LES JEFF FILLION DE MONTRÉAL

Éric Duhaime

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

Selon une petite élite bien-pensante de Montréal, la ville de Québec s’agite au son des «radios-poubelles». Pourtant, en syntonisant les ondes de la métropole ces dernières semaines, on a  une vague impression de déjà entendu. Lire la suite…

Publicités

15 réflexions sur “LES JEFF FILLION DE MONTRÉAL

  1. Fillion n’a pas fait de gaffe, c’est le juge qui en a fait une. Toute une. Réjean Tremblay a été impoli, mais il n’avait pas à s’excuser. D’ailleurs si vous les avez entendus ces excuses, la sincérité n’y était pas. Bien fait mon Réjean. Il l’a fait pour éviter une poursuite de Verner, qui décidemment a l’épiderme bien sensible pour une politicienne.

  2. Bien d’accord avec votre billet !

    Je vais vous faire une confession : mon ressentiment envers Radio-Canada (et les élites bien-pensante de Montréal) est d’autant plus grand que j’ai déjà été une de leur fidèle auditrice…avec pour conséquence que j’avais tombé dans leur piège.

    Ainsi, je l’avoue, il y a sept ans, j’ai été très en colère contre ce Jeff que je ne connaissais nullement, à part les paroles provocantes qu’il a dites et que Radio-Canada se plaisait à faire tourner en boucle. Je peux dire que dans mon cas, ce fut très réussi. Je me souviens très bien que Jeff Fillion était pour moi un être abject, inculte, étroit d’esprit et à la limite dangereux. Je trouvais simplement déplorable qu’il entraîne les bonnes gens de Québec dans les recoins aussi vils de l’âme humaine…………………………………

    Puis un jour, ma pensée Radio-Canadienne s’est mis à craquer, je ne saurais trop dire dans quelles circonstances précises. Je me souviens très clairement du jour où j’ai été voir l’Illusion tranquille de Mme Marcotte au cinéma Beaubien de Montréal et je pense bien que ce film a agi comme un catalyseur sur mon « virage » à droite qui était déjà amorcé. En suivant votre blogue et celui de Mme Marcotte, j’ai cliqué sur des entrevues que vous avez données à Radio-Pirate et j’ai appris à connaître ce cher Jeff.

    Quel ne fut pas ma surprise de voir un gars allumé, articulé et probablement plus au fait de l’économie qu’un animateur moyen de Radio-Canada. Son analyse récente de l’entrevue de Maxime Bernier face aux tigresses Legault-Pétrowski-Charrette est un pur bijou. Je l’ai écouté plusieurs fois tellement je trouvais ça bon !!

    Aujourd’hui, ma colère s’est retournée contre Radio-Canada et les élites bien pensantes de ma métropole. J’ai la vague impression de m’être bien fait avoir pendant toutes ces années !

    Longue vie à Jeff Fillion ! En effet, maintenant qu’il a payé (chèrement) pour sa gaffe, ne nous privons pas d’avantage d’un bon animateur comme lui !

    • J’avais aussi des idées préconçues et fausses sur les qualités de Jeff Fillion car j’habitais au Saguenay et ne me fiais qu’aux opinions populaires, le plus souvent de gauche, à son sujet. Je me souviens aussi d’avoir vu un bulletin syndical sur le bureau d’une enseignante du secondaire avec un article qui disait quel abominable animateur il était au point que les élèves qui avaient voyagé dans un bus scolaire au son de l’émission de Fillion, arrivaient à l’école pleins d’agressivité…

      J’ai écouté ensuite ses analyses quotidiennes à la radio québécoise de la politique municipale, des problèmes de la Ville et des solutions souvent audacieuses mais intelligentes qu’il proposait dans la cadre de sa campagne électorale. J’ai changé d’avis. Il est un animateur doué, plein d’énergie et qui a tiré des leçons de ses malheureuses aventures juridiques.

      Le King demeure cependant pour moi André Arthur auquel je souhaite un retour sur nos ondes. Il est brillant, curieux, cultivé ( du moins pour un animateur populaire) et j’ai toujours eu du plaisir en entrevue avec lui, contrairement à certains avec lesquels j’ai dû faire des prouesses afin de les faire paraître intelligents comme me faisait remarquer récemment un de mes neveux. Le seul problème d’André Arthur: il n’a pas de freins.

