LE G-20 SYNDICAL

via LCN

Par Éric Duhaime,

Tandis que Toronto se remet lentement du passage violent des manifestants au G-20 et de la répression policière exagérée, demandez-vous qui a payé pour que ces activistes foutent le trouble dans la ville-reine. Travailleurs syndiqués, ne cherchez pas trop. C’est vous qui paierez, trois fois plutôt qu’une.

Suite sur Duhaime et droite ligne…

Advertisements

38 réflexions sur “LE G-20 SYNDICAL

  1. Excellent !

    Je n’ai rien à redire…

    Tellement plus factuel que le dernier texte de Pierre Duhamel… qui suppose que les Québécois et blablabla…

    Moi si je suppose qu’il a reçu une enveloppe
    brune du Parti Liberal (pour VENDRE ce bugdet de LACHES), il crierait au meurtre (avec raison), mais c’est ce qu’il fait lorsqu’il suppose (sans aucune preuve, cibole!), que les Québécois ne veulent rien savoir de couper dans la bureaucratie (nous sommes les champions nords-américains, toutes catégories), dans les trop nombreuses lois liberticides et anti-enteprises (encore PREMIERS!!!), et pense que les Québécois ne veulent pas pouvoir VOTER -comme en Suisse et dans plusieurs autres états- par vote direct.

    Il devrait relire les sondages de CANOE… concernant les mesures à prendre… avant le budget. Plusieurs questions étaient boiteuses, mais quand même… les réponses ne vont pas toutes dans le sens du texte de M. Duhamel…

    Et je suis certain que si nous demandions aux Québécois s’ils veulent abolir la formule Rand pour avoir le CHOIX ET LA LIBERTÉ par rapport aux syndicats, en bon Québécois pro-liberté, ils seraient 60-70% à répondre OUI…

    Est-ce qu’il y a une maisons de sondage qui pourrait poser la BONNE question… ???

    En tout cas, ce n’est pas Les M. Duhamel de ce monde qui vont ‘s’enfarger’ dans des détails comme ca…

    On va lui laisser les sentiments et les impressions et les FAITS à Éric Duhaime.

    Merci, ça fait du bien.

    p.s.
    J’en ai marre des vendeux de chars usagés (*i.e. venduex d’opinions: nous voulons des faits clistie…)

  2. Précision:

    Pire encore, M. Duhamel ne parle même pas de la bureaucratie et des lois liberticides et anti-entreprises… qui coutent plusieurs milliards à l’économie du Québec (et à chacun d’entre nous en taxes et impôts) et ce, annuellement.

    Il fait un amalgame entre les volontés des «TETES» syndicales et des autres corporatismes NON-DÉMOCRATIQUES du Québec, avec ce que veulent TOUS les citoyens.

    Ce sont sûrement des ‘oublies’ de sa part…

    Comme les venduex de chars usagés oublient souvent de dire que sous la peinture fraiche, la tolle est tout rouillée.

    Grrr, que j’en ai marre.

  3. Vous êtes bien aimable de vous soucier du sort des syndiqués sachant comme vous écrivez qu’au Québec ils constituent 39 % des travailleurs.

    À 39%, le taux de syndicalisation des travailleurs québécois est le plus élevé en Amérique du Nord.

    Comme ils ont, je me suis laissé écrire, de meilleurs salaires que les non-syndiqués et à leur nombre, il est vraisemblable d’affirmer qu’ils défraieront près de la moitié de la dépenses, les non-syndiqués près de l’autre moitié et la faible balance sera défrayée par les entreprises de catégorie et d’envergure variée.

    Dans cette optique proche de la réalité, c’est de la mauvaise récupération médiatique que de faire peser sur les organisations syndicalles le coût estimé supérieur à un milliard de dollars de la sécurité au G-20 à Toronto, en priorité pour assurer la sécurité de chefs d’États.

    Je suppose que c’est le gouvernement canadien qui s’est proposé comme hôte, ou s’est laissé imposer, pas les syndicats canadiens qui ont demandé à avoir pour pouvoir aller y manifester. La responsabilité de la dépense revient donc au gouvernement canadien.

    D’accord pour la liberté d’expression et la transparence dans les syndicats mais ces deux vertus n’ont pas leur place dans un fonctionnement concurrentiel où toute vérité à première vue n’est pas profitable à dire. On doit y défendre ses intérêts, ça fait partie du jeu.

