Tant qu’à être de gauche, soyez efficaces!

Ian Sénéchal

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

 

 

Je me demande pourquoi je suis encore l’actualité politique au Québec. On dirait que tout ce que ça fait, c’est me faire rager chaque matin que je lis mes nouvelles ou écoute la radio. Fichue habitude malsaine pour un gars de droite.

Ce matin, c’est la nouvelle sur le contrat de Bombardier à La Pocatière qui me met dans cet état. Que voulait le gouvernement du Québec en annonçant cette nouvelle? Gagner une élection bien sûr. Dois-je vous rappeler que l’on doit remplacer le regretté Claude Béchard décédé trop jeune à la suite d’un cancer? Mes sympathies à la famille d’ailleurs, s’ils lisent le billet.

C’est ainsi que le gouvernement du Québec achètera 468 voitures de métro  au coût de 2.6 millions l’unité du consortium Bombardier-Alstom. C’est 0.8 millions de moins que le prix demandé par le consortium en 2006. Pourquoi cette baisse de prix? Non, il n’y a pas eu de déflation ni au Québec, ni dans cette industrie. C’est simplement que le consortium craignait l’arrivée de concurrents. Ils ont donc baissé leur prix. Évidemment, ce n’est pas la version officielle que le groupe offrira, mais pas besoin d’avoir fait 10 cours d’économie pour comprendre le jeu.

Ensuite, on apprend qu’une « méchante » entreprise étrangère qui aurait probablement dû effectuer une partie du contrat en sol québécois aurait offert au gouvernement de remplir la tâche au coût de 1.4 millions l’unité. Plus de 1.2 millions de dollars sauvés par unité achetée!

Toute cette bullshit Tout ce brouhaha financier ne serait jamais arrivé si on avait laissé aller le marché pour fixer le prix. Et surtout, le gouvernement du Québec, donc vous, ne se serait pas fait avoir d’un montant aussi colossal.

Tout ça pourquoi? « Sauver  des jobs » comme dirait notre bon ami Denis Coderre et s’assurer de remporter la prochaine élection.

PRESQUE GAGNÉ D’AVANCE

Le pire dans tout ça, c’est que seulement une moitié (et je suis généreux) du comté est sensible à ce dossier, car Kamouraska-Témiscouata couvre un grand territoire et est divisé entre deux MRC bien distinctes. De plus, les libéraux auraient facilement pu remporter cette course sans l’octroi d’une aussi grosse subvention déguisée visant à sauver un maximum de 800 jobs.

Je pense savoir de quoi je parle, c’est moi qui a terminé en deuxième place (très loin derrière Claude) en 2008 dans ce comté où les péquistes sont complètement désorganisés et où l’ADQ n’a pas d’exécutif de comté. Sans oublier que je ressentais fortement « l’effet Mario » dans les villages limitrophes à Rivière-du-Loup. Effet dissipé, nul besoin de vous le rappeler. Ah, aussi,  les libéraux auront, une fois de plus, l’appui presque certain de plus d’une vingtaine de maires sur la quarantaine de villages du comté.

GAUCHE EFFICACE

Tant qu’à intervenir aussi massivement dans l’économie et risquer de ternir la réputation du Québec au niveau internationale en dilapidant les impôts et taxes des contribuables, n’y aurait-il pas un moyen plus simple, efficace et transparent de gagner des votes pour la prochaine élection partielle? Par exemple, envoyer un chèque de 5000$ à tous les électeurs du comté et demander un appel d’offres pour ce contrat.

Vous trouvez ça complètement fou? La solution que je vous propose revient moins cher au contribuable québécois et vise à remplir le même but électoral des libéraux. Les libéraux jouent à des jeux dangereux ici. Ils devraient se concentrer à ce dans quoi ils sont vraiment efficaces, le financement de leur parti. Le Québec s’en porterait peut-être mieux.

Sur le même sujet : Joanne Marcotte sur son blogue.


Publicités

37 réflexions sur “Tant qu’à être de gauche, soyez efficaces!

