RLQ : Selon vous, c’est quoi?

Ian Sénéchal

Selon vous, qu’est-ce que cette vidéo? Elle a été envoyée par le Réseau Liberté-Québec (RLQ)


Publicités

60 réflexions sur “RLQ : Selon vous, c’est quoi?

  1. Il serait temps qu’un dictateur prenne le pouvoir au Québec et remette à leur place à la « FAÇON D’UN BON PÈRE DE FAMILLE » différents organismes qui ont criblé la société de suggerstions malsaines qui incitent à l’endettement, à l’athéisme et à un je m’en foutisme sans limite.
    Parmi ces organismes, il y a les syndicats qui depuis une trentaine d’années ne protègent plus leurs membres, mais se mêlent de politique. Bourassa avait raison d’emprisonner les chefs syndicaux. Ces gens ont beaucoup nuit au Québec. Ils ont largement contribué à faire augmenter le fardeau du payeur de taxes.

    Dans un autre ordre d’idée, une étude vient de sortir sur le coût de santé d’un fumeur. Cette étude oublie de dire le montant de taxe sur les cigarettes que paie un fumeur. En fait il paie largement sa part en plus de payer les soins de santé d’un non-fumeur qui traînera son cancer pendant 5 ans.

    • e que cette étude bidon oublie surtout, c’Est de dire que les fumeurs meurent bien plus jeunes que le reste de la population, et donc qu’ils sauvent de l’argent aux contribuables, et non l’inverse. Ce n’est pas juste une opinion, c’est documenté.

      • Si je suis un tantinet de mauvaise foi, je pourrais dire qu’on pourrait sauver un paquet d’argent tant qu’à cela en se tirant tous une balle dans la tête.

        Un peu farfelu comme argumentaire mais les compagnies l’ont utilisé en cour, se peinturant dans le coin par le fait même en admettant que leur produit tuait chose qu’ils n’ont pas commencé à faire sérieusement avant 1980.

    • Selon moi il n’a pas de combat gauche/droite mais bien une tendance vers la tyrannie au détriment de la liberté.

      • En effet.

        La tyrannie socialiste actuelle est beaucoup plus étouffante que n’importe quelle dictature, car elle nous étrangle à la source: nos revenus.

        On nous vole 40% de notre salaire avant même que nous ayions eu la chance d’y toucher.

        Ça c’est de la vraie tyrannie digne de la mafia.

  2. Ha ! Ha !

    This video has been removed by the user.

    Beaucoup de crédibilité !!
    …Ils vont surement envelé la phrase « À gauche comme a droite, il faut multiplier les événements …  »

    Ha la nouvelle version du vidéo !! :-)

    Il manque quelques choses :-)

    Bizzare Ian tu as la nouvelle version tu sais surement ou provient le vidéo !

  3. @Jean-Claude St-Yves,

    « Il serait temps qu’un dictateur prenne le pouvoir au Québec  »

    On l’a déjà notre dictateur, il s’appelle Jean Charest. Deux québecois sur trois veulent le voir partir selon des sondages pro-PLQ de Crop-La Presse et il reste. Moi j’appelle cela de la dictature et de l’abus de pouvoir carrément.

    • @ Tym Machine,
      Oui nous l’avons notre dictateur, mais il n’agit pas comme un « BON PÈRE DE FAMILLE »!

      • Ça ne prend pas un dictateur, ça prend quelqu’un comme le gouverneur Christie au New Jersey qui dit: Vous nous élisez pour quatre ans, voici ce que nous allons faire. Ensuite la personne élue doit faire ce qu’elle a dit qu’elle ferait et rien de moins. Lorsque les journalistes l’interrogent, le politicien au pouvoir en question doit dire: J’ai reçu le mandat clair de la majorité de la population de faire cela. Aimez cela ou non, j’ai été élu pour quatre années et pas un jour de plus, les gens jugeront du bilan à la toute fin selon les résultats obtenus, s’ils en veulent un autre, ils en choisiront un autre.

        C’est aussi simple que cela.

        • Pas besoin d’aller au New-Jersey, Tym Machine.