  4. Ce site est devenu un site réactionnaire anti-syndical et anti-québécois. Le Québec n’est pas pire qu’ailleurs même que si vous aviez voyagé un tans soit peu (incluant votre univers sur lequel vous fantasmez, les USA le paradis capitaliste) vous verriez que vous êtes bien ici. Vous vous dites de droite…A part être anti tout ce qui ne fait pas l’affaire de Gesca et de PKP je ne vois pas grand chose d’intelligent et de constructif dans ce que vous dites.

    Une démocratie ce n’est pas juste le gouvernement qui décide qui dirige et qui contrôle, c’est aussi des citoyens qui ne partagent pas l’opinion des autres et qui la font savoir. Moi de ma poche j’ai payé pour que vous, en tant que Canadian vous vous gargarisiez de jouissance sur la venue de 19 autres présidents et premiers ministres. Est-ce que cela fait mon affaire? Non pas du tout mais je suis assez intelligent (ce qui semble vous manquer) pour comprendre que je n’ai pas gagné mes dernières élections et que tant et aussi longtemps que ce sera la droite réactionnaire qui nous dirigera je devrai payer pour les fantasmes des Conservateurs et Libéraux fédéralistes.

    • Il faut se faire à l’idée, Normand, la démocratie, c’est la dictature d’une minorité organisée supérieure en communication aux autres minorités organisées moins performantes à cet égard. À son profit. Sous couvert d’une dictature de la majorité.

      – Que peut-on faire d’autre si ça ne nous plaît pas ?

      – La révolution !

      – Ça ne changera pas grand chose, on a déjà essayé.

      – On n’a pas tout essayé.

      – C’est juste. Au moins, les révolutions aident à passer le temps.

      – Une révolution tranquille ?

      – Non. une révolution progressiste-conservatrice !

      – Ça aussi ça a été essayé avec Diefenbaker avant Trudeau, au tournant des 60 avec un succès mitigé et plus fortement avec Mulroney plus récemment, le Lac Meech.

      – C’est ce que je disais, ça aide à passer le temps.

  5. C’est ça mon Norm , retourne t’assoir sur ton BLOC,pis n’oublies pas de prendre de l’eau comme ils disent a TVA car ce n’est pas demain que ceux ci vont prendre le pouvoir. pis j’suis bien content que tu payes au fédéral car de l’histoire c’est ton arrogant de blocquiste en chef qui touchera la plus grosse pension de l’histoire sans jamais avoir rien accomplis sauf bloquer l’avancement du québec depuis 20ans

  6. … l’avancement du Québec ET du Canada papajohn! Tant qu’a saboter, on va TOUT saboter! C’est des ‘jusquauboutistes’.

  7. Les syndicats sont des mouvements antidémocratiques. Vous avez raison M. Duhaime, au Québec, on devrait avoir le choix ou non d’adhérer à un syndicat. Dans le secteur public et privé (syndiqué), les travailleurs sont obligés de payer des cotisations syndicales même s’ils ne croient pas en ce genre d’organisation. C’est antidémocratique et cela brime la liberté individuelle des travailleurs. La formule Rand devrait être abolie et laisser le libre choix aux travailleurs.

    • Anti-individualiste les syndicats d’accord, mais antidémocratique je dirais non.

      J’ai connu le syndicalisme dans les années 60-70, en 1966 comme scab et par la suite aux trois ans, de l’autre côté de la ligne de piquetage. J’ai même été représentant de mon syndicat lors d’un front commun vers 1973. J’ai vu de mes yeux la fabrication du rêve initial et la réalité finale du rouleau compresseur.

      Dans ces années, les syndicats étaient nécessaires pour établir une certaine parité entre le secteur public qui prenait la suite du secteur religieux et le secteur privé. Ça répartissait la richesse et stimulait l’économie bien que ça initiait l’endettement. Vers 1980, l’efficacité syndicale a dépassé l’acceptable. Depuis, j’en sais rien.

      Si le fait de voter est un indice de démocratie, ce que j’ai connu du syndicalisme est plus démocratique que la démocratie municipale, provinciale et fédérale. J’ajouterais coopérative à tout hasard.

  8. J’ai fait partie du Syndicat des professeurs de l’UQAC. Dans les années ’70, une grève de nos employés de soutien regroupés par un autre syndicat a mal tourné et il y a eu injonction, donc la loi obligeait les employés de soutien à démanteler leur piquetage, retourner au travail et permettre aux professeurs de rentrer au travail et aux élèves de fréquenter leurs cours, leur session étant menacée. Le syndicat des professeurs a décidé par vote secret de ne pas respecter cette injonction, donc ne pas franchir les lignes de piquetage que les employés de soutien avaient décidé de maintenir, défiant ainsi la loi. Je n’accepterai jamais qu’un syndicat me force à désobéir à la loi. J’ai donc téléphoné à mes élèves pour leur dire que le cours aurait lieu le lendemain matin, pour ceux qui voulaient y assister. J’ai franchi le piquetage avec la « protection » de la police, sous les injures des employés de soutien (certains techniciens et secrétaires ne m’ont pas adressé la parole pendant des mois. Une heure plus tard, un officier syndical est venu me menacer dans ma salle de cours. « on a noté ton nom! » me dit-il devant mes élèves.

