LÉGALISER LE POT?

Par Éric Duhaime,

Au Québec, les policiers fermaient récemment cinq Clubs Compassion qui vendent du cannabis et s’apprêtent, au cours des prochaines heures, à déposer des charges contre leurs propriétaires et employés. Pendant ce temps, les Californiens préparent la tenue d’un référendum en novembre prochain sur la légalisation de la marijuana.

Les prisons qui débordent, le budget dans le rouge et l’aveu de «l’échec complet» de la guerre aux drogues obligent l’administration américaine à se montrer beaucoup plus tolérante et à laisser certains états étudier d’autres options.

Lisez la suite sur le blogue du Journal de Québec…

Publicités

30 réflexions sur “LÉGALISER LE POT?

  1. Pingback: Tweets that mention LÉGALISER LE POT? « Les analystes -- Topsy.com

    • Sans intérêt avec le sujet traité! et la quantité de fric brulé a chercher a temps et demi et temps double pour du pot dans les champs et le bois au lieu d’etre sur le bord de la route a arr^ter des bonhomme et bonne femmes , saoul-mort et les mongols avec leurs petite barouette japonnaises équipé de tail-pipe de 4″ qui zigzag a 140-150 sur les routes et mettes en danger les autres usagers de la route en plus de déranger tout le monde avec un vacarme d’enfer. et premier ppoint le retour de cash , on est en faillite je vous rapppelle et c’une taxe volontaire et non un vol dans ma poche

  2. Légaliser le pot, voilà une solution très libertarienne mais qui va définitivement à l’encontre des doctrines conservatrices des principaux protagonistes du pot, les conservateurs canadiens.

  3. « tout en permettant l’entrée d’argent neuf en taxes et impôts. » et pour les mêmes raisons, vivement la légalisation de la prostitution.

      • Les libertariens sont contre les taxes mais en contrepartie sont contre les ‘services’ ou non-services rendus par le gouvernement.

        Alors si on ne taxait pas le pot, fine mais d’un autre côté, si tu tombes malade parce que tu as trop fumé, paie-toi un médecin.

        • Vous me faites rire pareil…contradiction quand tu nous tient.

          Vous gueulez qu’on est trop taxe…que le gouvernement prend trop de place…et vous voulez légaliser le pot pour que le gouvernement s’en mêle et le taxe. Faudrais vous brancher.

        • ok, Stéphane, je vais reprendre exactement les mêmes arguments puisque tu ne sembles pas avoir compris.

          D’accord pour la légalisation sans les taxes mais à condition bien entendu de privatiser entièrement le système de santé de sorte que si tu pognes un cancer du poumon par exemple parce que tu as trop fumé ou encore que tu vires schizo parce que tu consommes trop et que tu as besoin de médicaments pour faire taire les voix dans ta tête que tu auras à payer 100% de la facture.

          Ne comprends-tu pas pauvre Stéphane que dans un système 100% libre avec l’utilisateur payeur à 100% de ses choses, c’est tel que tel et que tout le monde paie 100% de ses dépenses?

          Maintenant, si tu répètes la même chose, je vais encore répéter le même argument parce qu’il n’a pas été pris en compte dans ton équation.

          C’est comme en mathématiques, on ne prend pas juste le bord de l’équation qui fait notre affaire, il faut prendre 100% de l’équation pour voir 100% de l’image et non le carré qui fait bien notre affaire.

        • Ça c’est sans compter le paiement des dettes déjà contracté qui provienne des gaffes d’un passé de régime socialiste.

          Un gouvernement peut faire faillite mais tout comme un individu, c’est peu recommandable alors évidemment que tel qu’illustré par mon exemple de la santé de notre système public, ça prend une solution ‘publique’ à une dette publique que la plupart des libertariens n’auraient pas choisi de contracter de toute façon.

          Une fois la question de la dette publique réglée ainsi que les services désétatisés et privatisés, on pourrait éliminer toute forme de taxe et revenir à un système 100% utilisateur-payeur si tel est le choix ce qui est tout à fait logique et cohérent si on est le moindrement de bonne foi.

          Rien ne se perd, rien ne se crée.

        • Hey j’ai pas de problème avec notre système de santee actuel…tout le monde est soigne no matter what…oui y’en as qui abuse mais c’est une minorité dans le système. Si les comptes offshore et les paradis fiscaux étaient abolis on aurais plus de cash pour traiter nos malades et nous « la classe moyenne » ont paierais moins de taxes et impots.

