Charest : l’étau se referme

Par Éric Duhaime,

Voici ma chronique du 13 avril à CHOI. J’y aborde les révélations fracassantes de Marc Bellemare au sujet de l’influence des grands argentiers du PLQ dans les décisions exécutives. Je vous annonce également une bonne nouvelle me concernant à la fin de l’entrevue!

Publicités

8 réflexions sur “Charest : l’étau se referme

  1. Toutes mes félicitations pour votre poste de chroniqueur au journal de Québec!

    Ce sera un rendez-vous le mercredi!

  2. Est-ce que je me trompe ou est-ce que des associations de policiers et de procureurs se sont porte en faveur d’une commission d’enquete (publique, independente, transparente) sur la construction et la politique? J’etais surpris, mais la quand on apprends que les plus hauts fonctionnaires et les juges sont impliques indirectement dans la corruption et le trafique d’influence, je comprends mieux.

    Evidemment il faudrait pas que le juge en charge d’une commission d’enquete en soit un choisit par Franco Fava

    Selon moi une demission de Charest serait pire si on se serivirait de cette distraction pour balayer toute l’attention sur la corruption sous le tapis et faire semblant que tout est ok

    Une commission d’enquete est un debut essentiel, mais il va faloir selon moi introduire des lois et des mechanismes forts; electorales(financement publique?), anti-corruption plus severe et plus efficaces, de transparences, et de protection de signaleur d’abus(whistleblower), sinon on va se retrouver a la case depart dans un avenir prochain avec les memes problemes mais un nouveau groupe de personnages

  3. Non seulement des juges et le grefier du conseil executifs et les plus hauts fonctionnaires seraient indirectrement impliqués dans la corruption, mais oubliez pas qu’un fonctionnaire avait decouverts et rapporté des faits preuve a l’appui sur la collusion organisé dans l’octroi de contrat public, a la surete du Quebec et le bureau de la concurence, et si ma memoire est bonne rien n’a ete fait sur ce cas depuis des annnées!!!

    Si rien n’a ete fait c’est que le systeme est corrompu a l’os, et que les hauts placés se proteges mutuellement.

    Dites-moi si je me trompe mais aie-je bien lu il y a quelques semaines, que meme les associations de policiers et des procureurs se sont positionner publiquement en faveur d’une enquete publique independante et transparente? C’est pas rien. Si 95% de l’appareil judiciaire est propre mais que le 5% corrompu en a la tete de la hierarchie personne va n’oser s’etirer le coup sans un appui massif efficace et fort de la population. On a souvent entedu des signaleurs d’abus (whistleblowers) qui ont perdu leur job et ont subit du harcelement pour avoir fait preuve d’integrite et de courage, ca nous prend des loi anti-corruption plus fortes et des lois de protection de signaleurs beton. Le systeme est corrompu a l’os c’est pas en changeant le rideau(le gouvernement) que ca va changer, ont va avoir le meme probleme avec de nouveaux acteurs et des nouveaux noms si des lois efficaces et des mechanismes transparents ne sont pas mis en place.

    • ne voyant pas le message precedent j’ai crus qu’il etait perdu dans l’ethere et j’ai essayer a nouveau, desole pour la redondance (vous pouvez effacer l’un des messages)

  4. Habituellement, j’ai de la difficulté à écouter vos chroniques jusqu’à la fin mais vos propos dans celle -là me rejoignent. Votre commentaire sur Michel Chartrand était cependant innaproprié. Si vous comnnaissiez votre histoire, vous réaliseriez que les deux plus grands combats de Chartrand étaient la lutte contre la pauvreté et la sécurité des travailleurs. Ça ne vous rejoint peut-être pas mais c’est encore d’actualité pour bien du monde.

Les commentaires sont fermés.