    Une fois la grève des employés de soutien terminée, j’ai adressé une lettre de démission de ce syndicat au recteur at au président du syndicat. J’ai posé une condition à ma ré-intégration: que le syndicat se dote d’un code d’éthique dans lequel on s’assurerait que jamais les étudiants (qui sont notre pain et beurre) ne seront pris en otage. ça a pris deux ans pour qu’on ait enfin ce code d’éthique.

    La formnule Rand vous force à cotiser à un syndicat, mais rien ne vous oblige à y adhérer moralement, si vous avez des principes auxquels vous tenez et que votre syndicat les piétine. C’est une question d’honneur et d’héritage que vous voulez laisser à vos enfants.

  9. BULLSHIT…BULLSHIT BULLSHIT….BULLSHIT

    La Suède a 91% de taux de syndicalisation…et c’est pas un pays du tier monde…c’est pas une dictature…shit c’est même un pays qui a une très bonne économie et qui figure tout en haut au rang des pays ou il fait bon vivre

    Mr Duhaime…je sais que vous haissez les syndicats mais svp next time plus de rigueur ok

    • Ok donc les chiffres qui provient d’une Université québécoise sont forcement biaise parce que ils seraient de gauche?

      Wow…tout un argument

      Donc les Université ne font pas beaucoup d’enseignement mais plus de propagande?

  10. Je pose la question pour voir ce que TU va répondre…et perso je trouve débile l’idée que tout ce qui viendrais de nos universités seraient de la propagande et des non faits

    Et non G est pas pour Gendron

    Au fait…j’aimerais ton commentaire suite aux chiffres que je t’ai donne face a la Suède…chiffres biaise de la go-gauche encore?

      • Israel en a aucune et pourtant ils ont plein de gens qui ont reçu des prix Nobel

        Ca veut tu dire que leur universités sont a chier?

        Que dire de l’Allemagne…ton argument est faible…vois très faible

        J’attend encore ta réplique pour mes chiffres sur la Suède….j’ai fait la preuve par 1000 que y’as 0..AUCUN rapport entre le syndicalisme et la richesse d’un état

        • @ stephane.g:

          Je me cite:

          «Chaque syndiqué suédois a la possibilité de NÉGOCIER INDIVIDUELLEMENT son contrat de travail. ‘Faque’, malgré leur taux de syndcalisation quasi soviétique, le syndicalisme suédois est plus démocratique que celui du Québec…»

          ***

          Voir message en-dessous…

          H’ai bien hâte de lire vos arguments, si arguments intelligents, il y a…

        • Tes chiffres je les trouve plutôt accomodant pour ton coté go-gauchiste mais d’un oeil de drettiste comme tu nous call, ils ne sont pas tres probant et ne me jette pas sur le cul et ta formule ou méthode GINI est semblable a la formule utilisé par nos politiciens pour nous faire croire qu’il n’y a pas de déficite (zéro) mais celui-ci n’a pas cessé d’augmenter depuis 40 ans. secondo je ne choisirais pas la Suède qui est dans le même patern que nous sauf que eux on moins les doigts dans le nez et sont moins endetté, j’opterais bien plus pour la Suisse ou l’allemagne.
          tercio Harper est un example en matiere économique et serait encore beaucoup p^lus performent si ce n’était du Bloc et du NPD , a preuve les dirigeants du G20 sont venu voir ce que fesions de différent et comment il se fait que nous soyons moins affecté qu’ailleurs par la crise financière, et pourtant a-t-il une reconnaissance quelquonque ici?
          quattro, la suède te sort par les preilles mais va donc essayer la vie de bien etre sociale la bas , tu vas tomber des nus. ils sont social oui mais a condition que tu t’aide toi même au départ, les fénéants et les vaut-riens ne sont pas le bienvenue.
          cinquo, Steph.G. je te conseilles de réouvrir ton CREVIER et revoir tes conjugaisons de verbe « je peuX » « J’attendS » « j’ai faiS »

  11. Le corporatisme syndical Québécois n’a rien à voir avec ce qui se passe en Suède…

    Chaque syndiqué suédois a la possibilité de NÉGOCIER INDIVIDUELLEMENT son contrat de travail.

