L’État continue d’engraisser

Éric Duhaime

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

Advertisements

35 réflexions sur “L’État continue d’engraisser

  1. Pingback: Tweets that mention L’État continue d’engraisser « Les analystes -- Topsy.com

  2. Désolé Éric, mais la droite est aussi capable que la gauche de mal gérer les deniers publics. Tu vas quand même pas me dire que Georges Bush était à gauche. Et pourtant, la dette américaine n’a jamais autant augmenté en temps de prospérité que sous le régime Bush.

    • Désolé de te l’apprendre mais Bush était un gauchiste/étatiste (un type qui pensait que tout passait par l’état, de l’exportation de la démocratie au programme d’assurance médicament).

      Sous le règne de W. Bush, les dépenses du gouvernement ont augmenté de 30%, seule l’Administration Kennedy/Johnson a fait pire avec une augmentation de 51%. À titre indicatif, sous Bill Clinton, les dépenses du gouvernement ont augmenté de seulement 13%.

      De plus, Bill Clinton a réduit les dépenses sociales du gouvernement de 15,3% à 14,5% du PIB. Selon les chiffres les plus récents, George Bush a augmenté les dépenses sociales du gouvernement de 14,5% à 15,9% du PIB.

      C’est sous le règne de George W. Bush que le niveau de réglementation a été le plus élevé depuis 1940. Durant les 8 ans de sa présidence, le « Federal Register » a compté en moyenne 76 000 pages/milliard de dollars de PIB. La 2e présidence la plus réglementée fut celle de Jimmy Carter avec 73 000 pages/milliard de dollars de PIB suivie de celle de Bill Clinton avec 71 000 pages/milliard de dollars de PIB.

      http://www.mercatus.org/PublicationDetails.aspx?id=25730

      • David, viens-tu vraiment d’écrire que Bush était un gauchiste ????
        Merde, tu as dû déparler, ça se peut pas !!!! À ce compte-là, je comprends que le Tea Party accuse Obama d’être communiste finalement !!! Quelle ignorance de la science politique !

        • T’as beau pas aimer la conclusion, mais les faits sont là.

          Bush, tout comme Charest, ont fait exploser la taille de l’État (même si on exclus les dépenses militaires de Bush).

          Donc, basé sur son bilan, oui Bush était un gauchiste, ça me faut aucun doute.

          Suggestion de lecture: le numéro du « Reason Magazine » publié à la fin du mandat de Bush:

          http://reason.com/issues/january-2009

    • Charest un gauchiste ? LOL! Il est issu du parti conservateur … Il avait promis de réduire la taille de l’État par attrition (grâce aux départs à la retraite) en 2003.

      C’est juste un incompétent qui ne tient pas ses promesses !

      On voit aussi ce que ça donne la droite au fédéral: Harper est entrain de battre un record de tous les temps. Il ne dépense pas dans les programmes sociaux mais il finance les pétro-voleuses-pollueuses et dépense dans l’armement et près de 1 G$ pour un sommet économique (dans les comtés conservateurs)qui prêche l’austérité !

      En effet, la droite est aussi capable que la pseudo-gauche de mal gérer les deniers publics !

  3. C’est sûr qu’il y a plus d’investissements publics en 2008 et 2009, on met 42 milliards en dix ans dans les infrastructures. Ce que l’ADQ réclamait à grands cris, et avec raison à mon avis. Encore un maudit parti de gauche dépensier….

  4. Pis à part de ça, je veux souligner que quand vous êtes à Dumont, c’est intéressant, c’est des idées de l’opinion basée sur des faits. Je ne la partage pas mais c’est sain. Par contre, quand vous passez une heure en ondes à la radio et que vous la passez non pas à parler de vos idées mais à démoniser personnellement et attaquer la crédibilié de vos adversaires en leur criant des noms et leur prêtant des intentions et qu’ils ne sont même pas là pour vous donner la réplique, c’est cheap. Le jour où vous entendrez Michel Arsenault passer une heure non pas à critiquer votre discours mais à vous critiques vous, votre apparence, votre coupe de cheveux, votre voix, on sera vraiment bas comme société. Une chance ca arrivera jamais.

  5. Pingback: Une droite québécoise: un contrepoids essentiel (1 de 3) « Le blogue de Joanne Marcotte

  6. Bravo Mr Duhaime et Mme Marcotte, continuez votre bon travail. Je sens la population etre tanne du gaspillage et d’une fonction publique qui ne cessent d’engraisser. L’alliance social peut bien etre nerveuse.

  7. Si Joanne Marcotte et Éric Duhaime, les conseillers du fiasco ADQ, réussisent à rassembler tant de monde, c’est d’une part le succès des radios poubelles auprès des pauvres d’esprit, mais surtout par l’incroyable vide politique.