          En Ontario, c’est exactement ce qu’a fait Davis. Pendant la campagne électorale, il a annoncé des mesures extrêmes, entre autres sur la réduction du fonctionnariat et des bénifices du BS … ainsi qu’une réduction des impôts de 30% … et il a été élu … et il a fait exactement ce qu’il avait annoncé.

          Il y avait des milliers de fonfons syndiqués devant ses bureaux avec des pancartes presque chaque matin, mais il les envoyait paître, et maintenait le cap coûte que coûte.

          Voilà ce qu’il nous faut ici aussi, avec nos 1.5 millions d’employés publics … je sais que je rêve … mais on a le droit.

        • Je m’excuse pour le lapsus dans mon précédent commentaire.

          Je voulais plutôt dire Mike Harris, et non Davis.

        • @Ron,

          Depuis ce temps, le bon libaral à Dalton McGuinty a tout scrappé les efforts d’Harris et cie.

          Et les ontariens pas plus brillants l’ont réélu.

          Il n’y a pas qu’au Québec qu’il y a des deux de piques qui votent en masse, en Ontario aussi ;)!!

        • Tym Machine,

          À mon avis, trop de gens ont le droit de vote, en médiocratie. Si on veut vraiment avoir un gouvernement qui représente le bâilleur de fonds (le CON-tribuable), il faut enlever le droit de vote à:

          – Ceux qui ne paient pas d’impôts (incluant les bénificiaires de l’aide sociale, les prestataires de pensions de vieillesse et les prisonniers)

          – Les employés de l’état, quels qu’ils soient

      • JCSY, a chaque fois que j’ai entendu cette connerie d’expression dans la gu… d’un politicien ma liberté a reculée ainsi que mon pouvoir d’achat

  4. Je me gratte les fesses comme d’autres se grattent la tête pour réfléchir à votre question: « qu’est-ce que cette vidéo? » Dans un premier temps, j’aurais tendance à répondre que c’est une vidéo. Dans un second temps, je préfèrerais répondre à « Qui est derrière cette vidéo? » ou « Qu’annonce cette vidéo? » ou encore « Quelle est l’intention réelle des producteurs de cette vidéo? »

    D’un seul trait pour réponse: D’ex-adéquistes cruellement orphelins et déboussolés qui tentent, en glanant dans les épluchures laissées par des animateurs de radio poubelles, de soulever suffisamment d’indignation pour espérer relancer un mouvement de droite au Québec. Cette vidéo c’est un stunt doublé d’un ballon d’essai en quelque sorte.

    C’est une tentative désespérée pour ne pas tomber dans l’oubli.

    • la seule chose que je vois tomber dans l’oublie ici, c’est l’option séparatiste, même Duceppe fait tout son possible pour nous attaché a Ottawa. D’une façon je le comprends aussi advenant la séparation, si ils décidaient de dire fini les pensions de politicien canadien versé dans un AUTRE pays il se retrouverait dans la chnout!!

  5. J’espère que ce taiser nous annonce, un traitement et une approche de l’actualité politique du Québec, comme on ne l’a jamais vu ou entendu. ca va faire changement de ceux qui se prétendent neutre alors que l ont sais que c est faux.Et qui diront a tous leur détracteurs, Je suis @ → Л.

  6. Aucune idée précise quant à la provenance ou le but de ce vidéo.

    Je note cependant qu’il soulève un très bon point, que je me tue à répéter à la go-gauche:

    Pendant que les Conservateurs à Ottawa ont réduit la TPS de 1%, 2 fois coup sur coup, ici au p’tit québec médiocrate on annonce constamment des augmentations d’impôts, de taxes à la consommation et de tarifs pour les « services publics » (faites-moi rire) tels que permis de conduire, immatriculation et j’en passe.

    Le p’tit québec se permet même de jouer au bon Dieu, en se substituant à la nature pour financer des fécondations in vitro à coups de 30,000$ du couple. Et si la Marois prend un jour le pouvoir, aucun doute dans mon esprit que dans un généreux élan de socialisto-médiocrassie, elle fera passer cette limite à 100,000$.

    Malgré cela, la go-gauche continue à conspuer Harper à chaque occasion. Faut croire qu’on est pas encore assez nombreux à être tannés d’envoyer 85% de nos revenus à l' »état ». La go-gauche en redemande !!!

    Maudit qu’on est médiocres ! Maudit qu’on fait dur !

