Crise d’Octobre: les médias réécrivent l’histoire?

Éric Duhaime

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),


Publicités

17 réflexions sur “Crise d’Octobre: les médias réécrivent l’histoire?

  1. hahahahhaha!!! vous devriez vous calmer M. Duhaime et respirer par les 2 narines. C’est drôle de vous voir aller. On dirait que vous avez tellement de hargne contre le Marxisme, le communisme et autre mouvements de gauche, que c’est à peine si vous avez laiss respirer vos pauvres poumons.Mais c’est incroyable quand même de bruler tellement de cellules de la sorte quand on sait qu’inévitablement Québec Solidaire et la gauche partout dans le monde vont reprendre du poil de la bête et balayer les décombres du capitalisme. Parce que s’il y a un système qui à causé beaucoup plus de dégâts que le communisme, c’est bien le capitalisme en soi. Mère de 2 guerres mondiales, coupable du taux de pollution, de pauvreté, de destruction de la nature; allergique aux pauvres et à la classe laborieuse, etc. C’est quand même pas bien grave que Monsieur Laporte soi mort, cela équivaut à toute la quantité d’amérindiens, d’Irakiens et d’Afghans morts non? Même pas, car pourquoi la vie d’un bon petit Nègre-Blanc, vaudrait plus que celle d’un Irakien ou un Afghan, etc. Juste parce qu’il a conquis le monde et aidé à forger le beau paradis Anglo-saxon? Vous qui critiquez tellement la refonte de l’histoire, n’êtes vous pas vous même un amnésique de cette dernière en oubliant d’où vient initialement cette lutte séculaire que celle du peuple Québécois? Tant de fois écrasé, tant de fois agenouillé? Je crois M. Duhaime que vous vous tenez trop avec Mario Dumont. C’est une mauvaise influence politique. Arrêtez donc de faire le bouffon à cette émission, vous êtes déplorable. Pourquoi vous croyez que Mario Dumont à fini dans un poste de télé? eh bien parce que le peuple Québécois n’a rien voulu savoir de ces idées autant à droite que revendiquait Dumont. C’est pas en éliminant les B.S. ou en privatisant la santé que vous allez solutionner les problèmes économiques du Québec, mais plutôt en taxant à 50%, voire à 70% les cie milliardaires, les corpos full aux as, les barons qui se croient tout permis parce qu’ils ont du fric. C’est bien à eux qu’il faut soutirer de l’argent et pas à la classe moyenne ni les pauvres. Vous me direz: « oui, mais dans ce cas les cie vont partir!! » Alors je vous dis: « imposez des amendes si salés qu’ils auront la trouille de partir ». Vous répliquez: « oui, mais dans ce cas il n’y a plus aucune cie qui viendra investir au Québec parce qu’elle, la province, sera mal cotée par Moody’s »(et les autres vautours qui font cette même sale job de coter n’importe qui n’importe où); Alors je réplique et je vous dis: « qu’ils partent, qu’ils décâlissent du Québec, on en veut pas des sangsues et des vautours au Québec; on donnera plutôt priorité dans ce cas aux cie qui veulent s’adapter aux aspirations populaires, à ceux qui veulent faire du commerce équitable, à ceux qui veulent respecter la nature et les êtres humains, mais surtout pas à ces virus de l’humanité, a ces tumeurs cancereuse de la finance, à ces amants morbides du capital, non surtout pas ». Alors, M. Duhaime, c’est pas bien grave de ne pas avoir un monument plus grand pour M. Laporte, il faut laisser tomber votre fétichisme et évitez d’adorer des symboles insignifiants, du moins, qui sont insignifiants pour les nouvelles générations. Cessez de vous laisser guider par des critères religieux et magiques et surtout idéologiques mal logés et confrontez donc la réalité: C’est Québec Solidaire qui va prendre le pouvoir. C’est le parti des vrais gens, pas ceux qu’on montre à la télé, ni à Hollywood, mais plutôt Les gens de la rue, les sans emplois, les pauvres. Ce sont eux qui heureusement vont prendre le pouvoir au Québec dans quelques années. La conjoncture politique est telle que, c’est le moment crucial que Québec solidaire attendais depuis belle lurette. Premièrement, il y a un rejet total des libéraux, une impopularité croissante et dangereuse même pour eux au point de voir leur parti sombrer dans le chaos. Deuxièmement, les gens n’ont plus aucune foi envers le PQ, tout le monde hait M. Marois, c’est une bourgeoise qui ne cherche qu’à rester dans l’histoire du Québec, mais sa lutte est fausse et elle promotionne mal la question référendaire, elle fonde toute sa politique sur cela. Or, plus personne ne veut entendre parler de cela! Il est temps de passer à autre chose et de donner de l’autonomie au Québec d’une autre manière. Alors qui qui reste? l’ADQ et QS, mais nous savons tous que l’ADQ à brulé ses cartes et que c’est un parti qui va finir par disparaître! Alors ce sera Québec Solidaire qui, peut-être ne gagnera pas, mais sera soit muni d’un bon nombre de députés à l’assemblée Nationale et/ou sera le 3ème parti d’opposition. Bref, je vous laisse réfléchir à l’inévitable!!!

