LES AMIS D’AMIR

Le célèbre lancer de la chaussure d’Amir Khadir

Le député de Québec solidaire, Amir Khadir, se rendait à Toronto la semaine dernière pour payer, en compagnie de deux contributeurs anonymes, la caution de 85,000$ de Jaggi Singh, activiste arrêté aux dernières manifestations anti-G20. La suite de cet article sur Duhaime en droite ligne…

Publicités

57 réflexions sur “LES AMIS D’AMIR

  1. De ce que j’en sais, aucune accusation sérieuse n’a jamais été retenue Monsieur Singh..

    Bon, salir Khadir en faisant une montagnes avec des non-évènement semble devenu un sport intéressant ici.

    M Duhaime, on dirait que c’est une animosité personnelle….

    Je me dois arrêter d’alimenter cette tribune….

    • « Je me dois arrêter d’alimenter cette tribune…. »

      dommage, on commençait à s’habituer à votre « nourriture » pas très digeste… vous nous manquerez quand-même madame!

      • Bahhh, si vous préférez avoir 0 ou un commentaire comme bien d’autre tribunes politiques quebs, et bien moi ça me convient parfaitement de vous voir disparaître parce qu’on vous ignore…au fond, c’est ce que vous semblez vouloir…

        Je ne me tirerai pas dans les pieds à vous donner de la visibilité….c’est contre mes intérêts.

        • lorsqu’on est gauchiste ,il n’y a rien de mieux que de voir disparaitre les autres qui réveilent les gens avec de vraie nouvelles, c’est ce qui s’est passé les 40 dernieres années avec des gens peu instruit que la gauche pouvait manipuler a volonté mais avec l’éveil de ces gens maintenant hyper endettés et qui de surcroit veulent voir cela changer et pour le mieux ,pas celui du syndicat ou des bs , corporatif et autres. et surtout de voir leurs petits enfants fuirent ailleur au Canada et aux States afin de sauver leurs culs et privé des grands parents de leurs déscendances.Tu ne vas pas chez papy diner le dimanche quand pars de Fort Mc murray ou Silicone valley

  2. Je ne comprends pas cette campagne de salissage envers M. Khadir. J’espère qu’un jour vous serez amené devant les tribunaux pour diffamation. Prétendre que M. Khadir est anti-Israël est un mensonge.

    C’est la dernière fois que j’écris un commentaire suite à la publication d’un torchon de M. Duhaime qui ne cherche qu’à diviser les gens avec des mensonges, des demi-vérités et des propos diffamatoires.

    Vraiment dommage ce genre de truc.

    • Quelqu’un qui refuse de reconnaître qu’Israël a le droit d’exister est anti-création d’un État d’Israël. Je ne dis pas qu’Amir Khadir est anti-Juifs. J’affirme simplement qu’il est anti-Israël, contre la création de l’état sioniste. Je ne vois pas en quoi ça fait de mon texte un torchon ou un mensonge. Si Amir Khadir appui l’État d’Israël, qu’il le dise haut et fort. Il a eu plusieurs occasions de le faire et il a toujours utilisé son intelligence pour arriver avec une tournure de phrase ambigue. Françoise David a toujours été plus clair et plus respectueuse de la réalité israëllienne.

      • M. Duhaime, à ce que je sache, l’état d’Israël existe déjà, non? Connaissant M. Khadir, je serais plutôt porté à croire qu’il est contre les politiques d’Israël qui refuse de se retirer des territoires occupés et de faciliter la création de la Palestine.

        Lisez un peu les journaux et vous réaliserez que les positions de M. Khadir et de Qs en ce qui concerne le problème israélo-palestinien sont beaucoup plus proches du consensus international qu’un appui au sionisme qui semble être le vôtre.

        Vous avez droit à vos opinions et il est inutile de tenir des propos diffamatoires pour faire passer vos idées conservatrices.

        Votre approche me répugne au plus haut point.