  1. Pingback: Tweets that mention Tant qu’à être de gauche, soyez efficaces! « Les analystes -- Topsy.com

  2. Je me demande ou est le jour, ou nous auront des politiciens dédier a l’essor du Québec et qui travailleront véritablement pour ce dernier.

    Hélas! tout ce que nous avons ce sont des personnages dédier a leur parti politique (amis) et œuvrant uniquement dans le but de se faire réélire, quel que soit les couts de leurs saccages sur le destin du Québec, pour eux la fin justifie les moyens. Ils sont tellement préoccupé a se faire réélire, que cela les paralysent dans leurs actions et tout cela au détriments de la saine gestion et des fiances du Québec.

    Cela fait tellement longtemps que certains font de la politique au Québec,que nous les avons vu vieillir sous nos yeux. c’est a se demandé s’il font parti de la solution ou bien du problème. De ce que j’en perçois est que sous leur office, le Québec est devenu le jour de la marmotte.

    La politique ne devrait en aucun cas constituer une carrière, la politique devrait être un service que l’on rends par devoir a sa patrie pour une brève période de temps.(maximum 2 mandats).

  3. Pingback: lacapitaleblogue.com | links for 2010-10-06

  4. Je ne vois vraiment pas le lien avec la gauche ici! À moins que, pour vous, le Parti Libéral est un parti de gauche… Dans ce cas, je comprends mieux votre argument.

    Je suis de gauche, une gauche modérée, et je ne suis pas d’accord avec la démarche du Parti Libéral dans ce dossier. Sans toutefois endosser inconditonnellement les principes du libre-échange, je ne crois pas que le PLQ suit les règles du jeu, jeu dans lequel il a toujours décidé de jouer. Notre premier ministre se promène un peu partout dans le monde afin de signer des ententes de commercialisation, et voilà qu’il court-circuite ces règles pour favoriser une entreprise locale. Paradoxal, ça tout le monde l’a compris. Geste électoraliste, là-dessus on s’entend.

    Qu’on soit de droite ou qu’on soit de gauche, il faut (encore une fois) unir nos efforts pour dénoncer le style des libéraux qui fait en sorte que les fonds publics ne sont pas administrés de façon optimale. Évidemment, si vous êtes pour la démocratie et une saine gestion des fonds publics.

    Évidemment, tous les québécois souhaitent que Bombardier et les travailleurs québécois profitent des retombées de ce contrat. Nous aurions préféré que le tout soit exécuté dans les règles de l’art. Il semble que le PLQ et son chef en soient incapables.

    Je comprend que votre mouvement tente de se faire une place sur l’échiquier politique québécois. Mais, rien ne sert de s’en prendre à la gauche sur tout et sur rien! On parle d’interventionnisme étatique ici, rien à voir avec la gauche ou la droite. Regardez les conservateurs à Ottawa: ils ont annoncé l’acquisition d’avions militaires sans aucun appel d’offres!

    • si ça n’avait été de ton dernier paragraphe , pour une fois je suis d’accord avec toi (notes le sur le calendrier). a ton dernier para. sache que les demandes du fédéral n’étaient couverte que par une seule cie et donc inutile d’aller en appel d’offre, il y en a rienqu’un qui rencontre le cahier des charges. secondo que fais tu avec le QS si tu es un soi disant gauche modéré? Qs c’est la gauche extreme, et je dis pas que ton cheuffe ne touche pas dans le mille sur certains point. il fait juste gueuler fort des points que d’autres qui ont les maains sales n’osent aborder. TOUT les partis du québec sont de gauche et même pas de centre gauche et ont tous en commun que si ils font partie de l’élite, c’est faite payer les riches, mais PAS MOÉ.Le culbécois gueule fort et claire que nous on DOIT aller partout sur terre mais personne n’a acces chez nous, autant chez la culture , l’expertise, la main d’oeuvre et nos cocgonneries only one way

      • Papa John, on se rejoint beaucoup plus souvent que vous le pensez. Je crois que vos préjugés envers Qs vous empêchent de bien comprendre notre raison d’être. Certains essaient de vous faire croire que nous sommes des extrêmistes. Il n’en est rien. Nous sommes des citoyens bien ordinaires qui en ont marre des magouilles et de la mauvaise gestion des fonds publics. Nos propositions sont évidemment fort différentes de celles préconisées par la droite mais la plupart des constats se rejoignent.