    • On peut dire ce que l’on veut, mais Jeff Fillion est aujourd’hui un agitateur stérile qui a nui considérablement à la droite au Québec. Au mieux, il aura, avec d’autres types vulgaires et leurs bavures, provoqué un sérieux retard sur l’élan de la droite d’ici, un retard qu’on ne peut se permettre. Les tenants du mainstream gauchiste médiatique n’ont pas seulement ciblé Fillion et ses conneries (une cible assez à découvert merci), mais ils en ont profité pour s’attaquer à tout ce qui était en périphérie de l’animateur, comme par exemple, l’idéologie de droite, le fait de critiquer l’État tentaculaire, etc.

      Fraddé
      P.S : «Reconnais le moment favorable» – Pittacos de Mytilène

  3. Étant donné que nous sommes sur le sujet de la radio, j’ai également une petite colère envers une station. Le matin à CHOI FM, l’animateur (Jérôme je crois) parle toujours toujours toujours etc etc etc, du colisée de Québec, comment Maxime Bernier est un pas fin, que Jean Charest a pris une bonne décision d’investir des millions dans ce projet, que Harper ne sait pas ce qu’il fait et blablablabla etc. Ça fait un mois que mon cadran s’allume à ce poste et c’est toujours le même refrain. DÉCROCHEZ. Au moins si vous discutez de nouveaux évènements reliés à ce projet, ça serait plus instructif, ben non!! Ma patience à ces limites.

    Je ne connaissais pas CHOI FM avant et je ne suis pas partie pour l’écouter dans mon auto ou en fesant le ménage. Je me demande bien ce que pensent les auditeurs fidèles à cette station de l’émission du matin. Si vous voulez, partagez votre opinion sur ce sujet.

    Merci

  4. J ai lu avec interet et etonnement votre texte , je travaille dans le domaine juridique
    et nous sommes plusieurs a avoir suivi de tres pres le dossier CHOI.
    Visiblement, vous n avez pas chercher tres loin et n avez pas fouille les veritables informations pertinentes a la redaction de votre texte.
    Je vous invite a visiter le site jugement.qc.ca ou il y est question de jugement en matiere de diffamation et bien sur, du cas de madame Chiasson. Lorsque vous aurez termine votre lecture, vous laissant guider par votre esprit logique et en y ajoutant, je l espere, un peu de bonne volonte, l envie d ecrire de tels propos banalisant les gestes et propos de J-F Fillion vous passera.

    • « vous laissant guider par votre esprit logique et en y ajoutant, je l espere, un peu de bonne volonte… »

      Nos tribunaux accordent 300 000$ à une femme qui a subi de la diffamation en guise de compensation. Combien accorde-t-il comme compensation à une femme battue ou violée? où est la logique et la « bonne volonté »? et surtout la justice?

      • Vous mélangez le droit civil avec le droit criminel. Une femme battue ou violée pourrait aussi poursuivre pour obtenir une compensation financière. Jeff Fillion n’a quand même pas été jugé au criminel, vous auriez préféré une peine de prison?

        Dans le cas de Sophie Chiasson, le harcèlement en ondes s’est produit sur une période allant de 1999 à 2002. Quelles raisons Jeff Fillion et ses co-animateurs avaient-ils à s’acharner sur elle? C’était de la méchanceté pure et gratuite. Il a été démontré en Cour tous les préjudices subis. La justice a fait sont travail comme elle se devait de le faire.

        300000$, c’est exagéré? Si ça prenait ça comme peine exemplaire pour ne pas que ça se reproduise. L’argent mène le monde, les victimes de violence physique et sexuelle auraient peut-être intérêt à poursuivre au civil aussi?

        • « Vous mélangez le droit civil avec le droit criminel ».

          Mme St Laurent, il, n’est as question de mélange ici. Il s’agit de comparer le sort juridique qu’une société dite évoluée réserve par l’entremise de ses tribunaux à une femme battue et/ou violée par rapport à celui d’une femme simplement diffamée et je me fous du niveau ou de la catégorie du tribunal. Je suis simplement scandalisé,… vous ne l’êtes pas? Quelles sont donc vos valeurs?

        • 300 000 $ c’était trop, point final.