    Un vide politique créé par les deux partis bien assis dans leurs sièges, attendant leur tour, sans aucun idéal actif autre, qu’avoir le plaisir de se plonger les mains dans l’assiette au beurre…

    C’est certain que trouver un homme pédagogue avec une vision à partager pourrait stimuler la vie politique…

    Ça doit être pour cela que Éric Duhaime se prend pour cette personne en copiant les slogans du Tea Party!

    Moins d’étât! Moins d’étât! bin oui, laissons donc les édifices s’éffriter sur le monde, les viaducs s’effoirés sur nos chars, pi les Lacroix fourrer tout ce qui bouges…

    Moins de taxes et d’impots! Moins de taxes et d’impots! Bin oui, avec quoi on va pouvoir payer les amis des banques, des pétrolières et des armements, les vrais boss de l’occident sans qui il est impossible de gouverner!

    Utilisateurs payeurs, utilisateurs payeurs! Bin oui c’est certain, les tites maladies aux tites gens pi les maladies de luxe aux riches! Pi touchez pas à mon char, le réseaux routiers pi l’armée qui veille à mon approvisionnement en pétrole… refilez-moi tous les coût pour l’usage de mon auto y compris le coût de la dégradation de l’envirronnement! ( ah bin oui c’est vrai, c’est de la pure invention ça!)

    Moins de dettes moins de dettes! Bin oui, là on est d’accord! Vivre à crédit ça a pas de bon sens! Carte de crédit, emprunt, hypothèques, dettes hospitalières, dettes scolaires, dettes municipales, dettes provinciales, dettes fédérales… Personne ne se donne la peine d’additionner toutes nos dettes pour nous montrer le vrai visage de nos sociétés!

    Si personne ne va chuchoter par-dessus l’épaule d’Éric Duhaime qu’il est totalement dépourvu pour faire face à la réalité, c’est que beaucoup s’imagine pouvoir profiter de sa montée…

    Croyez vous sincèrement que les québécois vont s’enticher d’un calculateur de petite envergure qui se cache derrières des tableaux simplets et une face d’épagneul innocent!

    Le Réseau-Liberté ne fait que démontrer l’immense vide de la vie politique québécoise.

    Il est plus facile de bêler en gang que de se retrouver complètement perdu dans un mode de vie insensé…

  8. « Moins d’étât! Moins d’étât! bin oui, laissons donc les édifices s’éffriter sur le monde, les viaducs s’effoirés sur nos chars, pi les Lacroix fourrer tout ce qui bouges… »

    Mon cher monsieur, tout ça est déjà arrivé, au Québec! sous le règne bienveillant de l’État Nounou Obèse que vous aimez tant! Est ce qu’il y a eu des répercussions, des coupables ou des sanctions? Non, évidemment car l’Étatisme dilue l’imputabilité et personne n’est responsable évidemment. La firme d’architectes responsable de la construction du viaduc en question est dans le top cinq des contrats gouvernementaux encore en 2010!

    J’ai deux conseils pour vous: ouvrez vous les yeux (difficile) et utilisez votre correcteur d’orthographe (facile). Votre crédibilité actuellement nulle augmentera de beaucoup.

    • Merci pour vos bons conseils Mr00t

      pour le reste, c’est un peu mince!
      biz d’argument… moins d’étât = + de constructeurs conciencieux !
      Bin voyons, moins il y a de surveillance, plus il y a d’abus…
      Le cash, faire plus de cash en se crissant de tous le monde, voilà la nature de l’homme Mr00t…

      Comment réduire la taille de l’étât tout en veillant au bien-être de chacun… l’anarchie capitaliste fait suffisament de dégats comme ça, elle se fout bien de votre liberté!

      • bin facile a comprendre pissez dans la piscine(petit état) du voisin a coup sur que vous vous ferez prendre mais pissez dans l’océan (gros état) et vous passerez inaperçu, en gros c’est facile a comprendre que plus il y a de gens d’impliqué plus il est facile de trouver le(s) maillon(s) faible a corrompre, et il existe au québec une culture de «ca fait 30ans qu’on fait ça de même»autrement dit la corruption et la malveillance sont devenu institutionnalisées,

      • Ce n’est pas la surveillance de l’État qui empêche un contracteur de voler ou de bâcler (comme de ne pas mettre de poutrelles en acier dans le bêton d’un viaduc), mais la peur qu’il fera faillite s’il ne s’acquitte pas bien de son travail. C’est ça les bénéfices de la libre entreprise de la concurrence et la loi du marché.