      • Si tu joue ce jeu Duhaime…y’en as des tas de juifs qui sont alors anti-Israël…Noam Chomsky entre autre…qui a plus d’intelligence et de sagesse dans son p’tit doigt que t’en auras jamais dans tout ton corps

        • oui Stef, durant la guerre il y a des juifs qui courraient devant les bolchspour vendre leurs freres,aux nazisque veux tu il y a des JAUNES chez les juifs comme dans l’armée. et ce n’est pas une question d’intelligence car des filles HYPER BRILLANTES deviennent anorexiques(geste pas tres brillant)

        • Stephane Gaudette (.g) a déja écrit sur le FB de Stéphane Gendron qu’il souhaitait que Israël soit rayé de la carte via une bombe nucléaire.

          Alors ne soyez pas surpris qu’il trippe sur Chomsky, un anti-américain primaire, self -hating jew qui appuyait les Khmers Rouges…

    •  » campagne de salissage » Quelle « campagne » de salissage? Peut-on salir davantage quelque chose qui est déjà pas mal sale?

      « vous serez amené devant les tribunaux » Vous amènerez M. Duhaime devant quels tribunaux parce qu’il émet des doutes sur l’amour que porte votre idole Khadir envers Israël?

      « diffamation »Il a diffamé qui ou quoi?

      « torchon de M. Duhaime » et c’est vous qui voulez amener M. Duhaime devant vos tribunaux pour diffamation?

      « C’est la dernière fois que j’écris un commentaire » des promesses de la gauche on connait ce que ça vaut…

  3. quant on sait que les palestiniens prônent l’élimination d’Israel, alors etre pro-palestinien est l’équivalent d’etre contre Israel. Et aujourd’hui le 20 juillet 2010 ,je peux te prédire que dans 15 ans ,avec tout le laissez aller des soit disant québecois de souche que moi j’appelle plutôt québecois-tapis , on verrat le camarade Khadir entrer au parlement avec sa couche musulmane sur la tête et nous montrer sous son vrai jour car ils seront devenu majoritaire. Et selon mes études une génération est d’une durée de 20 ans, alors la gén. des baby boomers a débuté en nov. 45 pour se terminer en nov. 64. alors le bouffon est directement dans la période visée des boomers.

    • « la gén. des baby boomers a débuté en nov. 45 pour se terminer en nov. 64. »

      En effet, l’ère des baby-boomers est définitivement terminée et enterrée! Place aux islamo-boomers! L’avenir est à eux. La Commission Bouchard-Taylor leur a déroulé avec hypocrisie et lâcheté, un magnifique tapis rouge (à prières). Je vous prédis que dans quelques années, on fermera les rues principales des grandes villes du Québec (comme on le fait déjà à Paris) tous les vendredis à midi et vous pourrez admirer ces centaines de milliers de postérieurs soumis à Allah et à ses imams(islam veut dire littéralement « soumis ») dressés en l’air et orientés à 180 degrés de la Mecque. Et ce Khadir, adulé par la go-gauche québécoise, sera le premier imam à devenir premier ministre d’une province canadienne. C’est à des choses comme ça que mène le multiculturalisme inconditionné combiné à l’aplat-ventrisme typiquement gauchiste devant l’islam et la Palestine.

  4. « Connaissant M. Khadir, je serais plutôt porté à croire » quelle hérésie, tu ne connais pas le gars plus que moi ou M.Duhaime, ce

  5. « Connaissant M. Khadir, je serais plutôt porté à croire » quelle hérésie, tu ne connais pas le gars plus que moi ou M.Duhaime, ce que tu connais du bonhomme est ce qu’il a voulu laissé passer dans les revues et journaux sur sa personne et sachant a quel point le jupon dépasse avec les journaux ici, cela revient a dire que tu ne sais rien!

    • Je ne te connais pas et, à lire tes commentaires ici, je n’ai aucune envie à mieux te connaître. Si tu suivais le fil des choses, tu saurais que je suis un membre actif de Qs depuis 2006. Je ne suis pas un proche ami de M. Khadir mais je le connais assez pour confirmer qu’il n’est pas anti-Israël.

      De plus, M. Khadir n’est pas islamiste et je crois même qu’il est athée. Chose certaine, il ne mélange jamais le politique et le religieux, contrairement à d’autres politiciens.

