Diamond et les fonctionnaires

Par Éric Duhaime,

Voici ma chronique à Radio X.

Publicités

10 réflexions sur “Diamond et les fonctionnaires

  1. Diamond soutenait Gilles Taillon dans la course à la chefferie de l’ADQ, c’est tout dire. Bon débarras.

    Je signale que M. Taillon s’est vanté en privé il y a un peu plus d’un an que ses dettes de campagnes seraient payées par des gens d’une ethnie particulière à Montréal… Il aurait également fait un voyage tout payé à Jérusalem…

    Étrange je trouve.

  2. Pingback: Tweets that mention Diamond et les fonctionnaires « Les analystes -- Topsy.com

  3. Pas fort ce Diamond.

    J’ai bien aimé la passe des nouilles de spaghetti dans le café!

    Le ridicule ne tue pas mais… produit-il des GES?

  4. Un autre opportunisme et individualisme qui se pense plus brillant que la majorité!

  5. Ayant moi-même quitté l’ADQ sans jamais en avoir renié une seule ligne de son programme dont je me réclame toujours, je ne peux être d’accord avec les raisons que donne Simon-Pierre Diamond pour justifier son passage au PLQ. Bien que je comprends parfaitement qu’il veuille être un acteur de la politique et qu’il juge que son ancien parti ne vaut plus la peine d’y consacrer des efforts. Toutefois, en sachant que le candidat de Gérard Deltell n’a aucune chance de dépasser le résultat de 2008 dans Vachon (13,6%), je me questionne sur le but réel de la croisade d’Éric Duhaime, sur les ondes d’une radio de Québec, qui s’en prend à Simon-Pierre Diamond comme si l’avenir de la planète était l’enjeu de la partielle du 5 juillet. Croit-il vraiment influencer un seul des électeurs, qui ne seront pas nombreux à voter en juillet, sur la Rive-Sud de Montréal? La vérité est assurément ailleurs!

    • « je me questionne sur le but réel de la croisade d’Éric Duhaime, »

      très simple, manifester son dégoût…

      et peut-être montrer à quoi ressemble le PLQ (ailleurs qu’à Vachon aussi) aujourd’hui.

    • Le Diamond dit qu’avec 44 % d’intention de votes pour l’ADQ il serait resté, c’est beau les convictions…

      Ensuite, il raconte n’importe quoi sur le fond des générations qui subitement serait merveilleux ou sur la non existante politique familiale du PLQ (non universelle, ruineuse (50 $ /jour/enfant en garderie)et surtout centrée sur le retour des femmes au bureau plutôt que la famille ou bien sûr, mot honni, la natalité).

      • C’est donc une bonne chose qu’il soit retourné à ces vrais valeurs…..le pire il le clame haut et fort : un parti qui véhicule mes valeurs (sic) !

        Je comprends pas celles et ceux qui disent que c’est un coup dur pour l’ADQ, ils ont certainement pas entendus cette entrevue.

        Conclusion : chassé le naturel et il reviendra au galop ! pas une grosse perte.

  6. C’est là qu’on voit les opportunismes! Ceux qui ont été à l’ADQ parce que c’était « In ». Diamond ne fait pas différent que Éric Caire qui se colle comme une sangsue sur la Marois.

    Un coup que le ménage sera fait à l’ADQ de tous ces faux-adéquistes, on pourra avoir un vrai parti pour nous représenter.

Les commentaires sont fermés.