          Ce que je répète…c’est que vous les libertariens voulez ABOLIR taxes et impots…mais le pot lui faut le taxer… intéressant

        • Un vrai dialogue de sourds.

          Alors encore une fois de plus belle, les libertariens règle générale ne sont PAS pour ce système public de santé alors si on est pour ne pas taxer le pot, en contre partie, on devrait payer pour les conséquences directes de sa consommation abusive.

          Je me demande qu’est-ce qu’il y a de compliqué là-dedans à comprendre Stéphane.

          Deuxièmement, il faut payer pour la DETTE PUBLIQUE DÉJÀ contractée en gens responsables. Ce n’est pas la seule façon mais trouvez-en d’autres à part vos supers paradis fiscaux si vous êtes capables. Cela nous sauverait une couple de millions par année j’en conviens mais la dette se chiffre à plus de 250 milliards seulement pour le Québec et de 500 milliards pour le Canada.

          Alors enrayer la corruption et les paradis fiscaux oui mais taxer les gens, on n’a pas vraiment le choix comme on le voit avec l’augmentation de la TVQ actuelle.

  4. Il en a été de même avec l’alcool et voyer le résultat : dépendance (alcoolisme), criminalité, violence faite aux femmes et enfants, accident de la route, etc… soyez honnêtes et dites moi que vous êtes tous fiers du résultat.

    Il y a aussi le « jeu et la loterie », là aussi pas brillant comme résultat sinon que notre gouvernement empoche des gros sous.

    @Raynald Du Berger : il y a déjà un pas de fait avec la création du syndicat des travailleuses su sexe (sic). En sortant la religion des écoles on en a fait de même avec la moralité, on a jeté le bébé avec l’eau du bain, tristement très québécois comme attitude.

    • je n’ai jamais vu quelqu’un de si peu de logique que vous, alcool egale tout les maux de la terre j’ai connu dans le passé PLUSIEURS gars et une fille qui ne prenaient ni ALCOOL NI DROGUE et pourtant c’étaient les pire voleurs ,fraudeurs et la fille collectait les dettes de dope a coup de batte de baseball, elle qui n’a jamais touché a ça.Violence faite aux femmes, laisser moi rire . Francoise David sort de ce corps, dans de tres rare cas l’alcool peut etre un élément déclencheur mais c’est d’abord et avant tout un trouble comportementiel et ¨CA SE SOIGNE mais il faut d’abord reconnaitre le probleme. accident de la route: ben oui ce sont dans la plupart des cas des jeune, vos enfants-roi et si quant est venu le temps de signé pour que vos enfants est droit d’acces a leurs permis de conduire on vous avait dit que chaque point d’inaptitude sera débité du permis du parent et si il y a poursuite pour ivresse au volant ou accident mortel responsable, on poursuit les parents, il y aurait passablement moins de MONGOL sur la rue avec la casquettes qa l’enver. Que ce soi pour la violence , l’alcool ‘le jeu ou le cannabis , c’est toujours la même source ;le déresponsabilisation des parents et de l’individus. Vous etes le bel example de déinformation , du québecois type ,c’est tout le temps la faute quelques chose ou de quelqu’un autre JAMAIS DE SOI

    • En prime je vous signale que vous avez oublié ,le tabac, la piscine , le vélo,les armes et la liste est longue encore de choses qui présente un ou des danger lorsque c’est mis entre les mains de TÊTES MOLLE, et parlant de tête molle il faut vraiment pas etre fort pour penser que quelqu’un sans religion est obligatoirement IMMORAL, les personne les plus morals que je connaisse sont tres intéligentes et complètement athées

    • Et c’est quoi la solution, revenir à la prohibition?

      Et qu’est-ce qu’on fait des 95% de québecois qui consomment de l’alcool et qui en font un usage raisonnable et réfléchi? On les fous en dedans avec les autres malades?

      Un peu radical comme solution, vous ne trouvez pas?

  5. typo :

    @Raynald Du Berger : il y a déjà un pas de fait avec la création du syndicat des travailleuses du sexe (sic).

    désolé

    • « En sortant la religion des écoles on en a fait de même avec la moralité »

      Les religieux étaient tellement moral qu’ils…

      – Violais les enfants
      – Poussais les femmes a pondre des bébés
      – Battus des enfants
      – Ce sont enrichis sur la naivetee des gens

      Hmmmm belle morale

      • Je trouve les propos de Stéphane.g proprement offensant et — comme si souvent quand on parle de religion au Québec, c’est un réflexe pavlovien — simplement idiot.

