’est peut-être pas l’exemple le plus éloquent de ce phénomène. J’aurais peut-être préféré les sphères polaires de la place du festival à côté de la Place des Arts qui font assez New Age avec ses couleurs bleu et violet et les sons plutôt lugubres qui y sont diffusés! C’est joli mais pour l’ambiance des Fêtes et de Noël, on repassera!

    Je préférais de loin, l’ambiance du parc Lahaie sur la rue Laurier!

    Reste tout de même que je suis d’accord avec M. Duhaime. Il y a quelques années, j’avais été assez effarée de constater que la professeur de musique d’un de mes enfants avait gommé quelques mots dans une chanson, afin d’effacer toute connotation religieuse. J’aurais préféré qu’on s’abstienne de la chanter, plutôt que de gommer les bouts qui ne font pas l’affaire…

    Quand on se remet à ré-écrire l’histoire, on fait un Big Brother de nous-mêmes, non?

  4. Tiens, il me semble que ça nous réchaufferait le coeur d’entendre ceci dans la cafétéria de nos grands magasins!

    Qu’on soit croyant ou non…de gauche ou de droite, de Montréal ou de Québec….etc…

    Joyeux Noël à tous!

  5. Si le multiculturalisme parvient à s’imposer, ce n’est pas par ses vertus qui sont propres, mais bien parce qu’il repose sur une forme qui est particulière de terreur idéologique et d’intimidation médiatique!!! C’est cette terreur qu’il faudra braver, en transgressant ses interdits et en réintroduisant, dans l’espace public, la culture qui est censurée par le multiculturalisme d’État!!!

    Le langage politique devra s’irriguer d’une identité qui ne veut pas disparaître!!! Il y a, infiniment, plus de vérités, dans le bon sens de la majorité silencieuse, que dans les passions idéologiques de l’intelligentsia!!! Ceux et celles qui voudront parler, à ces nouveaux «prolétaires» que sont les dépossédés de la parole publique, devront rompre avec la rectitude politique et ils devront assumer, pleinement, l’expérience historique de leur société, en refusant la censure qui pèse sur elle!!! Ils devront nommer le pays historique qui est masqué par les utopies qui sont malfaisantes et ils devront, pleinement, assumer les héritages qui sont particuliers et qui l’irriguent et sans lesquels le monde commun ne sera jamais plus qu’une fiction qui est technocratique!!!

    En ce 24 décembre, ils pourraient commencer à souhaiter, au peuple de ce pays, non pas de joyeuses Fêtes et, encore moins, un joyeux mois de Décembre, mais, tout simplement, un joyeux Noël!!!

    http://lequebecdedemain.blogspot.com/2010/12/joyeux-noel-ou-joyeux-decembre-monsieur.html

Les commentaires sont fermés.