Gel de salaire des fonctionnaires

Par Éric Duhaime,

Malgré l’annonce en fin de semaine d’une entente entre les syndicats et le gouvernement sur la taille des classes, les 500 000 employés de l’État québécois demeurent sans contrat de travail depuis le 31 mars dernier.

Le gouvernement négocie présentement le renouvellement des conventions collectives avec l’ensemble des représentants syndicaux, regroupés dans un Front commun. D’un côté, le gouvernement offre une augmentation de salaire de 7 % sur cinq ans. De l’autre, les syndicats réclament 11 % sur trois ans.

 

Lire la suite sur mon blogue du Journal de Québec.

Advertisements

41 réflexions sur “Gel de salaire des fonctionnaires

  1. Vous avex raison M. Duhaime. Les fonctionnaires ne doivent avoir d’augmentation de salaire parce que les Québécois n’ont pas les moyens d’acquiescer aux demandes folles des syndicats.

  2. Pingback: Tweets that mention Gel de salaire des fonctionnaires « Les analystes -- Topsy.com

  3. M.Duhaime, vous touché juste! Il va falloir que les gros bébés de l’état et aussi ceux des municipalité commencent à comprendre qu’ils sont privilégié et que le con..tribuable en a plein le dos de payer pour eux. Jamais dans le privé, je vais réussir à avoir un aussi bon fonds de pension pour assurer ma retraite. Sauf si je travail très fort pour en ramasser un un!

    Les fonctionnaires doivent faire leur part pour la société et c’est le temps de le faire!

  4. On a procédé à une réforme des programmes qui est un échec lamentable dont on n’a même pas su tirer des leçons. La prochaine réforme concernera les enseignants et je peux d’avance vous prédire le résultat.

  5. Que de paroles sages venant d’un vieux routier…. Le fait de réduire le nombre d’élève ne changera pas la compétence de plusieurs enseignants qui ne pensent qu’à leur vacance!!!

  6. … gaspiller gaspiller sans compter… voila ce qui compte. Why not? C’est pas leur argent.

    Après 28 par classe, ca sera, 25, après 25, 22, apres 22, 19… y a toujours des progrès a faire!

  7. … gaspiller gaspiller sans compter… voila ce qui compte. Why not? C’est pas leur argent.

    Après 28 par classe, ca sera, 25, après 25, 22, après 22, 19… y a toujours des progrès a faire!

  8. « Après 28 par classe, ca sera, 25, après 25, 22, apres 22, 19… y a toujours des progrès a faire! »

    28 c’est le maximum, la moyenne est bien plus basse !

    Comment les gros médias québécois n’ont pas relevé la chose ?

    Pourquoi ne suis-je point surprise ?

  9. L’important, c’est que ca coute de plus en plus cher… avec aucune amélioration a montrer, naturellement.

  10. … j’y pense… pas un seul reporter n’a demandé au gouvernement ce qui en était du 62% d’effort de compressions du gouvernement?

    • C’est sur Den, je ne sais pas ou les gens ont pris cette abhération que le gouvernement était une hantité, le gouv. c’est tout nous autre, le gouv. est la sommes de toute nos taxes et impots perçu et redistribué pour le bien-etre de toute la collectivité. la fonction publique, ça c’est une hantité, formé de 550 000 magicien qui ont réussi l’exploit de prendre toute nos économie pour en faire une DETTE 25 fois plus grosse que nos économie, et de se trouvé bon pour ça!!

  11. @papajohn

    Que je partage votre commentaire. J’ai expliqué cela à un fonctionnaire sur un autre blogue, qu’un fonctionnaire ne crée pas de richesse, mais plutôt que c’est de l’argent recyclé. Il ne me croyait pas.