        Reprenons :

        «Les religieux étaient tellement moral qu’ils…»

        « – Violais les enfants »

        Mais bien sûr, tous le faisaient…

        Vous devriez vous rappeler que selon la religion que vous maudissez nous sommes tous des pêcheurs (vous aussi).

        Il est donc facile d’enfiler les sophismes :

        X est de religion Y, X n’est pas parfait, donc la religion Y est mauvaise…

        X est athée, X n’est pas parfait, donc l’athéisme est mauvais.

        Maintenant la question est simplement de savoir pourquoi être moral quand on est athée. Qu’est-ce qui fonde la bonté, le bien quand il n’y a plus de repères surnaturels? La « loi naturelle » ? Mais l’homosexualité serait un mal alors…

        « – Poussais les femmes a pondre des bébés »

        J’aimerais que la grammaire fût d’abord respectée : poussaient. (Je passe sur le « à ».)

        On ne pond pas des enfants, on leur donne naissance. C’est une abjecte comparaison.

        Cette natalité a fait que le fait français survive, on ne peut pas en dire autant des enfants de la Révolution tranquille.

        http://pouruneecolelibre.blogspot.com/2010/06/la-generation-du.html

        – Battus des enfants

        Pfff.

        – Ce sont enrichis sur la naivetee des gens

        Ridicule. Les religieux sont pauvres (sauf peut-être en biens immobiliers qu’ils ne peuvent plus entretenir, ce n’est en rien de l’enrichissement personnel, ils en sont les concierges vieillissants).

        • les religieux pauvres what’s the joke! non seulement ils ne sont pas pauvre mais plus ils ont fait passer des milliers de jeunes sain d’esprit pour des débiles pour tirer une pension du gouv. pour chaques enfant ainsi dénaturés(les orphelin de Dupplessis ça ne vous dit rien?) ensuite peut etre que ce sont pas tout les prêtres qui ont abusé des enfants mais les autorités le savaient et que fesaaient elles, rien elles ne fesaient que changer la cure de place et fesait encore d’autres victimes, mais ailleurs. y a pas plus hypocrite que l’église eux qui prône le partage alors que les voutes et les comble de Vatican renferme une fortume et des trésors inestimable si seulement vous comprenez le sens de ce mot. et c’est sans compté les argents investis dans les usines d’armes et tout ce que l’église réprouve officielement, mais dont elle tire profit par la porte arriere.

        • Reprenons tes arguments…

          «Les religieux étaient tellement moral qu’ils…»

          « – Violais les enfants »

          « Mais bien sûr, tous le faisaient… »

          Nope pas tous mais une partie le faisaient…et oublie pas aussi une autre partie qui LE SAVAIS mais qui fermais les yeux…et ils sont aussi coupable…donc ca en fait BEAUCOUP

          « – Poussais les femmes a pondre des bébés »

          « J’aimerais que la grammaire fût d’abord respectée : poussaient. (Je passe sur le « à ».) »

          « On ne pond pas des enfants, on leur donne naissance. C’est une abjecte comparaison. »

          Tu veut parler grammaire ou parler de religion? Je peut te parler de menuisier si tu veut c’est mon métier

          Comment t’appelle ca une mère qui a 5 kids et qui se fait dire par le cure de la paroisse de continuer même si elle en veut pu car c’est la volonté de dieu?…Moi j’appelle ca une pondeuse

          – Battus des enfants

          « Pfff. »

          Orphelins de Duplessis…les amérindiens ca te dit quelque chose?

          – Ce sont enrichis sur la naivetee des gens

          « Ridicule. Les religieux sont pauvres (sauf peut-être en biens immobiliers qu’ils ne peuvent plus entretenir, ce n’est en rien de l’enrichissement personnel, ils en sont les concierges vieillissants). »

          Les religieux en particulier sont pauvres en effet..mais en COLLECTIF…ils sont crissement riche…oublie pas qu’ils ne peuvent se marier…donc quand ils crèvent ils lèguent tout a leur paroisse ou au Vatican

          J’espère que tu auras de meilleur arguments car ces derniers étaient assez pauvre

  6. M.Duhaime est-il pour que les enfants (quel âge ?) puissent facilement se procurer de la drogue (toutes les drogues) à la sortie de l’école ?

    Plus de lutte contre les drogues, c’est ça ?