        Et qu’est-ce qui rend légitime le fait qu’Ottawa ne va pas en appel d’offres pour l’achat d’avions militaires? Parce qu’ils ont ciblé un modèle en particulier? Dans mon livre, un avion militaire, ça sert à tuer du monde, peu importe le modèle…

        • Luto,à moins que j’ai manqué quelque chose, tous nous venons dire nos récriminations contre un ou l’autre des partis politique alors que toi tu viens toujnours essayer de pluger QS. est ce que tout les députés sont d’accord avec Charest ? non mais comme Charue en est le chef, tous passe a la même adresse, bon ou pas!Alors Kadhir qui est pret a dépouiller tout les riches sauf lui, anti américain, pro-terroriste qui va jusqu’a payer la caution de criminels et la liste est longue sur son coté obscur et tres nébuleux sur ses fréquentations qui ne rencontre vraiment pas mes valeurs ni celles d’une majorité de gens au dessus de 40ans, plus jeune que ça , tres peu on des valeurs précises et encore beaucoup moins de ces gens là ont envie de faire valoir ce qui reste de valeurs. pour les autres qui ont encore des valeurs (comme mes enfants)ils sont partis dans l’ouest car ils n’en pouvaient plus de voir ces endormis RITALIN se laisser bouffer sans réagir. pis ta cheffe elle qui s’est fait connaitre pour sa soi disant implication pour aider les femmes. silence total quant c’est le temp de parlé car des femmes sont maltraités et ramenne sa face d’asexuée pour essayé de jouer la victime contre un animateur qui ne fait que révèlé une vérité sur la dame qui se plaint d’avoir été traité de communiste alors qu’elle est membre en règle de cette même association. alors luto ,peut etre que QS a du bon mais tant et aussi longtemp que ce sera ces deux locomotives qui tirerons le train, jamais je n’y verrai une quelconque attirance.

    • Rien à voir avec la droite ou la gauche? Ben voyons! Ce sujet est en plein coeur de la distinction gauche/droite. La notion que l’état doit se substituer aux forces du marché pour le « bien commun » est au centre du credo gauchiste.

      Je veux bien croire que vous, qui semblez adhérer en toute bonne foi à une vision de gauche de la société, souhaitiez une « gestion optimale des fonds publics ». Nous sommes tous d’accord là-dessus – personne n’est contre la vertu.

      Mais ne voyez-vous pas que là n’est pas la question? Ne comprenez-vous pas que le corporatisme (crony capitalism) et autres formes de magouillage dont le parti Libéral nous fait la triste démonstration régulièrement (bien qu’il n’en détienne pas le monopole) est exacerbé, voir rendu possible, par cet état d’esprit gauchiste qui imprègne notre société et qui constitue un élément essentiel de la pensée unique québécoise?

      C’est la gauche qui suggère de prendre à Jean pour donner à Paul, pour le « bien » de la collectivité. Dès qu’on accepte cette idée, il ne faut pas se plaindre quand les loups déguisés en agneaux viennent définir le « bien » à leur avantage (monétaire ou idéologique). C’est vous qui leur avez donné les clés du poulailler. La position de Québec Solidaire est donc d’une naïveté risible.

      Qu’importe donc de débattre sur les convictions profondes du parti Libéral ? Qu’il soit à gauche ou non, c’est la gauche qui a mis la table…

      • Personnellement, je préfère qu’on y aille à petits pas que de souhaiter un changement drastique, tel que vous le souhaitez. Je n’adhère pas au concept de révolution ni à celui de l’utopie. Commençons par se donner des moyens pour enrayer la corruption, améliorer le processus démocratique (représentativité citoyenne, réforme du mode de scrutin) et si les gens décident de balancer le modèle social-démocrate en optant pour le modèle de l’école d’Autriche – qui, en passant, n’a jamais vraiment été expérimenté – je me rallierai à la majorité. D’ici là, essayons d’améliorer les choses, qu’en dites-vous?

