Pensions pyramidales

Par Éric Duhaime,

Voici ma chronique du Journal de Québec. Je vous suggère également une partie d’entrevue traitant des députés indépendants Marc Picard et Éric Caire.

Publicités

8 réflexions sur “Pensions pyramidales

  1. Pingback: Tweets that mention Pensions pyramidales « Les analystes -- Topsy.com

  2. Quel triste spectacle la pièce de théâtre avec les foulards de satin blanc qui ne sont pas sans rappeler les serviettes blanches que les partisans du canadiens agitaient encore la semaine passée pour encourager leur équipe.

    Je soupçonne Mme Marois d’avoir usé ici d’une tactique raccoleuse pour s’attirer la sympathie du peuple. Je la perçois, moi aussi, comme quelqu’un qui a grand soif de pouvoir. Je me souviendrai toujours, au lendemain du vote de confiance que M. Landry n’avait pas jugé assez satisfaisant pour demeurer en poste, qu’elle s’était AUSSITÔT placé en avant pour réclamer le fauteuil encore chaud du chef du PQ.

    J’avais trouvé cela d’une inélégance rare…Et je précise que je votais encore PQ à cette époque! Disons que ce fut une bonne douche froide sur mes ardeurs péquistes…

  3. Eric Duhaime: d’accord sur toute la ligne ! Cela fait q

    La poliique c’est du théatre de toute façon. J’ai déj<a opensé que le spolitici8ens tiraient les ficelles. Mais plus je lis, plus je réfléchis, plus jevois qu'ils ne sont que des marionnettes… et ce n,est pas le peuple qui tire les ficelles.

  4. Problèmes techniques…

    Eric Duhaime: d’accord sur toute la ligne ! Cela fait quelques années que je demande de sortir de cette ‘pyramide’…

    @ Isabelle Robillard: La politique c’est du théatre de toute façon. J’ai déjà pensé que les politiciens tiraient les ficelles. Mais plus je lis, plus je réfléchis, plus je vois qu’ils ne sont que des marionnettes… et ce n’est pas le peuple qui tire les ficelles. Par contre, ils se servent de tous les moyens/idées -provenant du peuple ou pour essayer de plaire à ce dernier- pour servir leur vrais maîtres.

    Je n’aime vraiment pas la politique, lorsque la vraie démocratie -directe- n’existe pas…

    • @ Sébas

      J’avoue que je partage jusqu’à un certain point votre triste vision.

      Je suis un peu, beaucoup lassé par le climat de « bitchage » à l’assemblée nationale. Je me dis que pendant qu’ils s’insultent à savoir qui est le plus corrompu dans leur financement de partis politiques, le CHUM ne se fait pas, l’échangeur Turcot va nous tomber sur la tête, etc…

      Youhou…on voudrait bien que vous régliez nos problèmes au lieu de jouer à qui pisse le plus loin dans la corruption. La perspective d’enquêtes publiques me laisse un peu de glace (même en ce temps de canicule!). Je suis bien désolée pour ceux qui souhaitent que la lumière se fasse.

      Moi aussi, j’aimerais bien que la lumière soit mais…j’y crois pas. La seule chose dont je suis certaine, c’est que c’est ENCORE nous les contribuables qui vont payer pour ça. Est-on certain du résultat à la fin? Comment être certain que ce ne sera pas encore une grotesque mascarade que cette enquête publique??

      Je commence à trouver ces débats narcissiques et stériles à la fois. Ce n’est pas ça qui va raccrocher le monde ordinaire au débat politique. C’est rendu bas quelque chose de rare…

      Par contre, je voudrais croire qu’à un moment donné, ça va remonter. C’est comme le creux boursier. À un moment donné, ça descend tellement bas qu’on se dit: c’est comme rien, ça ne peut que remonter maintenant.

      Seulement, c’est toujours difficile de savoir si il n’y a pas un quatrième sous-sol!!

  5. 5ieme: 6e sous-sol… etc…

    Il ne faut pas être naif.

    Les politiciens (de pays endettés comme le nôtre, et presque tous les pays du monde), ne dirigent RIEN. Tout est un show. Je le sais jusqu’au fond de mes trippes.