      Je crois vous êtes foncièrement raciste, voire islamophobe papajohn.

      C’est assez pour moi. Continuez votre campagne de salisaage si ça vous amuse. Nous, on essaie de proposer du concret.

      Et je signe,

      Jocelyn Roy
      membre du comité de coordination de Qs- Chambly
      coordonnateur de la campagne électorale de Qs – Vachon 2010

      • cela ne change rien a mon commentaire car combien de fois a-t-on lu et entendu « j’aurais jamais pensé ça de lui » ou c’est impossible que mon gars ,ma filles puisse avoir fais ça, et combien de gars ou femmes apres des années de mariage virent leurs capot de bord pour épouser une vie homosexuelle en laissant les enfants et conjoint derriere. « sortir du placart » qu’on dit. toi qui écris a tout bout de champ dans le opinion des lecteurs des journaux gauchiste,tu devrais savoir l’expression!

      • pour avoir des amis musulmans qui eux mêmes m’ont dit RÉVEILLEZ VOUS ce n’est que la pointe de iceberg si vous laissez faire cela vous ne serez plus chez vous dans 30ans car nous les musulmans croyons beaucoup dans la valeur d’avoir plusieurs enfants qui sont immergé dans l’islam des le plus jeunes age. un de ceux-ci a fuit le Maroc a cause des extremistes et voit tres bien la même chose en train de se répéter ici. et la religion musulmane comme lui me l’a expliqué ne me cause aucun probleme et je peux même dire que si j’étais en mal de religion, la maniere dont il vit sa religion pourrait etre attirant mais ce n’est pas le cas car je pense que la religion est a la limite une carence identitaire. passé cinq ans croire au Père Noël???

  6. Est-ce que quelqu’un pourrait calculer (ou demander à Radio-Canada de fournir les chiffres) le temps en ondes qui a été consacré par la SRC à cet Amir, depuis deux ans disons ? Et puis comparer avec le temps consacré par la SRC à M. Gérard Delteil par exemple. Ensuite, comparer le type d’interventions consacrées à chacun : bulletin de nouvelles (Gérard Delteil?), long panégyrique ou entrevue « humaine » pour rendre sympathique (Amir?).

  7. « Je ne comprends pas cette campagne de salissage envers M. Khadir.  »

    Je ne comprends pas pourquoi relater des faits serait une campagne de salissage, ça nous change des hagiographies habituelles des sycophantes au Devoir ou à la SRC subventionnée.

  8. J’ai deux questionnements par rapport à cette nouvelle. Peut-être que des gens de l’interne de QS, comme Lutopium ou autre, pourrait m’aider :

    1) Pourquoi Amir a-t-il payé la caution de Jaggi Singh et n’a pas versé une cent pour faire libérer Emilie Guimond-Bélanger, une militante de son propre parti qui a été détenue pendant 60 heures ? Qu’est-ce qu’a fait M. Singh pour mériter ce bon traitement de M. Khadir ?

    2) Qui sont les deux autres personnes, dont Québec Solidaire a censuré l’identité dans son communiqué, qui ont payé avec Amir Khadir la caution de M. Singh ?

    • @Françoise: faut avoir de l’imagination pour croire que la SRC donne plus de temps d’antenne à M. Khadir pour le rendre plus sympathique… Selon la dernière étude d’Influence Communications (2009), la couverture médiatique des politiciens québécois donne le 19ème rang à M. Khadir; alors que 5 députés adéquistes figuraient parmi les 25 personnalités politiques les plus citées dans les médias. Ça me semble relativement équitable. Quoi que l’espace donnée à Jean Charest semble disproportionnée, mais il est premier ministre… alors…

      Comme le mentionnait l’éditorialiste du Devoir, c’est que M. Khadir semble mieux profiter de la couverture médiatique que l’ensemble des politiciens.

      @Guillaume: aucune idée.

      • « @Françoise: faut avoir de l’imagination pour croire que la SRC donne plus de temps d’antenne à M. Khadir pour le rendre plus sympathique… »

        Et pourtant, il a été plusieurs fois invité par la SRC « pour jaser » gentiment et visiblement c’était pour le rendre plus sympathique.

