Réponse de Joanne Marcotte à Carole Beaulieu

Ian Sénéchal

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

Un excellent texte de Joanne aujourd’hui.

Publicités

3 réflexions sur “Réponse de Joanne Marcotte à Carole Beaulieu

  1. Pingback: Tweets that mention Réponse de Joanne Marcotte à Carole Beaulieu « Les analystes -- Topsy.com

  2. Parlant de populisme et d’intellectualisme…Dans le dossier de la thèse du réchauffement climatique, qui souffre d’anti-intellectualisme?

    Ceux qui affirment haut et fort qu’il faut absolument adhérer à cette thèse sous peine de passer pour des hurluberlus ou ceux qui considèrent qu’il peut exister des scientifiques valables et crédibles qui doutent de cette hypothèse?

    Étant amie avec des collègues géologues, je peux vous dire qu’on discute souvent de la question. On s’est toujours respecté dans nos divergences d’opinions. Les arguments ont toujours prévalus sur les insultes et les jugements de valeurs…Il me semble que l’intellectualisme, c’est beaucoup une affaire d’ouverture d’esprit, non?

  3. J’ai l’impression que le fait que le RLQ ait suggéré un nouvel axe de discussion des idées orienté gauche-droite plutôt que le traditionnel axe souverainiste – non souverainiste (fédéralisme n’est pas le contraire de souverainisme)en confond et indispose plusieurs. J’en veux pour preuve la direction lamentable qu’a prise au Musée de la civilisation , la discussion entre panel et foule sur le sujet des gaz de shale hier soir. Mme Marcotte – et j’ai repris ses propos dans mon commentaire-, a très bien décrit la situation du point de vue économique en opposant la péréquation à l’exploitation de nos ressources naturelles. Juste comme je poussais la porte pour sortir du Musée, écoeuré par tant de mauvaise foi, j’entends madame Françoise David s’écrier « il y a une façon de ne plus dépendre de la péréquation et ça s’appelle la souveraineté!. La foule a applaudi spontanément tandis que je ne pouvais cacher un formidable éclat de rire, aussi sincère que spontané, au moment même où je passais la porte. J’espère que personne n’en a été choqué, ça m’arrive parfois quand j’entends de grosses bêtises et ça ne se contrôle pas plus qu’un hoquet.

Les commentaires sont fermés.