    Lorsqu’un individu est endetté, ce sont les banquiers ‘qui tirent les ficelles’. Le canadien moyen est endetté à environ 150% de son revenu annuel. Au cour de sa vie, il va payer plus en intérêts (sur de la monnaie INVENTÉE à partir de rien!!!), que de capital. Ce sont EUX (les banqiers), qui le font travailler, qui lui dictent son horaire et ce sont eux qui lui laissent quelques jours de congés par année.

    Il est un ‘esclavage’ -volontaire- moderne.

    Pour les pays, c’est EXACTEMENT la même chose.

    Mais ils ne faut pas blâmer les banqiers: ils évoluent dans un cadre légal ÉTATIQUE. Ce sont des lois qui permettent à ces derniers d’inventer de l’argent à partir de rien… mais de charger des intérêts -réels eux- qui nous rendront TOUS (individus, comme pays), de complets esclaves (sans chaines apparentes).

    Je sais, je sais, cela a l’air d’une conspiration, pourtant, c’est la toute simple réalité. Une personne qui n’a pas été à l’université va comprendre tout ça BEAUCOUP plus facilement…

  6. Il y a du vrai dans ce que vous dites mais…peut-être y aura-t-il à ce moment là de l’hyper inflation.

    C’est la thèse des goldbugs (ceux qui « vénèrent » ce métal précieux). Pour eux, les gouvernements sont inutiles pour gérer la crise. Ils ne font qu’imprimer et imprimer de l’argent, ce qui risque de la dévaluer. M. Robert McEwen, le fondateur de GoldCorp, adore se promener, tout sourire, avec son billet de banque du Zimbabwe (un billet de 100 milliards), pour expliquer que l’argent en papier, ça vaut ce que ça vaut. ET que lorsqu’on enlève d’un coup 3 zéros quand la monnaie est dévalué, le pauvre peuple se fait avoir d’applomb.

    Tandis qu’une once d’or sonnant et trébuchant…Pour lui, ça ne fait pas de doute, l’or s’en va vers le 2000$ l’once (et il va jusqu’à fantasmer pour 5000$ l’once!!).

    Je ne sais trop si on doit le prendre au sérieux, toutefois.

  7. Ah, non: l’or est hyper-manipulée… car c’est l’ennemi ultime des FAUSSES monnaies -à 97% électroniques, à 97% de la dette, et 100% inventée à partir de rien -ou si peu, car de l’acier et du papier ça ne vaut pas grand chose!!! (je ne vais jamais l’écrire assez souvent, pour que cette simple réalité rentre dans tous les cerveaux, lavés)-

    Et lorsque la crise sera vraiment à nos portes, les élites financières mondiales (celles que nous voyons JAMAIS et qui rient -pour l’instant- dans leur chateaux), inciteront/obligeront nos politiciens (sans pouvoirs véritables), à passer une loi pour rendre illégal et/ou confisquer l’or (comme en 1933 aux États-Unis)… pour IMPOSER à tous une monnaie encore plus irréelle… 100% électronique (et sera petu-être basée sur la valeur de l’or, mais à ce stade, cela ne sera pas utile pour quiconque).

    ***

    L’Inflation = trop de fausses monnaies inventées à partir de rien. C’est ce que nous connaissons depuis un siècle; notre monnaie a perdue plus de 95% de sa valeur. L’hyper-inflation, n’est que l’accélération de ce phénomène.

    La simple inflation est en combattre, pas l’hyper-inflation, car elle est aussi dangereuse -à terme- et surtout beaucoup plus insidieuse, car hypocrite et difficle à démontrer à tous, sa ‘dangerosité’.

    Actuellement, c’est assez spécial, car il y a un double phénomène; beaucoup de création de fausses monnaies-dettes (inflation dans certains secteurs de notre économie), mais aussi beaucoup de contraction monétaire (déflation). Overall, je crois que la quantité monétaire disponible (pour le quidam), diminue ou est appelée à diminuer. Ben Bernanke sait ce qu’il fait… il a un phd en ‘crise des années 30’. Je n’en dis pas plus…

    ***

    Eric Dumaime dénonce -avec raison- un schéma de ponzi étatique, mais (comme tant d’autres), il ‘oublie’ que TOUT notre systême monétaire en est un. Rien n’a plus d’impact -négatif- sur nous tous, que ça. Rien ne va plus nous nuire que ça. TOUS les autres problèmes -dans le monde matériel- découle de celui-ci. Les problèmes de la RRQ, vont paraître si petits, bientôt…

Les commentaires sont fermés.