        « Selon la dernière étude d’Influence Communications (2009), la couverture médiatique des politiciens québécois donne le 19ème rang à M. Khadir; alors que 5 députés adéquistes figuraient parmi les 25 personnalités politiques les plus citées dans les médias. »

        Bzzz. Vous confondez les médias et la SRC!

        Et à nouveau de quel type de couverture s’agissait-il : les ennuis des adéquistes et les idées « généreuses » d’Amir ?

        • vous avez parfaitement raison Francoise, on entend que cet hurluberlu de tout bord tout coté, et l’adq qui plus d’UN candidat ne recois pas le dixieme de cette couverture et quant il ont du temps ça fini presque toujours sur une remarque ou un commentaire réducteur de la part du journaliste. Et M. Roy est l’example parfait de la victime gauchiste qui passe son temp a planté la droite et a crié a l’injustice a tout vents en criant au racisme sur ceux qui ne veulent pas accepté les yeux fermés tout ce que les apprentis bon-dieu go gauche veulent nous passer

      • «aucune idée»

        Pour pouvoir verser une caution, il faut passer devant un juge. Émilie Guimond-Bélanger a été libérée sans caution et n’est jamais passée devant un juge durant sa période d’emprisonnement. Il était donc impossible de verser une caution pour la libérer.

        «dont Québec Solidaire a censuré l’identité dans son communiqué»

        QS a respecté le désir de ces personnes de protéger leur vie privée. En général, les gens de droite sont pourtant scrupuleux de la protection de la vie privée. Certains veulent même éliminer le principal outil d’information sur le société québécoise et la société canadienne (l’obligation de remplir le formulaire long du recensement) pour cette raison. Je trouve étrange qu’on reproche à QS de respecter la vie privée de ces gens.

        • je n’ ai aucun trouble avec ces deux donateurs qui sont rester anonymes mais avec la bébitte a Khadir qui en a profité pour faire ses choux gras et parader une AUTRE fois devant les caméras

    • Le réponse à ta première question est très simple et se trouve dans le reportage du 13 juillet de Philippe Leblanc de Radio-Canada.

      1) Les deux se considèrent comme des amis.
      2) Singh dit avoir milité avec la fille de M. Khadir.

    • pour avoir de l’exposure M.Leduc , si ça avait été pour le coté humaniste ils y aurait eue trois donnateurs anonymes hors champs des caméras « parlez en en mal parlez en en bien mais parlez en »

  9. « De plus, M. Khadir n’est pas islamiste et je crois même qu’il est athée. Chose certaine, il ne mélange jamais le politique et le religieux, contrairement à d’autres politiciens. »

    Mais il y a plein d’athées qui sont pro-arabes et même par peur d’être vus comme des racistes ou des intolérants assez islamophiles (même si cela peut paraître paradoxal).

    • Je suis personnellement athée et j’appuie les revendications des palestiniens qui veulent se donner un pays tout en rejetant toute forme de violence, qu’elle provienne du camp israélien ou du Hamas. Là devrait s’arrêter, à mon avis, notre position en tant que québécois.

      Lorsqu’on tombe dans le religieux, ça se complique et ça s’enflamme. Encore une fois, bien qu’il en déplaise à ceux qui supporte Israël inconditionnellement, je crois que c’est la position de M. Khadir.

      • Vous croyez.

        C’est beau la foi.

        Vous auriez des preuves, des discours constants dans ce sens ?

        Pour ma part, je me désintéresse d’Israël et des Palestiniens, d’une part, la situation étant très épineuse et je ne veux pas donner de leçons, et, d’autre part, je préfère que les partis québécois pensent d’abord au Québec.

      • « et j’appuie les revendications des palestiniens qui veulent se donner un pays »

        air arabe bien connu, très usé et transposable en québécois, il suffit de remplacer « palestiniens » par « Québécois ». Il doit sûrement y avoir au sein de QS un comité de solidarité ou de fraternité palestino-québécoise, sinon, il faut l’inventer.