        • Vous passez à cent pieds du message et m’inventez des intentions.

          Changement drastique? Révolution? Où avez-vous pris ça? Je parle de principes, pas de programme politique.

          Utopie? Là vous faites de la projection. Je trouve la vie assez belle pour l’aimer telle qu’elle est, sans chimères ni fabulations. Je ne propose aucune utopie, je suis juste lasse de me faire imposer la vôtre.

          Je veux bien qu’on améliore les choses de manière incrémentielle mais encore faudrait-il savoir dans quelle direction faire chaque petit pas. Si on va tranquillement vers une société plus mature, moins infantilisante – ce qui implique forcément moins d’état dans nos vies, plus de libertés et de responsabilités citoyennes, moins de pouvoirs aux fonctionnaires et aux politiciens – là je vous suis. Mais permettez-moi de douter que c’est là le chemin que vous ou QS proposez.

          Alors s’entendre sur quelques réformes relativement mineures, je veux bien. Mais sur la vision fondamentale du Bien, et donc sur la direction qu’il faut prendre politiquement, nous sommes malheureusement loin d’une entente.

  5. Seule la compétition, àma, permet d’offrir des produits à des prix compétitifs.

    Les récentes décisions prisent par le gouvernement Charest, sont àma, irresponsable mais, il s’en fou puisqu’il n’aura plus « les deux mains sur le volant » lorsque les vrais conséquences seront apparentes…
    ****
    Sur une autre ligne, j’ai entendu aux nouvelles d’hier, qu’un nouveau mouvement de centre « droite » s’installe au Qc; devrais-je comprendre que le RLQ aurait déjà réussi à faire bouger certains un peu plus rapidement qu’anticipé ??? SI, c’est le cas, je m’en réjoui grandement mais surtout, BRAVO à tous! Mais il faut encore plus de rigueur pour maintenir ce désir de « vrais changements » et pour une « vraie » responsabilité politique.

    Semble-t-il, que ce « nouveau mouvement » aurait décidé d’éliminer (tout au moins essayera) toute discussion sur la question de « l’identité », de souveraineté; ils inviteraient également, la participation de la droite et de tous les fédéralistes à les joindre …

    J’ai bien hâte d’entendre (curiosité) leurs intentions et de lire « leur » programme si programme il y a. SI vraiment ces gens sont sérieux et qu’ils formeraient un nouveau Parti politique basé, en grande partie, sur l’idéologie ex-adéquiste, je crois qu’ils auraient une bonne chance de réussite même aux prochaines élections – d’autant plus qu’ils auraient Richard Legault en tête lequel, a déjà plusieurs années d’expérience dans le domaine politique.

    P.S.: Encore une fois BRAVO à touts ceux du RLQ pour l’excellent travail! hiphip…hiphip…hiphip…

  6. Lutopium a 100% raison, la gauche n’endosse pas Charest dans ce dossier…mais bon, le sport ici c’est d’écrire n’importe quoi, tant que ça éclabousse la gauche…rigolo en passant!

    • Tiens donc! Mme Koval refait surface chez les méchants Analystes de droite… Re-bienvenue chez-nous madame et sentez vous libre de claquer de nouveau la porte (poliment cependant)quand vous sentirez que notre idéologie heurte trop de la vôtre. Tant que vous resterez polie comme lutopium vos commentaires seront toujours appréciés. :)

      • Tiens tiens ce bon vieux Reynald, toujours tout dans la forme et le contenant….c’est ça qui est ça quand on manque de contenu…

        Suis-je encore assez polie pour vous?

        • Le contenu vous intéresse vraiment? Qu’à cela ne tienne madame Koval! Je vous invite donc à notre journée du 23 octobre à Québec dont vous trouverez le détail sur le site http://www.liberte-quebec.ca/ . J’aurai alors le plaisir d’y animer un atelier sur le climato-scepticisme en compagnie de M. Jacques Brassard qui a dirigé trois ministères (Transports, Énergie-ressources et Environnement) sous le gouvernement du Parti Québécois. Vous aurez un aperçu du contenu dont M. Brassard et moi-même somme capables. Pour le contenant, ne vous fiez pas trop à ma photo, elle date, mais le cerveau a bien vieilli. Votre présence et vos interventions viendraient sûrement enrichir cette rencontre… mais ne tardez pas à vous inscrire, je crois que nous nous dirigeons rapidement vers un guichet fermé.