  12. Au sujet du déficit, le pillard Bachand avait dit: ‘La question est de savoir comment l’effort sera réparti entre les citoyens et le gouvernement’. C’est habile n’est-ce pas? Les citoyens sont obligés de payer les augmentations de taxes, impôts et tickets (il ne faut jamais oublier les tickets, c’est très substantiel) mais le gouvernement n’est pas tenu de faire sa part de 62% (on commence déjà a le voir). Ça devra donc être compensé par des augmentations additionnelles de taxes, impôts et tickets. Si on remplace les Libéraux par les Péquistes, ca ne changera rien car le gouvernement c’est le gouvernement… il aura toujours les mêmes intérêts: faire payer les citoyens. Les fonctionnaires ne payent pas réellement car leur salaires (et avantages) proviennent des taxes, impôts et tickets payés par les contribuables. Les récentes concessions aux professeurs sont des avantages additionnels payés par les citoyens. Ce que les fonctionnaires payent en de taxes, impôts et tickets leur revient a eux!

  13. Savez-vous la meilleure?

    Malgré l’entente survenue entre les syndicats et le gouvernement en ce qui a trait à la taille des classes, il va y avoir QUAND MÊME une grève d’une journée mardi prochain (le 8 juin).

    J’ai reçu une lettre à cet effet de la part de la CSDM avant hier, par l’entremise de mon fils.

    Curieux, je n’ai pas lu ni entendu cette nouvelle…

    On a droit à des grèves PRÉVENTIVES, maintenant! Juste pour le plaisir de mettre un peu de pression, AU CAS OÙ le méchant gouvernement ferait « la forte tête ». C’est ce qu’on appelle négocier de bonne foi ça les amis…

    Je suis en furie!!!

    Et un peu craintive face à l’année scolaire 2010-2011…Allons-nous passer la moitié de l’année scolaire en grève?

    • I have a dream!!! Je rêve d’écoles dans lesquelles seuls les enseignants qui ont démontré qu’ils ont la vocation seront admis. Je rêve d’enseignants compétents et qui ont la passion de leur matière, qui savent transmettre par le geste et la parole cette même passion à leurs élèves, en les encourageant à poursuivre par eux mêmes leur démarche intellectuelle. Je rêve d’enseignants qui inculquent le goût de l’effort à leurs élèves, qui vont créer leurs propres activités pédagogiques originales sans se les laisser bêtement imposer par le MÉLS. Je rêve d’enseignants qui feront carrière et seront promus selon les résultats qu’ils auront obtenus et non selon l’ancienneté. Je rêve d’enseignants qui aiment leur métier et leurs élèves. Je rêve d’écoles autonomes qui se feront une saine et stimulante compétition. Deux films français là-dessus: « Être et avoir », pour le niveau primaire, et « Entre les murs » pour le secondaire.

      • J’ai pas mal le même rêve que vous!

        Je regarde autour de moi dans mon quartier et sachez que bien des parents partagent également ce rêve.

        Pour ma part, il est partiellement devenu réalité car mon fils aîné fréquente un collège au niveau secondaire dont je suis très satisfaite.

        J’ai trrrès hâte que son frère cadet y arrive et je commence à me demander si je ne devrais pas faire un « move » dès l’année prochaine pour la fin de son primaire.

        Une nouvelle tendance montréalaise: dès le primaire, des parents se tournent vers des écoles où ils estiment qu’ils trouveront là une meilleure éducation. Quitte à voyager matin et soir pour aller reconduire l’enfant.

        Ce peut-être une école primaire publique qui s’est doté d’un programme spécial ou ce peut être une école privé. Vous devriez voir les combats épiques qui se livrent pour y avoir accès…

        Files d’attentes de plusieurs heures voir de plusieur JOURS (oui, oui, vous avez bien lu)dans le cas de certaines écoles publiques de bonne réputation.

        Et pour ce qui est des écoles privés, j’ai lu hier sur le site web d’une école privé primaire du Plateau Mont-Royal qu’il ne prenait pas les inscriptions plus de 3 ANNÉES d’avance…

        Ça en dit long sur la demande…

        Au lieu de cracher sur les parents qui font des pieds et des mains pour s’assurer de la qualité de l’éducation de leurs enfants, on devrait se poser des questions sur le POURQUOI d’en arriver à de telles extrémités.

        • Sur l’aspect de l’éducation, vous me semblez un parent modèle. Malheureusement la plupart des autres parents visiteront 2 ou 3 concessionnaires avant de choisir leur automobile tandis qu’ils confieront aveuglement leur enfant à l’école la plus près sans aller voir qui y enseigne, ce qu’on y enseigne et comment. Comme dans bien d’autres domaines, c’est la confiance aveugle au gouvernement, par paresse et négligence.