      • sur l’athéisme qui semble être affiché avec force et fierté par certains gauchistes qui osent encore fréquenter ce blogue (combien nous en restera-t-il si Mme koval et M. lutopium nous boudent?) j’espère que leur moue n’est que temporaire, car c’est moins intéressant de ne débattre qu’entre vilains droitistes. _ je note avec étonnement que le dico électronique auto-correcteur utilisé sur ce blogue souligne en rouge le mot droitiste et ne souligne pas le mot gauchiste. Ce dico correspond bien à la pensée unique. – J’attends une réplique gauchiste sur ce point-

        Dire « je suis athée » c’est affirmer ce qui suit:
        « Je sais et j’affirme qu’il n’y a pas de Dieu »

        du point de vue de la foi et de la théologie, ça ne tient pas la route bien sûr, et en tant que scientifique, je puis vous dire que ça ne la tient pas plus scientifiquement. On ne peut en effet affirmer sans preuve qu’une chose ou une entité n’existe pas.

        Les croyants ont au moins l’excuse de la foi pour affirmer leur croyance inconditionnelle et aveugle en Dieu. Les athées, s’ils se trompent, n’en ont aucune.

        Un athée digne de ce nom, (si ça existe), devrait au moins avoir l’honnêteté et la modestie nécessaires pour dire plutôt « Je ne sais pas… mais je « crois » que Dieu n’existe pas. » Et quand on dit « je ne sais pas » on fait preuve d’humilité et quand on dit « je crois » on se rapproche de la foi.

        Je vous suggère donc de vous appeler agnostiques plutôt qu’athées, c’est plus humble et plus scientifiquement acceptable.

  10. Personellement, je ne trouve pas que M. Duhaime fasse une campagne de salissage et parle de non-événements.

    Le sommet du G20 n’est pas un non-événement à ce que je sache, ni le fait que M. Khadir ait décidé de payer la caution de M. Singh:

    http://www.ledevoir.com/politique/canada/292492/arrestations-massives-au-g20-khadir-blame-charest-pour-son-inaction

    Quand j’ai lu cet article la semaine passée, je me suis posée la question suivante:

    qu’aurait fait M. Khadir si il avait été premier ministre du Québec? Aurait-il cru approprié de cautionner les militants à puisant à même l’argent public?

    Hier, un édifice de la GRC a été la proie de vandales dans le sud-ouest de Montréal:

    http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/justice-et-faits-divers/201007/19/01-4299352-vandalisme-sur-un-edifice-federal.php

    Cet incident est survenu 2 jours après la manifestation du Clac qui réclamait une enquête public sur les agissements de policiers lors du G20.

    Cet organisme (Clac), M. Singh et M. Khadir vont-ils dénoncer avec autant de ferveur ce nouvel acte de vandalisme?

    • Aurait-il cru approprié de cautionner les militants à puisant à même l’argent public?

      C’est ce que j’ai cru comprendre dans son intervention.

  11. Dernier commentaire (c’est déjà trop!): si les rédacteurs de ce blogue, qui prétend être représentatif de la droite québécoise, s’entêtent à ternir la réputation de M. Khadir en choisissant cette approche diffamatoire et mensongère, je ne vois pas pourquoi on viendrait y discuter.

    Vous pouvez retirer le lien vers mon blogue, j’en ferai de même. J’en ai assez, pour ne pas dire que j’en ai marre.

    Bonne chance dans votre croisade et dans vos carrières avec le Parti Conservateur et l’empire Quebecor.

    • Sincèrement Lutopium,

      pourriez-vous nous dire précisément où sont les mensonges et la diffamation??

      Sans doute les étiquettes marxistes et islamiste vous semblent déplacées. Cependant, vrai ou pas vrai le militantisme de M. Khadir dans l’Organisation des moudjahidines ?

      Bon, ceci appartient au passé il est vrai. Mais quand je le vois s’enflammer contre l’occident et le milieu de la finance, il ne m’inspire aucune confiance et je me demande jusqu’à quel point il s’est modéré. Je le trouve toujours très radical et je ne peux qu’appuyer les démarches de M. Duhaime pour nous mettre en garde.