        Bien entendu, s’il sait que son chum lui donnera encore et encore des contrats malgré tout vu qu’il verse à la caisse électorale du parti (ou des partis), ou que la mafia restreint l’accès au soumissions localement et donc qu’il n’aura pas de concurrents il n’a aucun incitatif a faire son travail et il va s’efforcer de se remplir les poches autant que possible.

        Regardez les noms cités dans les conclusion de la commission Johnson sur le fameux viaduc et ensuite allez faire un tour sur les nombreux chantiers routiers du Québec: déjà vu n’est ce pas? Est ce qu’il y a eu des sanctions, des coupables? Une interdiction de postuler sur les soumissions pendant 10 ou 20 ans si travail mal fait? Que nenni…

        Ne confondez pas corruption, étatisme et corporatisme avec capitalisme. Sinon vous allez grossir, vous mettre une calotte de base ball sur la tête et vous appeler Michael Moore…

  9. Tu trembles, hein, Georges-André? Le vent tourne, hein, Georges-André?

     »Croyez vous sincèrement que les québécois vont s’enticher d’un calculateur de petite envergure qui se cache derrières (…) une face d’épagneul innocent! »

    … pas mal minable comme argument… pas mal minable… je sens la peur dans ce ton effrayé…

    Vas-y Georges-André, réfutes-les les calculs!: http://www.iedm.org/main/main_fr.php

    • C’est vrai que c’est une cheap shot… mais c’est pas de même qu’il faut faire?
      Apprnez-moi, apprenez-moi!

    • Cher M.Bernard.

      Quels sont vos pensées? En quoi le vent tourne-t-il?

      Les feuilles d’un arbre tremblent toujours au vent. Sachez, par contre, que le tronc et les racines du bon sens sont encore et pour toujours bien ancrées.

  10. Bonjour,

    M.Duhaime dénonce l’augmentation des investissements publics. Par contre, un investissement permet aussi un accroissement de la production et de l’emploi, c’est l’effet multiplicateur. Si chaque dollar investi t’en rapporte 10, c’est bon pour la croissance économique. Si tu coupes, c’est l’inverse qui se produit. Pourquoi avons-nous un aussi bas taux de chômage? Cela fait PEUT-ÊTRE partie de la réponse.
    Si on regarde le tableau des investissements, la courbe du Québec suit la même tendance que celle du Canada.
    En réduisant la taille de l’État, on réduit aussi, en théorie, les services publics auxquels on a accès. Avec un système utilisateur-payeur, on restreint l’accès à la classe moyenne et aux pauvres aux services (d’éducation, de santé, et ainsi de suite..).
    Cassez-vous le bras, vous payerez pour, on s’en fou! Je ne vous souhaite cependant jamais de cancer, jamais quoi que ce soit de grave, parce que là, vous allez le payer, le système.
    Aussi, pourquoi ne pas rendre l’université beaucoup plus chère.

    Ensuite, 1,8 fonctionnaires de plus par 1000 habitants? Où est réellement le problème? C’est un augmentation d’à peine 0,2% depuis 2003, soit en 7 ans. D’ici 70 ans, on aura peut-être augmenté de 2%.

    Pourquoi cette aspiration à la liberté individuelle? Vous sentez-vous biaisés dans votre liberté, réellement? La liberté dans la vie de tous les jours, on l’a. Ce que l’on veut ici, c’est enrichir ceux qui ont l’argent. Un système utilisateur-payeur bénéficierait à qui? À ceux qui peuvent se permettre de les utiliser. Ne devrions-nous pas tous être libres, plutôt que soit seulement libre une partie de la population qui tire profit des autres? Qu’en est-il de ceux qui n’auront pas les moyens de se procurer tout ces services?

    J’ai 19 ans. Et j’ai presque peur. Je préfère vivre dans une société solidaire, unie et égalitaire.
    2010, chacun pour soi. Syndicat bashing, fonctionnaire bashing, BS bashing. Ah et pour Éric Duhaime, Amir Hkadir BASHING. N’avez-vous guère à coeur une cause de plus grande importance? Tentez-vous de bâtir votre crédibilité en tentant maladroitement de détruire celle d’un autre?

    Vous voulez dégraisser l’État, passer la hache un peu partout. Mais sachez que dans la vie, ce n’est pas à coup de hache que l’on construit et bâtit quelque chose de solide. C’est avec un marteau et des clous. Pas étonnant que tout vos articles, tout vos dires semblent aussi peu solides. On connait votre recette.

    Des beaux tableaux colorés pour ne dire pas grand chose, il me semble.
    Oh, et co-animateur de la radio poubelle…celle qui criait autrefois haut et fort Liberté…je vois bien vers où on s’en va.