  7. J’ose à peine y croire! Le 23 octobre sera un jour comme les autres. À la dernière élection provinciale, 700,000 votants sont restés chez-eux pour la grande majorité, des adéquistes. 700,000 votants qui n’avaient pas la foi que Charest aurait pû être défait. Ont-ils la foi maintenant? Pas certain! Ces mauvais citoyens méritent de payer les augmentations de tarifs que va décréter le Gouvernement Charest.

    Mais, notre système politique a des changement dans ses moeurs. Nous sommes séduit par son image et on ne voit pas la bourde des jeunes libéraux en fin de semaine du 14 août 2010. Ce qu’ils proposent pour corriger le tir à l’Assemblée Nationale afin d’assainir le climat est tout à fait inutile. Le manque de sérieux de ces jeunes est à l’image d’une future société qui ne saura miser sur le bon cheval. Le président de ces jeunes prend Charest pour un leader fort!!! Allô? Je rêve ou quoi?

    Ce n’est pas le climat de l’Assemblée Nationale qui va mal, c’est le Québec tout entier! Mon réparateur Maytag m’appelle pour me dire qu’il ne pourra pas venir réparer ma laveuse, il doit réparer ses outils! Voilà ce que les jeunes libéraux envoient comme message! Pas fort, pas fort! Et ça croit que le leader est fort!

    On en a encore pour 2 à 3 ans avant de faire un autre choix et je parie sur la réélection de Charest si il se représente, l’électorat adore avaler ses couleuvres. L’ADQ agonise et les PQ ont toujours le boulet de la séparation à la cheville et trop empôtés pour se trouver un leader fort!

    • Faut pas oublier, M. St-Yves, que ces jeunes libéraux sont le produit d’un système scolaire qui se dit incapable, après 6 ans de palabres, d’instituer un bulletin scolaire comme on n’avait aucune difficulté à les produires il y a 40 ans, sans l’aide d’ordinateurs ni même de calculatrices.

      Ça en dit long sur la médiocrité d’une autre sphère de la société distincte: l’éducation.

      Les 2 plus gros ministères du p’tit québec, la santé et l’éducation, sont un désastre total depuis 30 ans.

      Je crois que ça en dit pas mal long sur les accomplissements du p’tit québec nombriliste et auto-congratulant. La go-gauche s’empresse toujours de parler de l’époque de la « grande noirceur », lorsqu’elle parle de l’époque Duplessiste.

      Quant à moi, la grande noirceur, c’est MAINTENANT que nous la vivons !

      • Les monopoles de la santé et de l’éducation sont des Mordors syndicaux… et des Tchernobyls financier.

      • @ Ron,
        En effet, c’est maintenant que nous la vivons réellement la GRANDE NOIRCEUR. Ayant vécu dans le temps de Duplessis, dans mon temps d’école, je puis dire que c’était beaucoup mieux que maintenant. Beaucoup mieux, c’est pas le mot, c’était la crême de l’instruction publique. Notre troisième année était l’équivalent de la première secondaire, c’est tout dire.
        Dernièrement j’ai fait parraître la différence des deux époques sur plusieurs domaines dans ce forum mais le modérateur a été effrayé et a effacé mon commentaire. Je pense que vue son âge, il fait partie du système scolaire désuet que vous décrivez. S’il ne me publie pas, je me charge de le publier dans mon groupe le Cynisme de la Raison dans Facebook.

        • J’ai effectivement trouvé mon B. Sc en actuariat dans une boîte de Cracker Jack et mon associateship à la Society of Actuaries en déroulant une gomme Bazooka. Franchement!

          Votre commentaire a été supprimé, car il n’était pas en lien avec le sujet et beaucoup trop long.

      • parlant de grande noirceur le Premier Ministre de l’époque Maurice Duplessis a fait construire 200 écoles, Charest a fait quoi au juste pour le Québec? Son plan Nord ou plutôt son plan Mort.