      Voyez vous, il faudra bien que quelqu’un le fasse car si on se fie aux médias, ils nous dressent le portrait d’un politicien fort sympathique (le 2ième plus populaire!), ayant eu un départ quelque peu fougueux (le lancer de la chaussure) mais, semble-t-il, tout cela a changé. M. Khadir aurait appris les vertus de la modération, selon le Devoir.

      Je vous retransmet ce lien de M. Dany Lemieux (voir post précédent) car c’est trop bon:

      http://www.assnat.qc.ca/fr/travaux-parlementaires/commissions/capern-39-1/journal-debats/CAPERN-100512.html#12h30

      Cet échange s’est passé le 12 mai 2010. Bien désolée de vous le dire, mais à la lecture de cet échange, je doute fortement que M. Khadir ait une quelconque notion de modération.

      Que voulez-vous, j’appartiens au monde de l’exploration minière alors c’est sûr que quand M. Khadir se met à parler à tors et à travers de ce qui fait vivre ma famille, mon sang ne fait qu’un tour. Jamais je ne serai capable d’éprouver ne serait-ce qu’une once de sympathie pour ce personnage.

      Je peux comprendre cependant que quelqu’un qui est épris de justice sociale puisse être attiré par sa rhétorique.

      Personnellement, je doute fortement des moyens qu’il propose pour y arriver.

  12. Avez-vous remarqué que les gauchistes finissent toujour avec le meme argument POPULISTE,RACISTE,DÉMAGUOGUE ca m énerve

  13. La droite qui ternis la réputation d hamir kadir
    moi je crois qu Hanir réussi tres bien a ternir lui meme sa réputation avec des gestes comme celui ci et son antisimétiste obcene

  14. La montée de l’islam en occident peut devenir toute une épine dans le pied pour les non-islamiques d’un pays donné. Si Khadir n’est pas officiellement islamique, il demeure que ses liens avec la communauté islamique du Québec (et peut-être même du Canada) sont étroits. Ce communiste pro-islam n’augure rien de bon pour l’avenir du Québec.

    Après les attaques du 11 septembre, réalisées par des islamistes intégristes, l’Amérique et les autres pays de la coalition ont été combattre les excès de cette idéologie religieuse, spécialement en Afghanistan. Mais ces efforts n’ont pas réglé nos problèmes à l’interne : regardez comment les musulmans s’imposent à Londres, en France, aux Pays-Bas, et commencent à s’imposer ici également. La Grande-Bretagne et l’Espagne ont été aussi victimes d’actes terroristes de la part d’islamistes. Ça a passé proche pour le Canada, en 2008, à Toronto.

    Nous sommes à la croisée des chemins, et on est appelé à agir. Différentes approches s’offrent à nous : la première est l’approche minarchiste/anarchiste, qui dans son obsession d’un État totalement absent dans la vie des gens, prône un laissez-faire absolu, et les islamistes ont donc carte blanche d’opérer comme bon leur semble. La deuxième approche est l’approche nationaliste. Cette pensée peut se résumer par : «les islamistes nous causent du tort, alors débarrassons-nous d’eux à grandes pompes, et arrangeons-nous pour ne plus accueillir cette «race»-là dans le futur». Le problème avec la première approche, si elle est appliquée, c’est la fin de notre civilisation. Où il y a un vide, les islamistes ne tarderont pas à le combler. Puis le défaut de la seconde approche, c’est qu’elle peut facilement tendre vers un fascisme populaire.

    La troisième approche, celle que je prône, est celle de la droite sociale. L’État a la charge d’assurer la sécurité intérieure entre ses frontières. Si un groupe d’individus est potentiellement dangereux, qu’il émet de la propagande haineuse ou opère dans des secteurs illicites, les autorités devraient avoir les pleins pouvoirs pour leur couper l’herbe sous les pieds. Serait-il exagéré d’installer des caméras à l’intérieur et à l’extérieur des mosquées reconnues comme «chaudes» au pays ? Ou bien de mettre sous écoute des leaders islamiques suite à une intuition (seulement) de nos autorités ? Ces questions devront être débattues un de ces jours.