    Éric, tu cries fort, mais tu cries mal.
    Citation de ton article dans le journal de québec:
    «Québec solidaire, un parti de gauche qui compte dans ses rangs le Parti communiste du Québec, précise sur son site Web que le parti n’est pas islamiste, ne promeut pas la violence et reconnaît implicitement Israël.»
    Quelle connerie.

    Je ne voue pas un culte à Jean Charest, loin de loi, mais Éric Duhaime, jamais je ne ferai «J’aime» sur quoi que ce soit qui vient de vous.

    • c’est ca mon jeune homme, tu écris la grandeur de ta petitesse au quatrième paragraphe «j’ai 19ans» a peu pres jamais travaillé , jamais payé une cenne noire d’impot, tu ne connais rien d’autre que ce paradis Canadien sans guerre sans famine et sans misere et disons le sans pauvreté, prends tes jambes a ton cou et vas faire un tour dans le monde par tes propres moyens un ans ou deux avec juste ton sac a dos, vas voir la vraie vie avant de venir essayé de faire la morale a des gens qui n’en finnissent plus de payer pour les gâteries du passé,les présente et le déficit abyssal que même tes enfants ne verrons pas la fin

      • Parce qu’avoir 19 ans disqualifie quelqu’un d’avoir une opinion éclairée maintenant ? Merde, vous me faîtes vraiment, mais vraiment peur.

      • Cher papa John. En effet, je n’ai pas encore la chance d’être papa. J’ai volontairement écris mon âge, dans le but de créer ce genre de réaction.
        Vous avez bien raison. Je n’ai pas beaucoup travaillé, et je ne paye pas d’impôts.
        Par contre, j’ai peut-être voyagé plus que vous. Tout cela, avec mes propres moyens. L’éducation que je reçois est différente de la vôtre, et mes valeurs le sont aussi.

        Comme je l’ai écris ci-haut, je n’appuie pas la situation actuelle et je suis d’avis qu’il devra y avoir du changement. Simplement, je ne crois pas que ce dernier doit s’effectuer vers la droite. Je crois en l’importance de l’État lorsque bien dirigé/géré. Évidemment, ce n’est pas toujours le cas.

        Ce que tu appelles la vraie vie,en quoi peux-tu affirmer que je ne l’ai jamais vécue?

        Pour ce qui est du paradis Canadien, sans guerre, sans famine et sans misère, je me vois forcé d’être en désaccord avec vos propos. À vous entendre parler, le Canada, c’est l’enfer. Selon le programme des Nations Unies pour le Développement, nous serions le 4ième pays où la qualité de vie est la meilleure. Si vous croyez que le pays où vous vivez actuellement est ce que vous venez de décrire, je vous renverrai votre propre conseil en vous suggérant de voyager de vous-même, pour découvrir la réalité des autres pays.

        Et oui, je devrai payer pour ses erreurs du passé. Et oui, mes enfants aussi.
        Nous aurons à vivre avec, autant que nous paieront la retraite à ceux qui paient actuellement nos études. C’est un peu ça, la vie.

        J’aimerais savoir: en quoi la droite et cette liberté individuelle empêcherait les guerres, les famines et la misère? À mon avis (et c’est bien personnel), je crois que c’est l’effet inverse qui se produirait.

        Au plaisir d’entendre votre avis et votre vérité, si mes oreilles ne sont pas trop jeunes pour l’entendre.

        • Aussi, lorsque vous parlez de misère dans les autres pays. Ne croyez-vous pas que nous avons une place à prendre dans tout ça? Certains pays sont, directement ou indirectement, dans la misère à cause de nous. La recherche du profit instantané, le fait de toujours vouloir payer moins et avoir plus n’est-il pas, entre autre, une des causes de nombreuses inégalités, famines, guerres et de la misère à plusieurs endroits sur la planète?

          La concurrence exige de baisser les prix. Seules survivent les grosses entreprises qui font appel à des sous-traitants. On ferme donc des usines et des entreprises québécoises. Moins de travailleurs.
          En faisant produire nos gilets en Chine ou au Bangladesh, on fait travailler des gens pour des salaires de misère (oui, j’ai dit misère), dans des conditions de misère (2 fois!).
          C’est beau, la liberté des échanges. Au moins on s’enrichit…au détriment de d’autres pays, de notre environnement, et ainsi de suite.

          Ne pourrions-nous pas avoir quelconques restrictions sociales et morales?
          C’est dans ce sens que je m’oppose à cette croissance de liberté individuelle, lorsque celle-ci crée des inégalités.