    Faque, malgré leur taux de syndcalisation quasi soviétique, le syndicalisme suédois est plus démocratique que celui du Québec…

    ***

    Il n’y a pas beaucoup de démocratie dans les syndicats Québécois et pas seulement dû au corporatisme Québécois:

    – Formule Rand: cotisations OBLIGAOITES, même si tu ne veux pas être syndiqué = Incroyable entorse au droit SACRÉ à la libre association, garantie par les chartes…

    – Vote à main levée.

    – Ensuite ton délégué a TOUS les pouvoirs… et les consultations -démocratiques- par rapport aux décisions de ces délégués, sont quasi inexistantes…

  12. Sebas le condescendant

    non mais comme je peut m’en foutre que tu juge que le syndicalisme suédois est diffèrent du québécois…les drettistes portez toujours sur le modèle américain…moi j’vous shoot le modèle suédois..qui est plus HUMAIN et tout aussi efficace sinon plus…alors…

    • Difficile d’etre plus Humain qu’ici, on paie la garderies a des gens qu’on les paient déja pour rester a la maison full subventionnés médicament,lunette, soins dentaires , hlm, taxi , ambulance sur le bras. On paie des gens en pleine santé, apte au travail sans aucune limitation physique ou mental a ne rien faire a la maison et en plus on subventionne des organismes avec notre argent pour venir nous dire de donner d’avantage de fric a ces lâches qui n’ont même pas le coeur de se lever pour aller une fois par mois chercher leurs chèque et démontrer qu’ils font des efforts, chèque qui n’est pas un droit mais la charité VOLÉ dans la poche des autres qui eux ont le guts de se levé même si ils sont mal payé pour faire vivre ces lâche qui ne trouve rien de mieux que d’aller manifesté a Toronto avec nos taxes et impots

        • @ Bernard: J’en conviens, ma proposition est d’un goût discutable, immorale, politiquement très incorrecte, mais elle est moins pire que le budget Bachand. Étant donné que 10 000 couples québécois par année veulent une procréation assistée qui cuûte cher et dont le résultat n’est pas garanti, on abaisse notre chiffre record d’avortements québécois de 30 000/an à 20 000/an, on mène à terme 10 000 chers petits non désirés par certaines femmes mais tellement désirés par les 10 000 autres, on remet en route les bonnes vieilles crèches d’autrefois chez les soeurs et l’adoption des bébés québécois, ça économise les 32 millions que Bachand a réservés dans le régime de santé à l’infertilité (comme si c’était une maladie) sans compter tous les frais d’adoption internationale; ça s’appelle faire d’un foetus deux coups…

  13. @ stephane.g

    «condescendant

    1 Qui fait preuve de condescendance. Ex Epargnez-moi cet air condescendant ! Synonyme hautain, supérieur.»

    Euh, c’est très mal me connaitre: je ne suis ni hautain ni me sens supérieur à vous (au niveau personnel).

    Par contre mes arguments le sont. Et les vôtres… ben je cherche encore.

    C’est pour ça que j’ai écrit:

    «J’ai bien hâte de lire vos arguments, si arguments intelligents, il y a…»

    Et je cherche toujours les arguments…

    ***

    Je vais simplement redire mon idée et je vous demande d’essayer de la contredire (poliment, svp):

    Je dis simplement que le HAUT DE TAUX DE SYNDICALISATION ne fait pas en sorte que le pouvoir des syndicats en Suède est le même qu’au Québec…

    Encore plus clairement, voici ce qu j’essaye d’exprimer (sans haine, ni mépris ou condescendance):

    C’est JUSTEMENT -en grande partie- parce que les syndicats suédois sont BEAUCOUP moins puissants qu’ici et beaucoup plus démocratiques qu’ici, que cela va moins mal en Suède qu’ici… et que le corporatisme syndical ne mène pas une bonne partie de la «baraque», comme ici…

    Et c’est vous qui me ‘traitez’ de drédistes… c’est vous qui personnalisé le débat…

    Moi je m’en tiens aux arguments…

  14. p.s.
    Je suis d’accord avec vous lorsque vous dites:

    «le modèle suédois..qui est plus HUMAIN et tout aussi efficace sinon plus»

    Justement parce que les corporatisme-parasites syndicaux et patronaux, ne mènent pas tout et ce, au détriment des individus et de leur bonheur. (comme c’est le cas au Québec).

  15. p.p.s

    C’est moi qui a écrit ce message:

    https://www.blogger.com/comment.g?blogID=3321364203257072363&postID=7354991357599685619

    Je suis contre tous ceux qui ne pensent qu’à leurs intérêts corporatistes et ce, au détriment de la population entière (et des futures générations).