  8. Peut-être est-ce le résultat d’une mauvaise journée, mais je suis d’humeur pessimiste face à cette vidéo. Cela me donne l’impression que ce site web ne sera qu’une immense blogroll dont le point commun sera des tendances droitistes, qu’au fond, ce sera encore la droite qui s’adresse à ses partisans déjà convaincus. J’aimerais tellement avoir tord…

  9. Pingback: Tweets that mention RLQ : Selon vous, c’est quoi? « Les analystes -- Topsy.com

  10. Pourquoi mon message n’est pas publié ?

    http://www.liberte-quebec.ca/

    J’aime le titre.
    C’est toujours ce terme qui m’accroche le plus: « LIBERTÉ » (ce n’est pas un concept de droite ou de gauche).

    Pour moi la droite, le conservatisme, le traditionalisme, etc, en tout cas, tous ces termes qui sont dépeint comme étant réactionnaires par les médias étatiques, ne sont pas bons.

    C’est justement la dynamique droite gauche qui nous mènent tous vers la dictature.

    Selon moi, c’est le populisme « à la Tea Party » qui nous sauvera…
    Pas le faux populisme « à la Hilter » (en passant, il n’a jamais été élu, et n’a jamais eu la faveur populaire, il a été nommé et n’a jamais écouté les demandes populaires…)

    Par exemple:

    Si demain matin, nous avions un référendum sur la Formule Rand, et sachant que 40% des Québécois sont syndiqués ( et que même parmi ceux-là, plusieurs sont contre cette formule), que pensez-vous sera le résultat ?

    Et sur une victoire comme celle-là, tout est enfin possible !!!

    La MAJORITÉ du Québec étouffe et il ne faut pas se fier aux médias pour nous renvoyer une image vraie de ce que pense le Québécois « moyen ».

    La droite corporatiste (hyper subventionnée et hyper influente au gvt), est aussi autant un problème que la gauche corporatiste (ou syndicaliste). Toutes ces « forces » travaillent contre chacun d’entre nous, contre la famille, contre nos droits, contre notre liberté, contre l’innovation, contre notre porte-feuille, contre l’excellence, contre l’instruction saine, etc.

    La droite n’est pas plus l’avenir ou la solution à nos problèmes que la gauche.

    C’est lorsque le populisme ou la majorité de la population se rangera derrière quelques simples idées (mais pas simplistes), COULÉES DANS LE BÉTON DE SA CHARTE, que nous retrouverons un Québec sain…

    Et ce mouvement sera attaqué/détourné -par les droitistes ou les gauchistes-, comme l’est le mouvement TEA PARTY aux États-Unis et même au Canada.

    Regardez ce qui est arrivé au ‘Wild Rose Alliance’ en Alberta:

    http://www.letexteur.com/2010/06/28/le-wildrose-alliance-aura-dure-le-temps-des-roses/

    http://www.nationalpost.com/Wildrose+members+reject+controversial+policies+annual+meeting/3208320/story.html

      • et j’ajouterais que même les commentaires des blogueurs sont modérés et depuis, à l’instar de la pub de la SAQ, notre blogue a « bien meilleur goût ».

  11. Désolé

    Désolé

    Désolé…

    Je pensais que vous n’aimiez pas le contenu…

    Sérieux, je viens d’écrire sur un autre site que je pensais que vous me censuriez, car -me semblais- que j’ai envoyé ce message AVANT les derniers messages publiés (ou du moins je le croyais)

    Bon je ne suis parfait et je vais aller corriger mon erreur sur l’autre site, tout’suite.
    ;-)

    p.s.
    @ Jean-Claude St-Yves:

    Svp, j’ai fait une recherche GOOGLE à propos de ça: « Cynisme de la Raison dans Facebook ». et je ne trouve pas…

    Pourriez -dans un message qui a rapport au débat en rubrique- mettre le lien vers votre texte? J’aimerais vraiment le lire…

  12. C’est quand meme rigolo.
    Ce video ressemble a une mobilisations de la droite.
    Exactement ce que demande des indépendant et des blogeurs.
    Pourtant sans avoir les details de ce qu’il y a derriere cette video ce sont eux qui crient fort pour denigrer le video.
    Quand ce n’est pas eux qui prennent la pole position et qui sont sous les projecteurs, les convictions prennent le bord?
    Quand leur candidat n’est pas cite dans le video, on tourne le dos a la mobilisation?
    C’est drole, hein

  13. @ Sébas,
    Il faut que vous soyez membre de Facebook et que vous soyez parmis mon groupe d’amis pour voir ce groupe.