    • c’est surement pour démontrer quelque chose que votre commentaire est passer le cribble de la modération car j’ai écris bien moins pire et ça n’a pas passé, pas assez politicly correct. mais a coté de vous c’était de la petite bière. si on suit votre logique dans 20 ans il n’y a plus de pauvreté au québec, les cie sont toute crissée le camp ailleurs alors plus personne pour payer le BS et les musulmans sont roi et maitre chez nous et je vous préviens qu’ils ne sont pas porté sur social eux alors il vont éliminer tout les corps morts d’une maniere ou d’une autre. et vous fournissez vous même l’exactitude du fait que la gauche déconnectée manipule l’histoire avec votre phrase «la refonte de l’histoire». vous etes le parfait example qui fait que la gauche et la droite ne pourrons jamais se rejoindre avec un extremiste tel que vous!je ne serais pas surpris d’apprendre que vous ou étiez au service de l’état!

    • Il est certain que Q.S. solidaire attire ceux qui ont très peu d’éducation, qui vivent sur le B.S. etc. etc.

      Seulement une chose que VOUS les Q.S. et cie ne réalisez pas encore, c’est que SANS le capitalisme ($$$) que vous répudiez tant, VOUS allez être mille fois plus DÉPENDANT comme jamais auparavant.

      EX.: Si vous avez présentement une propriété (maison) avec deux chambres et que vous n’avez aucun enfant, allez dès aujourd’hui, à l’extérieur de votre propriété, fermez-vous les yeux et DIVISEZ votre propriété en deux, trois ou même quatre sections – ouvrez les yeux et soyez assuré que c’est dans ce quart que vous vivrez jusqu’à la fin de vos jours.

      Vive Q.S. :PPPPPPPPPPP

    • «C’est le parti des vrais gens, pas ceux qu’on montre à la télé, ni à Hollywood, mais plutôt Les gens de la rue, les sans emplois, les pauvres.» -M.Venegas

      Et en quoi sont-ils plus vrais que les autres?

  2. ce n’est pas la premiere fois que la gaugauche essaie de ré-écrire l’histoire, que se soit pour les méchants anglais qui nous o nt fournis un systeme monétaire,les journaux, un systeme d’éducation que les francos mené par la religion se sont dépècher de scraper, les patriotes, plus récenment, la st jean baptiste qui était la fête des canadiens francais,la fête de la reine qui s’est transformé en fête des patriotes, etc… La culture culbecoise,, a part les bines aux lard, la poutine et les veste a carreaux ,la seule vraie culture québecoise est une culture du mensonge d’hypocrisie et de demi véritées. Et la pire insulte est le je me souviens inscrit sur nos plaques

    • Mettez-vous un instant à la place du pauvre petit séparatiste québécois gauchiste. Il se sent et se définit ainsi:
      né pour un ti-pain, écrasé par les anglos, pas question de revivre l’humiliation de la bataille des plaines..donc pas question de la reconstituer, on va leur lancer des cailloux, du fumier, etc.. a dit leur gourou Falardeau. ouf ouf! dure dure la vie de séparatiste!

      papajohn, ayez donc un peu de compassion pour ces éternels petits braillards qui souffrent depuis des générations et clament leur malheur à tout le reste du Canada.