          Personne n’est parfait dans ce bas monde (moi le premier) et je connais plein de monde qui se font mépriser, harceler, etc, mais qui n’auront jamais accès aux tribunaux, car trop cher, trop long et trop souffrant.

          J’suis contre la diffamation, mais là Jeff Fillion n’est quand même pas un monstre et les femmes du Québec, toutes des saintes… surtout qu’elles sont les seules à avoir autant d’organismes pour les aider.
          Qui a aidé Madame Chiasson ?

          Oui il a dérapé, mais là il a compris et il peut contribuer de façon très positive à notre démocratie, contrairement à plusieurs médias complètement « endormis », payés avec nos impôts.

        • Bien d’accord avec vous deux M. Du Berger et Sébas!

          L’ostracisation de Jeff Fillion, c’est un peu comme le drame de Polytechnique…Il faudrait bien en revenir un jour!

          Comme a dit Sébas, je pense qu’il a eu sa leçon et qu’il est parfaitement capable de remplir du temps d’antenne avec du contenu fort pertinent. La preuve, c’est que la proportion des propos litigieux qu’il a tenu est bien mince par rapport au total de ses interventions.

          Ce que je trouve drôle c’est que la même élite bien-pensante se scandalise quand on veut adopter des politiques plus sévères envers les jeunes contrevenants violents et récidivistes. On a le pardon sélectif, on dirait…

    • Si vous êtes membre du barreau ou travaillez dans le domaine juridique, votre qualité d’écriture est minable. J’espère que vous êtes pas un(e) secretaire juridique.

      En passant, il n’a rien banalisé. Il a simplement dit que ce qui est bon pour minou est bon pour pitou, et c’est supposé être ça la justice. Il y a aucune apparence de justice ici. Si Mme Verner avait une colonne vertebrale (que je lui conseille de se laisser pousser), elle irais en cours dès maintenant.

  5. Si je ne m’abuse, le « crime » qu’avait commis Jeff Fillion c’etait d’avoir fait des remarques désobligeantes de part leur nature sexiste à une personne en particulier et ce, de façon répétée. Sans doute que le côté acharnement a dû être un facteur aggravant.

    Toutefois, et sans vouloir banaliser les affronts répétés qu’à dû subir Mme Chiasson, il existe d’autres femmes qui ont subi le même sort de la part de certains animateurs. Je pense à Mme Denise Bombardier et Mme Lysianne Gagnon qui ont été la cible de remarques fort désobligeantes à l’émission Tout le monde en parle. Il y a quelques années, ça revenait quasiment à chaque dimanche soir. On les traitait ni plus ni moins de vieilles femmes dépassées…

    L’âgisme n’est pas plus agréable à subir que le sexisme comme forme de discrimination, il me semble!

    Je ne sais si elles sont toujours les têtes de turc favorites de MM. Lepage et Turcotte, je n’écoute pour ainsi dire presque plus cette émission. Disons, qu’il y en a qui ont de la chance que Mme Bombardier et Gagnon n’aient pas l’épiderme aussi sensible que Mme Chiasson. Mais je dois dire qu’ils sont très habiles pour appliquer les freins juste avant de frapper le mur…

    Pour ce qui est de M. Dutrizac, je l’ai entendu il y a quelques semaines faire un commentaire (ou plutôt un bruit) concernant les tournois de tennis féminin. Pour lui, il semblait bien que l’intérêt principal de ces tournois résidait dans le cri que pousse les athlètes au moment du service. Assez navrant d’entendre ses imitations à connotations douteuses mais comme aucune athlète en particulier n’était visée…Ça passe.

  6. Holà! Votre partisanerie vous aveugle.

    Commencez par lire le jugement, après vous saurez de quoi il est question.
    Jeff Fillion ne s’est pas seulement contenté de parler des seins et du cerveau de Sophie Chiasson, il a aussi fait des remarques désobligeantes sur sa vie privée, en plus d’insinuer qu’elle obtenait ses contrats de manière douteuse. Que lors d’entrevues, elle s’agenouillait devant ses interlocuteurs pour leur accorder des faveurs sexuelles. Il la qualifiait d’aspirateur ou d’excellente pour faire des vacuums, etc…

    Rapportez-moi des propos similaires venant des radios montréalaises.

  7. Pingback: lacapitaleblogue.com | links for 2010-09-14

Les commentaires sont fermés.