Deuxième journée au National youth Caucus

Par Guillaume S. Leduc,

Deuxième journée à Ottawa avec le reste des délégués du National Youth Caucus. Il fait soleil et très chaud dans la capitale fédérale! Je profite d’une pause de 20 minutes pour vous faire un petit update sur ce qui s’est passé ici depuis notre arrivée à 15h30 hier.

Vers 18h30 nous sommes allés souper au French Quarter à Gatineau. On a pu faire connaissance avec les délégués du reste du Canada. C’était une occasion en or de rencontrer d’autres jeunes impliqués en politique ou dans le monde des affaires. J’ai jasé beaucoup avec William Stratchan, le fondateur de l’organisme A day for Africa. William cherche à implanter son organisation partout au Canada et avec trois québécoises, on va essayer de lui donner un coup de main. A day for Africa est une nouvelle manière de collecter des fonds pour les pays pauvres. Ça consiste à recruter des gens qui sont prêts à faire une journée de bénévolat dans le travail manuel (exemple : tonte de gazon, peinture, etc.). Le client donne le montant d’argent qu’il désire et le tout est versé à la fondation Stephen Lewis qui cherche à prévenir la transmission du sida en Afrique. Comme je faisais remarquer à William, ce genre de programme s’appliquerait bien à des jeunes qui n’ont pas encore l’âge de travailler mais qui désirent avoir quelque chose à mettre dans leur CV. Donc en plus de l’argent rapportée pour la lutte contre le sida, on créé des habitudes de travail en bas âge chez les jeunes.

Aujourd’hui, on a commencé à travailler sur l’image que le Canada devrait projeter à l’international dans le cadres des sommets du G8 et du G20. On a eu droit à tout un speech de Terry Clifford, le fondateur de Global Vision.

J’ai rencontré des dizaines de jeunes impliqués dans des partis politiques tant au niveau provincial que fédéral. La réaction des gens quand je leur dit que je m’implique dans l’ADQ est un mélange d’enthousiasme et de fascination. Enthousiasme parce qu’une bonne partie des jeunes qui se sont rendus jusqu’ici s’impliquent chez des partis ayant une idéologie similaire à celle de l’ADQ. Fascination parce que contrairement à ce que je pensais, l’ADQ est très connue dans le reste du Canada. Et la politique québécoise est très suivie chez ces jeunes, car elle se distingue à bien des égards de ce qu’on retrouve dans les autres provinces.

Demain sera la plus grosse journée de l’événement. En soirée,  nous allons rencontrer Stephen Harper ainsi que les 20 ambassadeurs des pays du G-20. Ce sera une belle occasion de réseautage pour tout le monde et certains d’entre nous aurons la chance de pouvoir poser une question au Premier ministre. Je reconnecte d’ici mercredi pour vous parler de la conclusion de l’événement.

Publicités

8 réflexions sur “Deuxième journée au National youth Caucus

  1. Pingback: Tweets that mention Deuxième journée au National youth Caucus « Les analystes -- Topsy.com

  2. Guillaume…Que c’est intéressant et excitant tout ce networking.

    Dit bonjour a Stephen pour moi! Ha Ha! Dis lui que j’adore son français, c’est impressionant pour un gars de l’Ouest! J’e n’en reviens encore pas de voir le nombre de ses ministres importants qui peuvent s’exprimer en français d’une manière quand même assez éloquente… Wow! Donnes lui une copie de ce courriel. Je suis sûre que cela lui ferrait plaisir d’entendre que c’est apprécié au Québec, car ils font tous un grand effort sur ce côté là. Les politiciens recoivent toujours plein de critiques et rarement apprecions nous leur labeur!

    Ce serait bien ici aussi au Québec, si nos leaders traduisaient en anglais certaines de leurs sorties pour respecter nos contribuants de cette langue. Par contre, « Mahame » Marois aurait une migraine à chaque fois qu’elle machoullerait la langue de Shakespeare.

  3. Étrange, les commentaires ont été désactivés sur votre billet d’hier où vous insinuiez que la journaliste de la Presse Canadienne avait inventé une histoire de censure… Est-ce que l’attaché politique vous a demandé de fermer les commentaires? ;-)

    Et voilà que le Globe & Mail rapporte la même histoire…

    « Moderators skipped question on Gulf oil spill
    at Harper forum » lien: http://www.theglobeandmail.com/news/politics/ottawa-notebook/moderators-skipped-question-on-gulf-oil-spill-at-harper-forum/article1573180/

    • Guillaume n’avait pas accès à un ordinateur aujourd’hui. Il publiera, ce soir, un texte expliquant les raisons qui font que les commentaires ont été bloqués. Soyez patients, vous allez tout comprendre.

  4. Guillaume n’avait pas accès à un ordinateur aujourd’hui pendant la journée. Il publiera, ce soir, un texte expliquant les raisons qui font que les commentaires ont été bloqués. Soyez patients, vous allez tout comprendre.

    • Merci Ian. J’espère que ce n’est pas trop « sérieux ». Vous savez, j’ai un peu de difficulté avec les techniques de communication du cabinet Harper…

Les commentaires sont fermés.