      « Je me souviens » leur convient parfaitement, leur vie est faite de souvenirs de pseudo-humiliations, de frustrations, et de désir de vengeance. Sauf qu’ils sont pas équipés ni économiquement ni intellectuellement pour se venger.

      « Je me souviens,de ces maudits anglais et si un jour je deviens grand et fort, je me vengerai » voilà la phrase complète.

    • @papajohn….Comme cela fait bu bien de se défouler. Comment il se fait que 50% de la population est si immature et ne veut rien comprendre. Je suis revenue au Quebec depuis 30 ans et je remarque que l’on marche en regardant en arrière et lorsqu’on frappe un mur, on blame le mur ou les anglais!

    • Malheureusement avec cet Étatisme (gouvernement maman ou papa ;)),ça ne fait que prolonger l’état amorphe (parresseux) des Québécois et pas seulement du côté « physique ».

      L’insécurité identitaire maladive des Québécois « certains » (de souche surtout), a rendu possible, toutes ces manipulations et ces chants qui ne cessent de les endormir.

      « Je me souviens » de quoi? DE RIEN!

  3. @ Mauricio Venegas

    Parce que l’accident de Tchernobyl était communiste? Et que de dire de l’océan arctique du côté soviétique qui est tellement pollué de déchets radioactifs?

    Mais bon, c’est sans doute des agents de la CIA qui ce sont infiltrés secrètement en Russie pour saboter les réacteurs nucléaires et déversés des tonnes de produits radioactifs dans l’océan?

    Pour ce qui est du FLQ, les médias québécois leur donnerait le Bon Dieu sans confessions. Des terroristes resteront des terroristes peut importe leur langue ou leur nationalité.

  4. Un jours même la gaugauche devras prendre des idées de droite pour nous sortir de la merde.Comme beaucoup d’autres endroits d’ailleur.ces le seul moyen de ne pas frapper le mur.On appelle ça,le gros bon sens.

    • Mais c’est déjà commencé … Le PLQ tout comme le PQ :PPP Mais, de leur part, ce n’est que pour présenter une ‘image’ RIEN de plus…

  5. Bravo Eric….Tout ce que tu as dis mot pour mot, moi et tout mes amis(es)le pensent et nous étions très enragés des évenements de ce 40ieme. Oui, c’et une page TRES sombre DANS L’HISTOIRE DU QUÉBEC, et si j’étais séparatiste j’aurais tellement honte. Et en plus, oser que l’on reécrive l’histoire à chaque occasion donnée est tellement immature.

    Nous avons trouvé troublant que la SSJB érige un monument pour les personnes qui se sont fait arrêter comme si c’étaient elles les victimes et non Laporte et pas tellement souligner…les autres 200 méfaits incluant d’autres personnes mortes dont on ne parlent jamais. Ça,je trouve très bizarre, comme si les autres personnes mortes n’avaient aucune importance.

    La sureté des Québecois était en danger avec ces terroristes et les policiers n’avaient pas le choix d’agir le plus vite possible pour nous protéger de ces sauvages. C’est dégoutant cette affaire.

    J’ai eu la nausée l’autre soir et j’ai changé de poste lorsque le criminel Lanctot a dit à la télé qu’il ferrait la même chose si c’etait à recommencer et qu’il ne regrettait rien. Est-ce assez pour vous dégouter ça, et cet homme est libre. Il n’a pas assez purger de peine à mon avis celui là. Honteux personage.

  6. @Mauricio…Je n’ai lu que 4-5 ligne de ton commentaire et j’ai constaté que c’est toi qui est plein de hargne! Ton manque de respect pour Eric est de très mauvais goût.

