Myriam Ségal : Le public a compris

Ian Sénéchal

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

Ceux qui la connaissent ont probablement apprécié et lu son dernier texte. Pour les autres, j’aimerais vous faire découvrir cette influente personne dans la région du Saguenay-Lac-St-Jean.

Publicités

4 réflexions sur “Myriam Ségal : Le public a compris

  1. C’est justement ce que je suggérais y a quelques jours.

    Ce que la Commission Bastarache devra faire, sera dans ses recommandations, de s’assurer qu’à l’avenir, un Comité spécial « neutre » (hic…) sera formé dans le but principal de s’assurer que la nomination des juges se fera NON PAS en fonction d’appartenance politique (partisannerie) MAIS BIEN, en fonction DE LA COMPÉTENCE du/de la/des candidat(s).

    Ainsi, je crois que la population pourra, dans l’avenir, faire un peu plus confiance en notre système juridique.

  2. Je suis convaincu que les grandes lignes du rapport de la commission était déjà écrites avant la nomination de Bastarache. Il y a trop de questions, comme Myriam le fait remarquer, qui sont laissées dans le flou.
    J’ai découvert Myriam à l’époque où elle était colaboratrice d’André Arthur ce qui m’a permis d’apprécier son franc parler et son excellent jugement.

  3. Sans vouloir manquer de respect à qui ce soit, dire que cela vaut la peine de lire un texte ou d’écouter une personne parce qu’elle est ‘influente’ (sic), me laisse froid. C’est un arguments d’autorité. Les experts ou personnes influentes, sont souvent ‘déconnectés’ de trop de réalités (ou trop proche de l’arbre pour voir la forêt), pour être d’une quelconque utilité.

    Mais cela ne m’a pas empêché de la lire (je donne la chance à tous les ‘coureurs’)…

    Conclusion:
    Encore une autre personne qui pense que le problème est humain ou circonstanciel (i.e. qu’il suffit de changer de personnes ou ‘faire le ménage’), alors que selon moi, le problème est structurel, i.e. que les structures en place sont ‘parfaites’ pour corrompre les personnes (et je m’inclus -humblement- dans le lot).

    La nature humaine ne se change pas, les structures, oui.

    « L’occasion fait le larron »

    et

    « Le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument »
    -Célèbre sentence de Lord Acton »

    Pour ceux qui veulent des solutions ‘structurelles’, à lire:

    http://pouruneecolelibre.blogspot.com/2010/09/ethique-lelection-des-juges-pour.html

  4. Les « Libertariens » pratiquent la censure !!!

    Bein ça c’est le comble !!

    Hah ha !!

    Les défenseurs de la liberté intégrale pratique la censure !!!

    Hah ha ha !

    Bein on va propager la nouvelle, soyez-en sûr ! :-)

    Vous pouvez aussi censurer ce commentaire !

    Quelle bande de faux culs !!

Les commentaires sont fermés.