  14. Sébas, vu tout message sur Pour une école libre. Depuis un jugement récent, les webmestres sont tenus responsables des commentaires publiés, alors tout le monde devrait « modérer ».

  15. @ Ian Sénéchal,
    Je m’excuse, je ne voulais pas vous heurter en parlant de votre temps d’études, je sais que vous devez avoir bien étudié pour obtenir vos diplômes. J’ai étudié en droit commercial et en comptabilité au Santa-Barbara Business College, je me suis ramassé dans un laboratoire où j’ai fait des formules de peinture et des expériences de chimie, tout ça pendant 40 ans. On ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve.
    Je suis un vieux bourru à la retraite quoiqu’en très bonne santé. Encore mes excuses.

    • Santa Barbara Californie?… chapeau M St Yves!…vous n’avez pas fréquenté n’importe quel campus! quand on pense que les vieilles raclures politiques ministres ou députés déchues péquistes ou bloquistes finissent toutes par échoir à l’UQAM… vous pouvez marcher la tête haute!

      • correction: j’aurais dû écrire « échouer » plutôt que « échoir ». D’autant plus que ce premier possède un sens propre (bateau) et figuré (candidat à un examen, un concours qui rate le test). Le verbe échoir existe cependant bel et bien comme dans la phrase « ce rôle m’est échu » mais ça veut aussi dire arriver à échéance, comme pour une dette, un contrat, et mon erreur en ce sens n’est pas totalement incongrue car quand un ex-député ou ex-ministre péquiste arrive à l’UQAM et qu’on lui offre un poste de prof, il est vraiment « à échéance » autrement dit, comme un vieux yaourt… passé date.

  16. Un col rouges II le 23 octobre?
    Ou serait-ce l’embryon d’un nouveau parti?
    Le nom (RLQ, le Réseau Liberté-Québec) fait groupuscule séparatiste. J’aime mieux le dire tout haut au cas où il serait encore temps de le changer avant de tout mettre en branle.

  17. Ça m’attriste de voir la droite qui se divise au moindre pet de travers de Pierre-Jean-Jacques pour des petites guéguerres d’égo la plupart du temps.

    Regardez le PLQ (pas un exemple à suivre mais quand même), ça chie de partout, 80% sont insatisfaits de Charest et le PLQ appuie toujours son chef.

    Si Gilles Taillon avait été aussi têtu et stupide à s’entêter à rester contre vents et marrées sous le prétexte bidon qu’il a été élu « démocratiquement », l’ADQ serait déjà un souvenir où l’on parlerait de l’époque en des termes comme ‘jadis’ ou ‘il y a longtemps’ mais comme c’est le PLQ corrompu, n’importe quoi passe dans ce parti où la loi de l’omertà règne comme ce n’est pas possible.

  18. Un hasard ou vous vous êtes inspirés du RRQ (Réseau de Résistance du Québécois)?
    Il manque juste le manifeste :)

  19. @ guy77 :

    Ouin le mot ‘réseau’ fait pas mal… euh, pas ce que nous sommes…. (pour ne pas dire autre chose).

    « LIBERTÉ – QUÉBEC »

    Me semble que cela veut tout dire ?

    ***

    @ Jean-Claude St-Yves

    Je suis plus jeune que vous, mais par rapport à « FESSEBOOK », je suis encore plus « vieux bourru à la retraite » (sic), que vous…
    ;-)

    Si jamais vous avez une façon de publier votre texte ailleurs, j’aimerais bien le lire.

    ***

    @ Tym Machine:

    Je ne suis pas trop certain de comprendre le sens de vos propos mais je vous dis(écris), quand même ceci:

    – Ce nouveau mouvement ne semble pas vouloir faire de la politique partisane…
    (comme le mouvement TEA PARTY aux États-Unis?)

    – Un mouvement comme ça peut être rassembleur et influencer tous les partis, s’il s’en tient à quelques idées de base très simples (mais pas simplistes). Il se doit donc d’essayer de rassembler le plus de membres possibles et de le crier sur tous les toits, justement pour devenir une ‘force’ incontournable…

    – Ce mouvement pourrait justement laisser les gé-guerres d’égos aux politiciens et aux carriéristes et le dire clairement savoir dans sa charte.