    • A quel age avez vous commencé a donner des cigarettes et de alcool a vos enfants? insignifiant comme commentaire, comme si on allait installer des distributrices dans les école. et pour pété votre bulle de gauchiste apeuriste, la dope est déja a la porte des écoles et ce sont souvent les gangs de rue qui la vende et encaisse le PROFIT et nous payons de tres gros salaires a une police inéficasse et une justice molle encouragé par une réforme réhabilisatrice pas de dent qui nous coute une fortune pour des résultats proche du ZÉRO.VIVE LE BLOC A OTTAWA , unparti provincial siègant au fédéral WOW

    • Arrête d’essayer de nous faire brailler avec les enfants….j’ai eu d’la dope autour de moi a 100% quand j’étais ado pis j’ai pas consomme…tu veut pas que tes kids consomment FAIS TA JOB DE PARENT

      Tu me fais penser a Denis Levesque ou Paul Laroque….tu tente de jouer sur les émotions des kids pour mettre le débat en ta faveur…si t’as pas d’autre arguments…abstient toi

  7. M. Duhaime est très bon dans les chiffres.

    Mais réduire les coûts ça ne fait pas une société.

    On sent chez lui la volonté de ne jamais parler de valeurs, même à l’école.

    Le jugement explosif du juge Dugré tombe, il parle de ne plus protéger les enfants de la drogue….

  8. Bonjour, jai 16 ans.

    Jecris pour remercier ceux qui supportent la legalisation de la plante cannabinacee quest la marijuana. Je consomme cette plante regulierement depui quelques annees pour ses effets revelateurs et inspirants. Je suis satisfait de savoir que lon avance dans la lutte contre la prohibition. Je crois que lhumain est dans limpossibilite dempecher une plante de pousser sur cette planete alors pourquoi sacharner a restreindre son usage. Il faut reviser notre systeme de justice.

    william

    • M. Brubacher, je suis pour la légalisation oui, mais surtout pour le fait d’arrêter d’investir des fortunes pour faire semblant de la contrôler alors que l’on sait que ce n’est absolument pas le cas. le tout repose sur l’économie d’argent point et le transfert des effectifs policier ailleurs ou ils font cruellement défaux, on s’entend ! tu dis que tu consommes depuis quelques années , Bordel tu dis avoir 16 ans ou étaient tes parents? Et l’usage de ce psychotrope devrait etre faites au même titre que disons l’alcool soit avec diligence ,hors de la route et hors de toute responsabilité( tu ne peux boire et conduire ou travailler, même chose pour la dope) et surtout le cannabis comporte des effects pernicieux, si tu conduis sous l’effect du pot, bien tu conduis avec les facultés affaiblis, ça rends non-chalent, ça déresposabilise et ça rend dépendant au point que tu dois suivre une cure pour t’en défaire comme la cigarette ou l’alcool. une tres infime partie de ceux que j’ai connu qui disaient moi j’arrte quand je veux! 30 ans plus tard , ils ont réussi a arrèter la cigarette mais pas le pot alors tires en la conclusion que tu veux mais si ce n’est pas pire que l’alcool, ce n’est pas mieux non plus, ane pas mettre entre n’importe quelle mains, et a 16 ans tu devrais déja a songé a consommer de maniere OCCASIONNEL sinon tu ne feras pas mieux que bien d’autres.

    • Salut William!
      Je pense que tu n’as pas bien compris le sens de mon intervention dans ce débat. Oui, je suis favorable à la légalisation mais je n’encourage personne à consommer, encore moins des mineurs. Tu dis avoir 16 ans et consommer régulièrement depuis des années. Prends-toi en main! Il me semble qu’un gars de ton âge a beaucoup mieux à faire de sa vie. T’es la preuve que le système actuel ne fonctionne pas. Personne ne peut décider pour toi. Les seuls qui devraient et pourraient intervenir sont tes parents. De toute évidence, eux aussi ont échoué. Tu devrais continuer d’être en faveur de la légalisation, tout en cessant de consommer…
      Éric

      •  »Tu devrais continuer d’être en faveur de la légalisation, tout en cessant de consommer… »

        Du moins en slaquant chose certaine, ce serait un bon début.

        Il faut légaliser oui, mais là je vais dire de quoi de pas très super libertarien: le faire avec un gros contrôle étatique criminalisant les comportements irresponsables qui découle de cette consommation abusive comme on criminalise l’alcool au volant ou qu’on donne des amendes aux gens qui fument dans des endroits interdits ou encore qui vendent des cigarettes à des mineurs.

        Parce que des  »caves » qui vont en consommer juste parce que c’est  »légal », il va y en avoir, ça je peux vous le garantir. Il faut tout simplement en être conscient et agir en conséquence parce que des gens qui ont besoin d’être protégés d’eux-même par le gouvernemaman, il y en a eu, il y en a et il y en aura toujours.

Les commentaires sont fermés.