    Pour terminer, dans le cas qui nous intéresse, Ottawa pourrait s’inspirer du «Klan Act», une loi que le Congrès américain a fait passer en 1871 suite à la montée du Ku Klux Klan après la guerre civile. Le Klan Act avait pour mission d’abolir la première vague du KKK, qui fut d’ailleurs un succès, après avoir déclaré la loi martiale en Caroline et après des milliers d’arrestations. Un «Islam Act» canadien permettrait un ménage d’envergure chez les sujets dangereux et perturbateurs de confession musulmane au pays.

    Fraddé
    P.S : «Reconnais le moment favorable» – Pittacos de Mytilène

    • Les jeunes musulmans (j’évite d’utiliser le terme « islamistes ») qu’on a arrêtés à Toronto en 2008 en possession de suffisamment de nitrate d’ammonium pour fabriquer de quoi faire sauter pas mal de structures « symboliques » canadiennes, sont tous nés au Canada. Tous ces petits Ahmed, Youssouf, Mohamed etc… nés ici ont ensuite été « formés » à la haine contre l’occident par des imams qui répandaient des discours haineux contre l’occident en général et les USA en particulier le vendredi dans leurs mosquées. Je serais étonné que la GRC et les Services secrets canadiens n’aient pas fiché certains imams suite à cet incident.

      Il sont aveugles ceux qui prônent la laïcité absolue de notre société sans nuances ni conditions, prétendant ainsi que les excès de TOUTES les religions sont ÉGALEMENT menaçants. Ils n’ont pas le courage d’identifier clairement l’islam comme étant la seule (à part l’environnementalisme évidemment) dont les excès ont des conséquences néfastes sur notre société et notre civilisation. Je serais étonné que des chrétiens radicaux américains fomentent en ce moment un attentat au Boeing sur la Mecque.

      Le seul musulman « modéré » ou « bon » musulman est celui qui ne pratique pas cette religion ou encore qui a le courage de déchirer toutes les pages du Coran qui font allusion au jihad islamique contre nous (les infidèles), à la soumission de la femme à l’homme (voiles et foulards islamiques) et à la violence sous toutes ses formes en particulier celle envers la femme… « tu la fuiras dans son lit et tu la battras… « 

    • C’est pour cela qu’un «Islam Act», comme la loi qui visait uniquement les Klansmen en 1871, serait approprié pour bien isoler le problème des perturbateurs islamiques et pour ne pas tomber, non plus, dans un gros état policier à n’en plus finir. Fait cocasse : tout de suite après les attentats du 11 septembre par Al-Qaeda, des leaders Klansmen ont été interviewé et par grande «surprise», ils ont appelé les membres d’Al-Qaeda, «les Guerriers de la Liberté», en ajoutant qu’ils avaient un grand respect pour les extrémistes islamiques. Lorsqu’on gratte plus, il y a un parallèle à faire entre les deux organisations terroristes, c’est pas possible !

      Je sais que je me répète de blog en blog, mais pour une majorité de droitistes, l’État devrait être confiné à trois grands champs de compétences : la sécurité intérieure (lire aussi «justice»), les relations étrangères et l’immigration. Alors que l’État est aujourd’hui à peu près partout ailleurs, comme par hasard, c’est dans ces trois domaines qu’il est le plus déficient. Puis, s’il se concentrait à ces trois domaines, le problème islamique serait déjà amplement simplifié. Les pistes de solutions débuteraient avec un contrôle beaucoup plus serré sur l’immigration au pays, suivi de «l’Islam Act».

      Les seuls désirant aller dans cette voie à Ottawa, c’est le parti conservateur. Mais depuis 2006, le parti a toujours été minoritaire en Chambre, ce qui a permis aux partis gauchistes de l’opposition de faire passer ses petits caprices. Il est grand temps pour une majorité conservatrice au parlement, surtout pour les éléments de sécurité mentionnés ci-haut, et nous verrons à ce moment-là si les commentaires des bien-pensants qui traitent M. Harper et son équipe de «socialistes de garde-robe», sont pertinents ou non.