    Les syndicats ne sont que PEU démocratiques au Qc et ils en menent TROP large… comme les autres coporatistes du Québec.

    En Suède, les syndicats sont 100x plus démocratiques et sont 100x moins corporatistes… et c’est la même chose pour le patronat (et les autres corporatismes).

    Le «modèle québécois» est basé sur le corporatisme non-démocratique. Prtesque tout au Québec est figé dans des lois/subventions/programmes/etc corporatistes. Et rares sont les «experts» ou médias de masse qui expliquent ça… même si c’est probablement le plus grand problème auquel fait face le Québec.

  16. papajohn
    11 juillet 2010 à 22:04

    Ben oui évidemment quand les chiffres avancés vont pas dans votre dogme ca fais pas votre affaire…Harper est un bon économiste? [Suppression par le modérateur] tu veut me faire rire ou quoi? 1.2 Milliards pour le G20 ..des dépenses militaire augmentée de 49% (on a tellement besoin d’une armée puissante ici) aucun projet d’énergie solaire ou éolien …et on peut en ajouter encore

    En passant je suis pas sur le BS…donc j’en ai rien a foutre d’aller en Suède pour avoir un chèque….je répète que…LA SUÈDE est un meilleur MODÈLE pour nous que les States

    • TU FAIS LA MÊME chose quand les chiffres ne font pas ton affaire. ben oui pas d’armée ca prendra pas deux semaines que les étrangés vont avoir envahis le nord du Canada et les eaux territoriale des deux océan , ca serait aussi intéligent que si Israel n’avait pas d’armée. j’ai l’impression de débattre avec un enfant de 15 ans. le syndicat ici ressemble bien plus au crime Organisé, tres organisé qui n’a pas a montrer pattes blanche et qui de plus appuyé par les gouvernements et si tu es syndicaliste c’est que tu ne paies pas ta juste part car tu aurais allumé depuis longtemp. dernier point c’est quand que tu pars pour la Suèede déja?

      • Si t’as l’impression de débattre avec un enfant de 15 ans c’est que tu fais de la projection…J’ai 41 ans … déjà été membre de l’armée Canadienne et j’ai jamais vu 1 pays tenter une invasion de notre territoire…pis mettons que cote armement on est pas outille solide…fas que ton argument est a chier.

        Pis non…quand un dretteux sors des chiffres qui sont vrais et qui font pas mon affaire je vit avec…le problème c’est que vous êtes tellement enveloppé dans votre dogme que y’as juste la droite qui a de l’allure…la journée ou tu va comprendre que c’est par le centre que tu dirige et tu obtient une paix sociale peut être le dialogue va être meilleur

        Quand est ce que tu declutch pour les States??

        • ne sois pas inquiet je ne projetes rien du tout , et a 46ans je peux dire que j’ai vu passé de l’eau sous les ponts, et pour ton expérience de millitaire, tiens ca mort ,pour en avoir fréquenté plusieurs durant mon adolescense et etre encontact encore avec quelques uns, ce n’est vraiment pas une référence ..et c’est justement pour prévenir que nous devons avoir une armée et que celle ci doit se mettre a jour pour ses équipement désuets. le centre c’est la paix sociale mon oeil, le centre c’est le statu-quo, c’est vider les poches des uns pour remplir celles des autres.

    • ety j’oubliais tu peux redescendre de ton nuage avec ton énergie solaire ou on a 80 jours de soleil par année et l’hiver avec dews journées de 7h et la cochoinnerie d’éolien qui virent en moyenne 20-30% du temps seulement, et ca prend a peu pret 700 éoliennes pour un seul baarge de la baie james et c’est tres bruiyant a ca a une durée de vie de 10-12 ans d’ailleur les premieres installée sont déja hors service , tu aurais avantage a t’informé mieux mon apprenti environnementeur

  17. Sebas

    Mon post du 10 juillet 2010 à 14:08 les montre tous mes arguments…Que les syndicalisme la bas soit diffèrent d’ici je veut bien mais reste que c’est un syndicat pareil…si leur système est meilleur on a qu’a l’adopter mais ce que la droite ici tente de faire c’est de tuer tout le système syndicaliste. Moi ce que je dit est que si les Suédois sont syndiques…et qu’ils réussissent mieux que nous et mieux que les States venez pas blamer les syndicats de tout les maux… par contre probablement que la FORME de syndicat qu’on a serais a changer

    Moi l’indice GINI j’aime bien…ca démontre quel pays réussit et comment la population vit dans ce système et a 25 compare a 40 pour les States…les Suédois ont une sale longueur d’avance

Les commentaires sont fermés.