  20. Êtes-vous surpris que les média Québécois aient passer sous silence le fait que Gilles  »Du sceptre » Duceppe voulaient forcer tous les Québécois a remplir le formulaire du recensement d’un pays, dont il veut se séparé, faute de quoi El duce Du sceptre a proposé a la chambre des communes que tous ceux qui ne soumettront pas a la volonté de l’état se verront couper leur assurance chômage, leur pension de vieillesse, se verraient également priver de passeport etc. etc.C’est ce genre d’omission volontaire que je ne peux plus sentir nos média complaisant et complètement gaga lorsqu’il s’agit du Bloc ou si vous préféré je ne peux plus blairer nos MÉDIOCRE Québécois.
    VIVE LE RÉSEAU DE RÉSISTANCE DU QUÉBÉCOIS!

  21. Bof…

    On verra bien le 1er septembre qui sont les membres fondateurs de ce réseau. Si ces présentations n sont pas faites, il y aura manque de crédibilité. Si ces membres fondateurs scribouillent déjà sur des blogues dont « Les analystes », on se demandera quel est le but de cette opération. Enfin, si le 23 octobre le ballon ne lève pas, on sera fixé sur la viablilté d’un mouvement de droite au Québec.

    Laissons aller les chose….

  22. Ce vidéo a vraiment réussi à piquer ma curiosité. J’ai bien hâte de voir ce dont il s’agira, en espérant que je ne serai pas déçu. Je me demande si les grands réseaux en feront état. Peut-être il y a une chance avec Richard Martineau et avec CHOI et CJMF… mais je serais étonné à Radio-Canada.

  23. Je sais que c’est hors-sujet, mais j’ai hâte de lire les commentaires de Messieurs Sénéchal et Duhaime sur la merveilleuse cote de prospérité que le CPQ vient de donner au p’tit québec.

    On va en lire des vertes et des pas mûres à ce sujet, sans aucun doute.

  24. Joanne Marcotte a tenté de mettre sur pied un très beau projet, il y a quelques mois. Une télé de droite. Je crois que ça sera cela. Sans censure, sans contraintes, sans limites. Génial !

    • Aaah! Le Réseau Liberté-Québec serait un réseau de télévision.. Je veux le voir pour le croire!

  25. Il se dit n’importe quoi sur ce Réseau Liberté-Québec. Ça ressemble à une opération web 2.0 patentée par en haut, une cogitation de penseurs et d’intellos de droite. Chose certaine, ils n’auront pas le droit à l’erreur et de décevoir en nous présentant le dernier modèle de respirateur artificiel. De grâce, qu’on ne nous arrive pas avec une pseudo coalition d’autonomistes-libertaires-conservateurs-etc.

    De toute manière, ce ne sont pas eux qui vont revamper l’organisation de mon comté. Pour ma part, je vais rester encore un cristi de boutte dans mon coin à lècher mes plaies.

    Yan Levasseur
    Victoriaville

  26. @ Sébas,
    Je viens de planquer facebook dehors de mon ordi. J’avais trop d’amis d’Amérique et d’Europe qui emplissent les pages de toutes sortes de choses bizarres et de musique que je n’aime pas.

    D’un autre côté, je me trouve trop radical et je m’abstiendrai de donner mes opinions tout en demeurant un lecteur assidu. J’en ai tellement vu depuis 50 ans que s’en est décourageant.

  27. Si les créateurs, fondateurs, promoteurs de ce Réseau s’attendent à ce que les commentateurs de cet article puissent leurs fournir de la matière à paufiner leur stratégie de lancement et/ou leur déclaration initiale pour le lancement de ce mouvement, ils doivent se gratter sérieusement la tête. :-)

  28. Après la lecture des divers commentaires, je trouve que l’on tombe (encore une fois) rapidement dans certains ‘pattern’, du type, débat entre la droite versus gauche et les tendances à vouloir tirer sur le messager ou bien sur le message sans en avoir pris connaissance (souvent aussi car on ne veut pas lire le message sur base de plusieurs idées préconçues). Bref, c’est toujours du pareil au même, que ce soit la marche des cols rouges ou celle du 23 octobre, ça ne va jamais plus loin que des échanges interminables entre la gauche et la droite, entre le pauvre et le riche, entre la veuve et l’orphelin.