        • jonathan où avez été chercher que je crois que le Canada est un enfer?quel tournure de phrase avez vous fait pour arriver a cette conclusion?apres relecture ce que j’ai écris est exactement ce que je voulais dire le Canada est un paradis, au point ou tout les peuples de la terre cherchent par tout les moyens a venir s’établir ici. pour ce qui est des voyages pas sur que les voyages dans les club med soit trop formateur moi j’ai assez voyagé mais dans le cadre du travail loin des plages et du glamour touristique, dans des endroits qui vous lève le coeur a voir des comportements répugnants qui vous font serrer les poings. alors peut etre avez vous voyagé plus que moi, mais quel est vraiment la portée culturel et social que vous en avez rapporté.

          Jon du haut de tes 19ans tout ce que tu as vu et vécu n’a jamais été autre chose la gauche assez a gauche et au mieux ,le status quo de centre gauche.
          Jon 19ans juste 19ans si tu es chanceux c’est a peine 25% de ta vie et la dessus il y en a 15 passées dans la plus grande oisiveté

          un certain M. Reagan, acteur, mais surtout président américain disait avec justesse « l’état n’est pas la solution, l’état est le problème» l’état ne devrait etre la que pour une seule chose la SÉCURITÉ que se soi santé avec des normes minimal, a l’alimentation avec des normes d’hygiène, a la sécurité personnel sous forme de l’armée ,la justice(police) et absolument rien d’autre

        • Là Jonathan crache le moirceau, qu’est ce que t’as fais pour le monde s’entre tue au Darfour dans quoi tu as fourré ton nez?(sarcasme) on ne peut etre responsable de tout ce qui se passe ailleur sur la planete. pis si j’étais un petit Chinois,un petit gars du Bangladesh ou autre avec 3choix , travailler dans une usine ou crevé de faim dans la rue sa ns aucun soin ou encore me faire sodomisé par des gros touristes 8-10-12 fois par jour, je ne sais pas pour toi, mais moi je travaillerais avant les deux autres choix.

          combien as tu de gaminet dans ton tirroir de commode?combien de jeans as tu donner ou jeter juste parce que ceux cis étaient délabré ou simplement plus a la mode? si les t-shirts coutait 28$ et un jeans 110$ tes tirroirs seraient vide mon chum car tu ne ferais jamais assez d’argent pour seulement t’habiller et ici tu n’es pas en Rép.Dom tu ne peux pas te promener tout nu

        • Cher John.
          Vous semblez me connaître mieux que moi, notamment sur ce que je fais dans ma vie et ce que je consomme. C’est assez impressionnant.

          Que savez-vous de ce que contient réellement ma garde-robe? Il contient sans doute la même chose que le vôtre, ni plus ni moins. Soyez sans crainte, j’ai aussi des bas et des sous-vêtements.

          Tous vos messages sont dirigés vers moi en tant que personne. Prouvez-moi donc le contraire autrement? Vous trouvez également de belles citations. Ensuite, vous nous mettez dans une situation de dilemme du genre: «préfererais-tu te fais sodomiser ou travailler dans un sweat shop.». Évidemment, que je préfère travailler dans une usine.
          Pourquoi ne tentez-vous pas de réfuter les faits? De me démontrer qu’il n’y a pas de problèmes à ce genre de système? Ce serait beaucoup plus crédible et enrichissant, comme conversation.

          Ce que je dénonce, c’est les inégalités et injustices que crée le capitalisme. Voyez-un peu plus loin que le bout de votre nez. À vous entendre parler, vous semblez bien vieux et sage. Les inégalités, elles, sont bien là.
          D’ailleurs, ai-je dit que la droite, le capitalisme étaient la cause de TOUS les problèmes? J’ai dis, et je me cite: « une des causes de nombreuses inégalités..». Et c’est vrai. Probablement connaissez-vous quelques exemples. Et si jamais vous en désirez, je vous répondrai.

          Votre message agit, en gros, comme un «ouaip bin c’est mieux que de se faire sodomiser». Vous ne faites que critiquer, mais ne proposez rien.

          M. Reagen, dont vous parlez, était président américain. Les États-Unis d’Amérique sont-ils réellement le pays auquel nous aspirons TOUS à ressembler? Vous peut-être, moi pas.

          Laissez de côté votre sentiment de supériorité vu votre âge et répondez-moi sincèrement:
          La situation actuelle, le capitalisme d’aujourd’hui est-il créateur d’inégalités et d’injustices?
          Si vous croyez que non, tentez de me le démontrer (pas seulement en démontrant que le PIB de X pays en développement a augmenté).

          Si jamais vous avez quelques minutes de votre vie à investir (et pas gaspiller), et quelques dollars (car je crois qu’il n’est pas possible de le visionner gratuitement), je vous conseil ce documentaire de l’ONF, qui a remporté le prix du meilleur documentaire.
          Turbulences: http://www.onf-nfb.gc.ca/fra/collection/film/?id=33486

          Merci bonne journée.