  7. Pingback: Tweets that mention Crise d’Octobre: les médias réécrivent l’histoire? « Les analystes -- Topsy.com

  8. Étant un sympathisant de Qs, je dois dire ici que je n’endosse pas le commentaire de M. Venegas. C’est beaucoup plus nuancé que ça. Et, contrairement au commentaire de M. Duhaime, je crois que la couverture médiatique du 40ème anniversaire de la crise d’octobre 70 a été fort intéressante. On dirait qu’il pique lui-même une crise suite à un évènement de cet anniversaire, faut quand même pas charrier.

    Qu’on le veuille ou non, les évènements d’octobre 70 font partie de notre histoire. Il faut remettre les choses en perspective, la culture et les évènements politiques des années 60 ont causé des remous un peu partout dans le monde, le Québec n’y a pas échappé. Malheureusement, les actions radicales du FLQ ont eu des conséquences tragiques et la très grande majorité des québécois regrettent le décès de Pierre Laporte et des autres personnes qui ont subi les excès de violence du FLQ. Les citoyens ont appris, l’approche violente est maintenant chose du passé.

    Prenez le temps de lire le manifeste du FLQ et vous comprendrez pourquoi bien des citoyens y ont adhéré. Tout comme d’autres hommes et femmes aux États-Unis, en France, en Amérique du Sud, etc; les québécois voulaient faire entendre leur voix. Ils en avaient marre de l’exploitation et des inégalités sociales. La culture de l’époque reflétait ces revendications: si vous avez déjà écouté la musique rock de l’époque 66-70, vous réaliserez que cette prise de consicence était omniprésente dans la société.

    Oui, il y a eu des dérapages et c’est regrettable. Mais il faut remettre les choses dans leur contexte historique. Mais M. Duhaime a bien de la difficulté avec ça. On se rappelle comment il a réagi lors de la manifestion contre le G20 à Toronto l’été dernier. Et voilà qu’on apprend que les gens ont été arrêtés sans raison. Je comprend que M. Duhaime a développé au cours des années une haine viscérale envers les militants de la gauche. Mais ce n’est pas en apparaissant comme un enragé à l’émission de Mario Dumont qu’il réussira à convaincre les québécois que ses propres idées sont intéressantes.

  9. Je cite Mauricio Venegas :

    « Parce que s’il y a un système qui à causé beaucoup plus de dégâts que le communisme, c’est bien le capitalisme en soi. »

    Je souligne le « beaucoup plus ».

    Je sais, je sais : Lénine, Staline, Mao n’étaient pas de VRAIS communistes. Et toute la merde environnementale encore présente en ex-Union Soviétique n’est pas attribuable au VRAI communisme… Et le mur de Berlin n’a pas été construit par de VRAIS communistes, et le goulag n’était pas une création du VRAI communisme. Et les crimes innombrables de Staline, de Mao, de Pol Pot, d’Enver Hoxha, du père Castro et j’en passe ne sont pas attribuables non plus au VRAI communisme. Pas davantage, cela va de soi, que les famines PROVOQUÉES, les déportations, les exécutions de masse omniprésentes dans la trop longue histoire du stalinisme, et de son extension maoïste. Et la résurgence du militarisme, du secret d’état, du contrôle de l’information et de la répression des dissidents, dans la Russie de Poutine, n’a évidemment rien à voir avec une quelconque « re-stalinisation » de la société russe. En fait, tout ça, c’est la faute des « puissances impérialistes » dont les magouilles ont poussé les gentils communistes à trahir leur propre idéal. Comme de grands enfants, les communistes ne doivent pas être tenus responsables de leurs gestes. Et puis, malgré tous leurs crimes, les leaders communistes ont tellement fait pour leur « peuple »… (et le « peuple » avait intérêt à vouloir se faire faire du « bien », si vous voyez ce que je veux dire). Toujours le même bagoût pompier, toujours la même rengaine. En fait, jamais on n’aura vu un système encore « à venir » parce que tellement idéal, tellement angélique, tellement parfait dans l’abstrait faire autant de ravages. On ne s’entend même pas sur le nombre exact de victimes du « fascisme rouge » : cinquante millions ? cent millions ?