        • Malheureusement, votre rêve ne sera qu’un rêve! Les syndicats se chargent de corrompent leurs membres en les incitant à ne penser qu’à leur petite personne et au condition (vacance et autres) qu’à penser aux élèves, à leurs réussites et quoi faire pour les stimuler.

          Mes enfants sont très jeunes et la déformation scolaire existe déjà à la garderie.

          Nous pensons déjà à les inscrire au privé pour contourner la dysfonction du système public.

        • Je vous encourage fortement à le faire si vous en avez les moyens. C’est plus dur en cours de route, lorsque votre enfant s’est adapté à l’école et a de nombreux amis…

          Il y a aussi les nombreux congés de maladie et des histoires de bumpage d’ancienneté qui font en sorte qu’il est de moins en moins rares que des enfants changent 5, 6 fois de professeurs au cours d’une année, sans compter les lapses de temps sans professeurs qui sont comblés par des suppléantes…

          Parlant de penser à sa petite personne et de ses conditions …vous dites vrai!!

          Lors de la réunion de parents au début de l’année scolaire, mes 2 enseignantes en question ont passé une grosse partie à nous entretenir de ce sujet, au lieu de nous expliquer ce qu’elles comptaient faire avec nos enfants durant l’année.

          C’est triste car, je dois faire preuve d’honnêteté ici, à travers tout ça, je connais des professeurs issus du système publique qui sont très dévoués et dont j’ai été très satisfaite.

          C’est juste que c’est un peu comme une loterie. On ne sait pas sur qui, sur quoi on va tomber…

      • J’ai visionné « Entre les Murs »….ces élèves étaient totalement hors controle, spécialement la jeune Tunésienne…aucun respect et elle avait un comportement extra agressif envers les professeurs.

        Les jeunes ne voudront plus être enseignants si il visionnnt ce film… c’était très troublant…Les enseignants étaient totalement dépassés par la situation et essayant de traiter les jeunes avec respect comme adultes,leur donnant tout les droits d’expressions et les étudiants en abusaient pleinement.

        Les enseignants méritent notre respect et ont besoin de plus de support, comment pourrions nous les aider?

        Nous n’avons pas les sous, alors il est important de les épauler…comment? Est-ce que les parents pourraient s’impliquer en aidant disons pour la supervision et autres besognes et alléger leurs besognes?

        Pas de sous… il nous faut plus de créativité. C’est une situation très complexe.

    • Grève CSDM… Normal dans un sens (quand on considère l’optique des syndicats).

      Normal donc :

      1) l’entente ne concernait pas Montréal et ses 30 000 enseignants, mais ceux des régions.

      2) l’entente ne concernait pas les salaires et autres avantages sociaux des enseignants (ce que les syndicats nomme « les droits parentaux » dans une formule qui pourrait faire croire qu’ils s’intéressent aux parents, rien du tout, droits parentaux des enseignantes).

      • Merci d’éclairer ma lanterne!

        Parlez m’en des droits parentaux des enseignants!

        Mon fils a le « bonheur » d’avoir 2 enseignantes cette année. L’une d’elle a décidé de retourner progressivement au travail après son congé de maternité et de ce fait enseigne à mi-temps.

        Afin de « faciliter » le transfert d’une enseignante à l’autre, elles ont décidé de se partager la semaine en 2 (l’une commence la semaine jusqu’à mercredi midi et l’autre prend le relais).

        Mais ce n’est pas tout. Les matières sont également partagées…

        Ce qui fait que mon fils a des maths, maths, maths jusqu’à mercredi midi et ensuite du français, français, français de mercredi PM à vendredi.