          Je suis ouvert à me faire convaincre. Je suis ouvert à vous respecter et entendre vos arguments. Seulement, jusqu’à présent, votre style cru, bourré de métaphores caca-pipi et hautain ne me convainc de rien.

        • jonathan je veux que tu prennes concience que tes voeux utopique d’égalité des peuples et de justice sociale ne sont que de voeux pieux et que malgré que tu essairais de cha nger mer et monde durant 50 ans a venir, je puis des maintenant te dire que tu auras perdu 50 ans de ta vie. pour ma garde robe oui elle contient sensiblement la même chose que la tienne sauf que c’est 4 size de plus, le point était que grace a la production a prix moindre nous permet de profité de meilleur prix dans des domaine dont on peut se passer au profit de domaine de technologie pour lesquels ont versent de bien meilleur salaire et ultimement ca plus de fric dans nos poche pour voyager et jouir un peu de la vie(encore) heureusement pour nous. pour les peeudo esclaves chinois je veux que tu saisisses la situation de son point de vue a lui au lieu de part la lentille d’un journaliste qui ne recherche que la quote qui va tirer des larme pour nous faire sentir écoeurant, et de toute manière comment pouvons juger LEUR vie avec NOS valeurs. et pourquoi vouloir sauvé des enfants l’autre coté de la planette alors qu’on en a plein ici qui fini charier de foyer d’acceuil en foyer d’acceuil?

          si le capitalisme est si diabolique que les bien pensants et médias veulent nous le faire croire, pourquoi l’inde et la chine soit plus de 2 milliards de personne cherchent elle a y entrer de plein pied?

          tu veux une proposition, en voila une » avant de régler les problèmes de l’alberta , des américains de la planete entiere on peux tu commencer par nos problèmes a nous comme les école qui ne fournissent que des décrocheurs , des ritalisés sous scolarisé qui profite d’un système « de qui perd, gagne »ou le mot « effort » a même disparu du dictionnaire québecois au profit de « égalité »

          pour l’attirance américaine, le québecois devant caméra dira a les ost.. d’américain ( et je spécifie devant caméra car le québecois est foncierement hypocrite) fourres lui dans la poche 700-800$ tombé du ciel, la journée suivante y call off a son boss et deux heures plus tard yé rendu aux douanes pour plattsburg, mirtle beach, old orchard, ou la floride.

          hautain ? je ne vois pas et supérieur pantoute, mais alors pas du tout et vue tes réponses je suis maême certain que l’on aurait du plaisir a jaser ensemble devant un verre ou une bière

        • Rebonjour! Ceci sera mon dernier message. J’ai bien apprécié votre dernier post.

          Je suis d’accord avec vous sur plusieurs points, notamment sur le fait qu’il serait important de régler plusieurs de nos problèmes. Le phénomène de décrochage et de pauvreté sont certainement des problèmes auxquels nous nous devons de porter une attention particulière.

          Mais peu importe l’endroit sur la planète, je crois que toutes inégalités méritent d’être dénoncées. Je ne peux, à moi-seule, changer le monde entier. Par contre, si la population entière réclame certaines mesures faces à tous ces problèmes, l’effet est là. Rester de marbre devant une injustice tout en ayant conscience de celle-ci, c’est dommage.

          Si chaque individu était pleinement conscient et responsable de sa consommation, les problèmes que je dénonce plus haut seraient certainement moins graves. Le problème que je vois, c’est que (selon moi, bien sûr), le Capitalisme ENCOURAGE à la surconsommation. Je ne dis pas oblige, mais bien encourage.
          Je crois, et dites-le moi si je me trompe, que l’on recherche trop le profit à court-terme, plutôt qu’à long-terme. Une société, pour sa part, est un projet à long terme.

          Peu importe le virage que prendra la politique, l’économie et la société, j’ose espérer que tous auront certains buts communs, tels que l’éducation, la santé, l’environnement, et ainsi de suite.

          Je vous laisse sur ça. Heureux d’avoir pu discuter avec vous!
          À la prochaine, dans un sujet différent!
          Jonathan.

    • Anyone who isn’t a liberal by age 20 has no heart. Anyone who isn’t a conservative by age 40 has no brain.
      – Winston Churchill

      Jeune homme, je vous prie d’imprimer votre réplique et de la sortir du tiroir dans 15 ou 20 ans quand vous aurez une famille et un travail et le gouvernement vous prendra 48.2% de votre salaire sans inclure TPS et autres taxes de bienvenue, scolaires, foncière, de carburant…etc afin de financer de la fertilisation in vitro, des garderies à 7$ et autres programmes auxquels vous n’aurez pas accès de toute façon car il y a des listes d’attente (3 ans dans mon cas pour les garderies, mais je ne peux pas m’inscrire à l’avance car il me faut la date de naissance de mon futur enfant!) ou mieux encore des conventions collective et autres programmes d’infrastructures qui servent principalement à récompenser leurs « chums » et vous n’avez qu’a lire les journaux pour être fixé là dessus.