    Éric Duhaime a parfaitement raison de rentrer dans le lard de ceux qui ont encore l’idiotie de se dire « communistes », car ce sont vraiment des imbéciles qui refusent de tirer de l’histoire des cent dernières années les conclusions qui s’imposent… N’en déplaise à Mauricio Venegas, le nazisme et le communisme stalinien ont des racines communes… Des racines puritaines, soit dit en passant. La pureté raciale, d’un côté, « l’homme nouveau » de l’autre. Même folie motivée par la haine des humains RÉELS, avec leurs faiblesses, leurs turpitudes, leurs petits et grands vices, leurs qualités et leurs défauts. Ben oui ! Les responsables nazis ont été, avec raison, traités comme des criminels. Mais, assez curieusement, pas les staliniens…

    Ce pauvre Venegas radote des slogans gauchistes dignes des années soixante. Mais il ne sait même pas que les premières normes environnementales sérieuses (pour les émanations polluantes des véhicules automobile, entre autres) ont été adoptées aux États-Unis dans les années soixante-dix, pendant que les pays dits « socialistes » produisaient des véhicules ultra-polluants, et se fichaient de l’environnement… C’est également aux États-Unis, soi-disant « terre du développement sauvage », que les premiers parcs nationaux ont été créés il y a plus d’un siècle… En fait, le mouvement écologiste contemporain est né aux États-Unis, pas en ex-URSS, ni à Cuba ni même en « Fronce »… Même la théorie du « réchauffement climatique » vient, je crois, des États-Unis.

    Le capitalisme dit « néo-libéral » a peut-être d’immenses inconvénients, mais il me permet au moins d’échapper encore un peu aux obsessions « politiques » d’individus tels que Mauricio Venegas… Ce n’est déjà pas si mal. Car c’est bien ça le problèmes des « communistes » : chez eux, la « politisation » est une véritable religion, c’est la seule solution à tous les problèmes, c’est la seule façon de voir le monde. Ce qui fait d’eux, vous vous en doutez bien, de très très solides emmerdeurs…

    P.S. Ah oui, ça a ben de l’air que le meurtre de Pierre Laporte, pour Mauricio Venegas, c’est rien à côté de tous les crimes commis par les « capitalistes » depuis que le monde est monde. Je ne sais pas si la veuve de Pierre Laporte et ses enfants ont la même vision « relativiste » des choses… Hmm… Faudrait leur demander.

  10. @lutopium…il y aura toujours des personnes comme vous au Québec qui font tout pour trouver des excuses pour l’inexusable et essaient de blanchir, défendre, disculper, innocenter l’excécrable. Oui, nous sommes enragés et finallement, avec l’internet, tout la rage que nous avions en dedans pendant toutes ces décénies, se manifeste aujourd’hui avec Eric et les Analystes. Maintenant que nous avons la parole libre avec les merveilleux blogues, nous pouvons tous communiquer ensemble. Vous devrez faire face à notre force qui vous apparaît féroce et cela ne fait que de commencer. Voyez ce qui s’en vient. Just « WATCH US »! Ca va chauffer!

    Auparavent, les médias étaient très puissants et envahis de sympatisants nationalistes qui influençaient les citoyens d’une manière qui ne réflètait pas la vérité. Nous avons été polis, mais ce temps est fini. Votre egésèse sur la Crise ne m’impresse guère.

    L’histoire c’est une chose, mais de glorifier la crise et la redéfinir, pour nous… c’est exaspérant. Nous regardons cette page comme une grossière tache très noir qui nous fait honte. Les deux solitudes ce ne sont pas entre francophones et anglophones, c’est vraiment entre notre propre peuple, cette fameuse société distincte. Quel malaise malsaint!

Les commentaires sont fermés.