        Brillant, vraiment brillant…

        Les droits parentaux je veux bien. Mais j’aimerais que le droit d’avoir une éducation qui a un minimum d’allure soit pris en compte aussi de temps à autres…

  14. Si les fonctionnaires obtiennent beaucoup c’est parce qu’eux ils votent. Contrairement aux 700 000 adéquistes démissionnaires. À propos, on sait toujours pas ce qu’il est advenu d’eux. Parce que le nouveau parti d’Éric Caire, ça lève pas. Je les imagine en position foetale, encore traumatisé par les 2-3 petites erreurs faites par l’opposition officielle adéquiste, erreurs soulignés au crayon gras par une presse de connivence avec le pouvoir Libéral. Si vous en connaissez un des 700 000, donnez lui un donc un coup de pied au cul, peut-être sortira-t-il de sa torpeur.

  15. je trouve tres tres spéculatif l’affirmation du « 700 000 adéquiste n’ont pas voté » car je suis adq et tout ceux que je connais qui sont aller voter, alors selon moi avec peut etre une majorité de l’ADQ et encore là, pas le double des autres parti, tout les partis ont perdu des votes , PLQ certain sont rouge, mais la ils voient bien que le crusty blond nous prend pour des caves. PQ plusieurs ne voient ce parti que pour son fondement originel « la séparation »

  16. Le *vrai but* du PQ, c’est de faire l’indépendance et de fonder un état marxiste-léniniste étatique. On serait la nouvelle Albanie maoïste… mais avec une direction louis-quatorzième résidente dans ses Versailles bien a elle et faisant régulièrement la navette entre Québec et Paris.

  17. Imaginez comment on serait encore plus dans la mar** si on avait fait l’indépendance en 1995. Cela aurait été une très grave erreur, en sachant ce qui se passe aujourd’hui… Soit toutes les histoires de corruption et de trafic d’influence.

    En effet Bernard, l’État québécois aurait surement ressemblé à ce que vous dites.

  18. @guy

    En effet, vous avez raison, il faut botter le cul à tous les adéquiste qui ne sont pas aller voté!

    J’en suis un, mais je suis aller voté, car je craignais ce que l’on vie aujourd’hui avec Jean Charest pis sa gang de pourri.

  19. Moi aussi j’ai voté ADQ en 2008 et je voterai encore ADQ aux prochaines élections! Comme l’a dit M. Denis Julien, c’est encore la meilleure offre parmi ce qui nous est proposé!

    Même si dans ma circonscription montréalaise, l’ADQ est arrivé derrière le parti vert…

    • vous pour la plupart venez confirmé ce que je dis , soi que la grande partie des ADQ sont aller voter

        • moi je crois que lors des avant dernière élection il y a eue des pquiste mou qui sont venu essayé l’adq et croiyaient au miracle et on vite déchanté pour retourner au pq en 2008 mais un pquiste de montréal n’avouera jamais avoir été un transfuge de peur de passer pour une bébitte comme au lac stjean t’es un bizarre si tu vote autre chose que Bloc

      • « de peur de passer pour une bébitte comme au lac stjean t’es un bizarre si tu vote autre chose que Bloc »
        J’ai vécu au Saguenay et c’est pareil et en sciences ce phénomène s’appelle « l’effet de grappe ». On atteint une masse critique de bloquistes ou péquistes dans une région au-delà de laquelle les électeurs, de peur de se voir marginalisés, n’osent pas voter pour autre chose que le Bloc ou le PQ.

        • ha ha M. Raynald j’ai pris un plaisir fou en l’écrivant ne sachant pas vous y étiez originaire ou simplement la pour le travail mais je sais tres bien que c’est une vérité que les polit. mettent a leurs service

  20. « Geler les salaires » ou tout le monde va avoir très chaud et sueront économiquement plus vite que l’on peu imaginer. Il faut agir maintenant avant de se noyer.

    J’enleverais aussi 3 jours de maladie à 12 jours par année. Je connais des fonctionnaires qui prennent ces jours de maladie comme des jours vacances.

    Mais les mous de notre gouvernement n’auront jamais le courage d’appliquer des mesures draconniennes, ils aiment mieux que le Canada continue a leur envoyer des cheques de BS de milliards.

    Le quotien intellectuel de nos leaders est vraiment en bas de la normale au Québec. Nous allons payer cher lorsque le Canada ne pourra plus nous envoyer la manne. Ça va faire plus que mal.

Les commentaires sont fermés.