      Bref ces fameux programmes que vous aimez tant sont strictement électoralistes et n’atteignent JAMAIS leur but, étant donné que l’accès y est restreint de par l’existence des listes d’attente. Même chose dans la santé: accès universel dites vous? Vous oubliez qu’on a envoyé des cancéreux se faire soigner aux États Unis, que les listes d’attente pour certaines chirurgies sont d’un à deux ans! Si vous avez un enfant handicapé essayez d’avoir des soins spécialisés et accès à une orthophoniste dans des délais de moins de l’ordre de MOIS/ANNÉES. C’est ça que vous appelez universel? Dilemme cornélien: payer et l’avoir tout de suite ou crever sur une liste d’attente en se berçant de l’illusion que c’est gratuit!

      Bref, vous voyez ou je veux en venir: je paye des impôts mais je n’ai pas accès au services! À moins de les payer (encore) moi même, ce que je suis obligé de faire!

      Par ailleurs si le gouvernement cessait d’offrir des services, il y aurait probablement quelqu’un qui prendrait sa place, de façon plus efficace et probablement moins coûteuse en autant qu’il y ait de la concurrence! Et ça serait vrai pour tout; de l’éducation à la santé en passant par les œuvres de bienfaisance.

      Eh oui, je me sens brimé dans mes droits et libertés mais surtout je trouve que le gouvernement ne respecte pas le contrat social entre nous! Je n’ai pas les routes, l’éducation, la santé et les services pour lesquels je paye pourtant scrupuleusement chaque année… Et pourtant on m’avait promis que c’est pour ça que je suis taxé d’avantage: pour les avoir! Il est évident aussi que l’État ne gère pas mon argent de façon responsable et les preuves de son incompétence à ce chapitre foisonnent.
      Allez donc renouveler votre permis de conduire ou récupérer votre passeport afin d’interagir avec votre gouvernement et ensuite allez vous acheter un carton de lait.
      Qui vous traite mieux? les fonctionnaires payés à même vos poches ou le propriétaire de dépanneur?

      Quand on prend de force la propriété des uns pour la donner à d’autres, et le faisant de façon irresponsable, incompétente et avec un petit parfum de corruption on ne peut s’attendre qu’a une révolte des quelques rares moutons qui ont encore des c… le problème c’est qu’il n’y a pas d’alternative et les taux de participation à la farce nommée « Élections » en fait foi!

      Trop tard pour changer le système, trop tôt pour prendre les armes!

      • Je suis tout à fait d’accord avec ce que vous dites.
        Ce que je déplore, c’est le tournant à droite que veut le RLQ.

        Ce n’est pas tant le fait que l’État gère des services qui rend le système mauvais, mais bien ceux qui le dirigent. Vous me direz que cela n’existe pas, mais dans un État sans corruption et égalitaire, les services publics ne seraient-ils pas la meilleure solution?

        Ferais-je fausse route?
        Merci de m’éclairer.

        • Cher Jonathan, votre naïveté me fait sourire ;) Le pouvoir amène toujours la corruption parce que le pouvoir entraîne les $$$ et plus il y a des $$$ plus les risques de corruption existent peu importe les Partis politique.

          Tant qu’à cette idéologie « d’égalité » ce n’est tout simplement qu’un mythe; l’égalité n’a jamais existée, n’existe pas et n’existera jamais. Il y aura toujours des gens qui ‘domineront’ et d’autres qui seront ‘dominés’. C’est dans la nature de la bête. Il faut simplement trouver le moyen de mieux balancer.

          Pour ce qui est de la solution ‘égalitaire’ des services publics, la droite ne parle pas d’abolir les services publiques mais bien plutôt de « réformer » ces services en coupant DANS les multiples dépenses superflues telles: administrations excessives comparativement aux services d’experts ie.: santé, éducation (Commissions scolaires) etc.

          Pour ce qui est des ‘fonctionnaires gouvernementaux’ personnellement, je n’ai jamais compris pourquoi ceux-ci étaient « syndiqués » ???? Puisque le gouvernement c’est ‘NOUS’ pourquoi ceux-ci « exigent » (de par/à travers les syndicats), de toujours payer PLUS (impôts, taxes, dette croissante, intérêts) ???? Puisque, à toutes les fois que les Syndicats réussissent à faire augmenter des salaires (par le gouvernement ie.: le « NOUS » incluant également les fonctionnaires), ceux-ci (Syndicats) augmentent automatiquement « leurs revenus » et le gouvernement DOIT emprunter pour payer ces augmentations… (???)