      Fraddé
      P.S : «Reconnais le moment favorable» – Pittacos de Mytilène

      • Le Canada est complètement sclérosé par la rectitude politique. La rectitude politique a remplacé le christianisme. Les partis politiques de gauche paralysent complètement le pays. On a seulement qu’a les voir bloquer toute reforme du système pénal… ils sont clairement et résolument du coté des criminels.

        • ya sir! selon le BLOCque c’ests écoeurant de mettre un (enfant qui se comporte en adulte) en prison avec des adultes! hé réveillez vous, il n’ira pas a l’école du crime comme le prétendent la clique du bloc, il a déja en poche une MAITRISE d’assassin et pour des niaiseries comme «y voulait pas que j’alle a mon show» ou «il criait tout le temps apres moé» puis le but de la réclusion n’était pas de faire de meilleur citoyens mais de protégé les autres cotoyens d’EUX

  15. Ici, c’est un blogue; sur Canoë, aussi.

    Vous qui êtes en désaccord avec l’opinion d’Éric Duhaime, vous en avez le droit. Toutefois, je trouve qu’il est hautement méprisant de discourir comme vous le faites. Vous commentez un article sous la prémisse que les lecteurs de ce blogue ou celui de Canoë sont dépourvus de sens critique alors que les réponses vous prouve probablement le contraire.

    Une opinion, qu’elle soit énoncée avec des faits ou non, doit être analysée et critiquée dans son contexte. Je crois que les lecteurs « partisans » de ce blogue sont suffisamment équipés intellectuellement pour y parvenir sans avoir à lire vos dissertations infinies…

    Et s’il fallait commencer à réfuter toutes les sottises diffamatoires sur les gens ou les idées de droite au Québec qui ont été écrites ou depuis quelques années, on pourrait sans doute en faire une anthologie de plusieurs centaines de volumes…

  16. Quel personnage douteux à l’entourage douteux et aux ‘collègues-amis’ douteux.

    Quand on court après la marginalité comme une jeune fille de 16 ans court après la mode, on peut bien se demander après comment il se fait que notre parti refuse obstinément de monter en haut de 10% dans les sondages et cela malgré le caractère quasi intrinsèque gauchiste dans la nature même de la politique québecoise interventionniste.

    Je crois qu’à cela Khadir et cie n’auront qu’un endroit à regarder et c’est dans le miroir pour voir quelle est la nature même du principal problème.

    On est ce que l’on mange et montre-moi avec qui tu te tiens et je te dirais qui tu es.

  17. « Quand on court après la marginalité […] »

    La marginalité? Il y a pourtant plus d’activistes que de député-e-s, et ils/elles vivent bien plus proche de la population que les politicien-ne-s derrière leurs murs. Les marginaux/ales, ce sont les dirigeant-e-s et les boss, qui sont étrangers/ères à nos intérêts.

    • WOW!!! Je suis impressionné par cette grammaire inclusive rendue avec une langue de bois tout à fait bureaucratique! Aux vidanges la grammaire Laurence et le Grevisse! Je sais… ils ont été supplantés par le très Orwelien Office québécois de la langue française. Vous travailler pour une centrale syndicale, pour l’état, ou pour un quelconque collectif de revendication sociale?

      • De quessé? L’Office québécois de la langue française n’opte pas pour la féminisation systématique, il me semble. À part ça: en effet, mort aux lois et fuck Grevisse.

        « Vous travailler (sic) pour une centrale syndicale […] »

        Je travaille pour moi, merci de me demander des nouvelles et de prouver que vous ne faites pas meilleur usage des conseils de ce bon vieux Maurice.

        Rien à foutre des syndicats corporatistes et de l’État. Si vous me pensez leur marionnette c’est que vous avez compris exactement le contraire de ce que j’ai écrit.

        Mais hésitez pas à utiliser le masculin « pour alléger le texte », ça fait tellement moins langue de bois que de mettre les femmes entre parenthèses…

Les commentaires sont fermés.