Le ministre FTQ

via ygreck.ca

Par Éric Duhaime,

Raymond Bachand n’apprécie pas que les medias démontrent que son dernier budget est une opération pour vider les poches des contribuables déguisée en dégraissage de l’État. L’émotif ministre des Finances prend même la peine d’écrire au président et chef de la direction de Quebecor pour l’inviter à rectifier le contenu d’articles publiés dans le Journal. La suite sur Duhaime en droite ligne…

Publicités

Une réflexion sur “Le ministre FTQ

  1. la vraie chose non-dites de ce billet est que le gars qui s’en prend aux journalistes était le premier a leurs lècher le cul pour avoir de nouveaux membres dans une vie antérieure et se servir d’eux pour passer ses croisade anti-gouvernementales, mais maintenant que la lame qu’il a lui-même affuter lui pique dans le flanc,il les dicrédites en les traitant de creton pourtant lorsqu’il négociait leurs contrat devant les proprio de journal ,ils étaient des champions. on ne devrait jamais voir syndicat et journalistes dans une même phrase,journaliste ou écrivain, c ‘est la même chose ,quelqu’un qui vit de sa plume et les seuls critères devraient etre l’exactitude et la pertinance des propros et que le lectorat les demandes et les redemande point.Garder quelqu’un que personne ne lis seulement car il est syndiqué et hyper protégé coûte tres cher et la vente fini par en souffrir.

Les commentaires sont fermés.