  7. 100% d’accord avec vous.

    Au moins, CAF aura réussie à faire baisser un peu le prix par wagon que demande Bombardier et ce, sans même avoir la chance de soumissionner. C’est quand même impressionnant ce qu’un peu de compétition peu arriver à faire, non?

    J’aurais aimé qu’il y ait un appel d’offre et j’aurais aimé voir Bombardier faire un effort pour le remporter. Là j’aurais pu être content pour les gens de La Pocatière. Mais dans les circonstances, j’ai juste l’impression de me faire rouler dans la farine.

    • Hmmm!…. »me faire rouler dans la farine », j’aime çela, je vais l’emprunter comme expression…et après je suppose que l’on se fait fourer au four! Ouch! Ha Ha!

  8. « Par exemple, envoyer un chèque de 5000$ à tous les électeurs du comté et demander un appel d’offres pour ce contrat. »

    Ils pourraient par exemple faire verser le montant au PLQ, aller en appel d’offre pour cela et ensuite le redistribuer aux gens du comté avec un chèque avec le logo du PLQ co-signé par Jean Charest et Jean-Marc Fournier.

    Le PLQ a main mise sur la corruption et la population continue de les applaudir et de les réélire tels les électeurs dans le comté du viaduc de la Concorde en 2007, je n’ai pas vérifié mais étant donné que c’est dans le West Island, je suis à peu près sûr qu’ils avaient élu un libéral. C’était du genre: « On aime ça les viaducs qui tombent sans avoir de recours contre les ingénieurs et on en veut d’autres de même. » Assez stupide comme raisonnement mais c’est ça qui est ça. Les gens se foutent bien de la politique mais veulent plus de cash et ça, les libéraux du PLQ l’ont très bien compris et ne se gênent pas pour étaler leur corruption au grand jour. Maintenant, la différence c’est qu’on ne se cache plus pour tromper les Québecois, on le fait devant leur face en plus…ça l’air que ça nous excite et qu’on aime ça par surcroît.

    • « je n’ai pas vérifié mais étant donné que c’est dans le West Island, je suis à peu près sûr qu’ils avaient élu un libéral »

      Je vous suggère de consulter une mappe, M. Machine.

  9. « Le pire dans tout ça, c’est que seulement une moitié (et je suis généreux) du comté est sensible à ce dossier, car Kamouraska-Témiscouata couvre un grand territoire et est divisé entre deux MRC bien distinctes. »

    J’espère donc qu’au moins les gens n’étant pas concerné par cet « achat de vote » seront assez scandalisés pour voter autre chose que PLQ…

  10. Je me demande si Charest ne vient pas de signer la fermeture de l’usine de La Pocatière. En effet, on peut penser que dans d’éventuelles soumissions en Europe Bombardier sera traité comme CAF l’a été ici. De plus, si d’autres villes canadiennes demandent des soumissions pour leur métro, on peut pensser que CAF fera tout pour leur enlever les contrats. L’histoire est à suivre.

    • M. Laplante a peut-être raison. Construcciónes y Auxiliar de Ferrocarriles (CAF) est un constructeur ferroviaire dont le siège se trouve à Beasain, au Pays basque, et les usines en Espagne. J’aimerais voir la une des journaux basques ce matin et peut-être de journaux espagnols aussi. « The shit will hit the fan » en Europe et je ne suis pas certain que M. Charest en soit bien conscient.

      • J’ai bien peur mon cher Reynald que M. Charest (l’opposition inclue) se fou éperdument des conséquences potentielles à long terme, provoquer par cette décision.

        Après tout, je suis certaine qu’il réalise fort bien qu’une prochaine élection ne lui permettra pas de « garder les deux mains sur le volant » ;)

      • Pas grave M. Du Berger.