    Malheureusement, je crois que c’est le choix des mots (Réseau Liberté Québec) qui n’aide pas; le fait d’insérer le mot ‘Liberté’ entre ‘Réseau’ et ‘Québec’, tout dépendamment de nos valeurs, risque de mettre le feu au cul de bien des gens… certains vont y voir une appropriation de valeurs fondamentales par une orientation politique de droite (Dans le cas présent).

    Personnellement et à vrai dire, je suis tanné des mots comme; droite, centre ou gauche, j’aimerais mieux entendre des mots plus précis comme; excellence, performance, compétence, gestion, décision, parité, responsabilisation, citoyen, etc. De plus, malheureusement on fait au Québec (et un peu partout dans le monde) une très mauvaise utilisation du processus politique, nos dirigeants ne comprennent pas leur rôle et d’un autre côté, la population ne sait pas comment les choisir, dans bien des cas on a les politiciens et les politiques que l’on mérite.

    Finalement, pour avoir lancé il y a plus d’un an l’initiative ‘Connaitre la Suite’ avec Feu Bum Intello, je ne peux que souhaiter bonne chance à ceux qui ont la conviction de vouloir lancé un nouveau mouvement, MAIS, tout comme plein d’initiative, cols rouges, corruption zéro, SOS contribuable, Illusion tranquille, je ne crois pas qu’ils vont faire AVANCER le Québec, vous savez pourquoi, par ce que le Québécois en générale ne veut pas avancer, il veut le pain, le beurre et l’argent du beurre… Psychologiquement la société Québécois est en générale très malade… je suis plus de la théorie du chaos depuis ces derniers mois, pourtant, la destiné de mon peuple me préoccupe au plus haut point, disons que j’ai abandonné la volonté de me battre le mois passé!

  29. @ Steve Martineau qui écrit:

    « Personnellement et à vrai dire, je suis tanné des mots comme; droite, centre ou gauche, j’aimerais mieux entendre des mots plus précis comme; excellence, performance, compétence, gestion, décision, parité, responsabilisation, citoyen, etc. »

    Je suis 100% d’accord !

    Il faut aussi un TEA PARTY Québécois apolitique (donc plutôt populiste et POUR moins de politique et d’interventions politiques dans nos vies), et non-partisan; avec une charte coulée dans le béton armé.

    ;-)

  30. Plutôt que de dire n’importe quoi,sachantla gronde citoyenne persister, une volonté d’agir devient incontournable! Sachant que la rentrée parlementaire se fera le mardi 21 septembre prochain.

    Faut arrêter de tourner en rond avec ce clivage droite/gauche et la partisannerie politique! On le voit bien, lorsqu’un parti politique est au pouvoir, peu importe son discours, il se doit de nourrir la main qui lui a permis d’être là! La corruption est intimement lié au système actuel de démocratie et cela est généralisé partout dans le monde.

    Au delà de ces cul de sac, il y a le ras le bol des citoyens envers Charest et sa gang d’hypocrites, de menteurs et de corrompus! Pour moi ce vidéo suggère à une invitation citoyenne! Si le 23 octobre est la date suggérée pour nous rendre tous devant le Parlement de Québec pour dire à Charest et sa gang de sortir du pouvoir, quitte, nous à entrer pacifiquement au salon de l’assemblée nationale pour leur montrer la porte de sortie, j’embarque!

    Nous étions 50,000 citoyens ou « colsrouges » à encercler le Parlement le 11 avril dernier, à leurs dire de faire le ménage du gaspillage des sous publics, on peut très bien être des centaines de milles de partout au Québec pour le sortir de l’enceinte du peuple une fois pour toute. Seuls les citoyens unis et nombreux peuvent l’obliger à quitter! Le pouvoir appartient aux citoyens. À nous de l’exercer librement et que justice soit rendu.

    Mardi, allons dire non à ce cirque Charest-Bastarache, économisant ainsi 6 millions de dollars et faisons de cet automne chaud l’occasion de montrer notre force en disant haut et fort: Charest et ta gang sort du pouvoir!

    SO SO SO SOLIDARITÉ!

Les commentaires sont fermés.