          Moi personnellement, je trouve cette situation (Syndicats pour les fonctionnaires du gouvernement) absolument ridicule… Les fonctionnaires font des grèves pour ‘s’imposer’ à payer encore plus (?????????) J’y vois absolument aucune logique! Et de plus, pour moi y a RIEN de plus anti-démocratique qu’un Syndicat mais bon!

        • L’erreur que vous faites, et vous n’êtes pas le seul d’ailleurs c’est de confondre droite et capitalisme avec étatisme et corporatisme; c’est la faille majeure dans tous les films de Michael Moore!

          Je suis tout aussi indigné que lui (et probablement vous) de voir l’État sauver les banques, les grands fabricants de l’automobile et de poursuivre des guerres inutiles alors que les citoyens vivent une érosion graduelle de leur pouvoir d’achat, de leur libertés (n’avez vous pas été indigné par les arrestations abusives lors du G20 à Toronto?) et sont de plus en plus taxés alors que l’État devient de plus en plus obèse, inefficace et tentaculaire et cherche a se mêler de tout, incluant des foulards qu’on veut ou non se mettre sur la tête!
          L’État doit être petit, avec des pouvoirs limités et doit protéger les libertés individuelles de ses citoyens. Avez vous l’impression que le gouvernement est a votre service? Hmmmm…..

          Regardez ce petit clip, il répond de façon civilisée a beaucoup de questions qu’on se pose sur ces étranges animaux que sont les conservateurs « de droite »:

          Voyez vous, nous pensons que prendre de force à certains pour donner à d’autres aussi progressiste et noble que cela puisse paraitre ne marchera tout simplement pas à long terme, surtout lorsque c’est fait par l’État qui est toujours plus inefficace, lourd et corrompu que l’entreprise privée (N.B. PAS les grosses corporations, qui haïssent la concurrence)! Tout le monde depuis Machiavel est d’accord que le pouvoir corrompt, et que le pouvoir absolu corrompt absolument!
          L’histoire est aussi en notre faveur, les idées progressistes voulant que nous devons partager sur la base de divers critères comme la richesse individuelle, la race, l’origine…etc depuis la révolution française en passant par le nazisme et finissant par le fiasco communiste a largement démontré que ces idées mènent inévitablement à la concentration du pouvoir dans un nombre limité de mains et à une dilution de la responsabilité qui mène à des abus, massacres, pogroms…etc

          Je ne suis pas cynique, je pense juste que c’est dans une société qui admet que la nature humaine est ce qu’elle est, et qui reconnait qu’il vaut mieux inciter que forcer on sera en mesure de mettre en place des gardes fous qui garantiront que jamais le pouvoir ne sera concentré dans des mains qui pourraient être tentées d’en abuser.

    • Si l’effet multiplicateur existait, le Québec ferait d’énorme surplus et non pas des déficits.

      L’effet multiplicateur c’est de la sorcellerie keynésienne, ça existe dans les grimoire mais pas dans la réalité.

  11. Eric Duhaime prétend que ce sont les syndicats et la gauche qui mènent le Québec depuis 40 ans.

    Et la loi 105 du gouvernement Lévesques en 1982 qui imposait 109 conventions collectives dans le secteur public ?
    Ce coup de force devait provoquer, au début de 1983, le déclenchement d’une grève de 3 semaines des enseignants des commissions scolaires et des cégeps, des débrayages que le gouvernement allait contrer avec la loi 111 qui prévoyait pour les grévistes les sanctions les plus sévères qu’on ait jamais vues dans le secteur public.

    Le consensus du sommet économique de 96 de Bouchard et des syndicats est aussi un constat que c’est l’agenda conservateur qui a dominé pendant l’ère Bouchard et son déficit zéro.

    Charest (issu du PC) lui a réglé l’avant-dernière convention par un décret !

    Les syndicats ont subit d’important reculs depuis 1983 par rapport au secteur privé qui, à éducation égale, est plus rémunéré que la fonction publique. Ce n’est pas comme ça qu’on va attirer des gens compétents.

    Des réorganisations dans l’éducation et la santé, bien d’accord, mais ce n’est pas en mettant des fonctionnaires sur le chômage ou sur le BS, non plus, qu’on va s’en sortir !

    Il aurait suffit que Charest tienne sa promesse de réduire la fonction publique par attrition (départs à la retraite ou autre) pour réduire la taille de l’État plutôt que de se complaire dans son légendaire ‘laisser-faire’.

Les commentaires sont fermés.