        Il enverra 3 ou 4 hauts fonfons inutiles faire du charme en Espagne pour calmer les esprits, et le CONtribuable ramassera la facture de 75,000$.

    • Pas certain que Bombardier fabrique ici des rames de métro destinés au marché international. Je suis porté à croire qu’elle les fabrique dans le pays donateur d’ouvrage ou le plus près possible. Autrement, les travailleurs du Québec ne fourniraient pas aux contrats récemment décrochés par Bombardier. Faudrait vérifier…

      Mardi midi, sur les ondes de Radio-Canada (Pierre Maisonneuve), Bernard Landry mentionnait qu’il était surpris de la décision de Bombardier d’accepter de jouer ce jeu protectionniste car ça pourrait effectivement jouer contre eux dans l’avenir.

      Bien hâte de voir comment les députés de l’opposition voteront sur le projet de loi.

      • L’usine de La Pocatière produit pour l’ensemble de l’Amérique. Lorsque les contrats demandent, par exemple, une partie du travail aux États-Unis, l’usine de Plattsburgh prend le relai pour le pourcentage donné. Et ça doit bien être vice-versa également.

        Par contre, pas d’exportation vers l’Europe. Là-bas, ce sont les usines de Bombardier en Allemagne, au Danemark et ailleurs qui font le travail.

        Remarquez que, même si c’est illégal d’exiger un quelconque pourcentage de travail local en Europe (ex le métro de Stockholm pourrait bien être fait en Chine, la Suède n’aurait aucun recours), Bombardier a des usines dans ses principaux marchés. En Allemagne, elle en possède au moins 3 et le siège social de la division transport se trouve à Berlin (et non plus à Boucherville).

  11. Quant à moi, le plus déguelasse de cette histoire-là, c’est le projet de loi pour ce protéger d’une éventuelle poursuite du consortium espagnole.

    On n’a plus rien à envier à Cuba…

  12. ce que a quoi nous assistons avec la saga des wagon de métro, c’est le spectacle du modèle québécois a sont meilleurs.
    Charest ayant dit que le Québec avait une industrie de la corruption il y a aussi des politiciens qui arnaque le Québec Vive le modèle Québécois este-vous fier d être de bon pigeon.Aller tous en rang bien serré et passé a la caisse.

  13. Salut M.Sénéchal

    Si je vous ai bien lu, j’ai possiblement voté pour vous en 2008 jeune homme….et bin !….vous auriez fait un bon représentant du coin je pense…( peut-être généreuses et onéreuses subventions en moins…bon…. ). Bien sûr, pour la région pocatoise, il faut se réjouir de ce contrat de voitures de métro même s’il en coûtera plus cher aux contribuables québécois. CAF a contribué à faire baisser le prix des voitures de Bombardier-Alstom de $3.4 millions à $2.6 millions pièce ( une économie de $400 millions…. ). CAF prétendait même pouvoir réaliser un équivalent de voiture à $1.5 millions pièce. Les voitures de métro de Toronto plus grandes, plus spacieuses et climatisées coûtent $2.1 millions pièce pour un total de 350 et non pas 500……??? On dirait qu’à chaque dollar gagné pour ce contrat à La Pocatière, le gouvernement en déversera $3…..très rentable ?……Du moins politiquement…..

    • Effectivement, il ne faut pas lancer la pierre aux travailleurs ici, ni même à Bombardier. Ils ne refuseront quand même pas cette subvention déguisée et c’est normal. C’est le gouvernement du Québec qui est en tords ici.

  14. « Les voitures de métro de Toronto plus grandes, plus spacieuses et climatisées coûtent $2.1 millions pièce pour un total de 350 et non pas 500 »

    Climatisées à Toronto… et moins couteuses qu’à Montréal ? Ai-je bien lu???

    Zut, j’ai pris le métro de Montréal en plein été (2010) et c’était I-N-S-U-P-P-O-R-T-A-B-L-E…

    Les Libéraux sont vraiment, mais vraiment déconnectés des besoins du monde ‘ordinaire’ et des payeurs de taxes !

Les commentaires sont fermés.