Deux budgets, deux mondes

Par Éric Duhaime,

Voici la chronique que j’ai faite à V mardi le 6 avril 2010. Je fais la comparaison des budgets des gouvernements provinciaux de l’Ontario et du Québec.

Advertisements

11 réflexions sur “Deux budgets, deux mondes

  1. Et j’espere que la manif contre le budget serra tres grande et bruyante! C’est dégoutant de voir ce Québec agir d’une manière irresponsable.

  2. Excellent !
    Vraiment !
    10 / 10 !

    Je vais diffuser ce vidéo en le mettant à la suite de mes commentaires… un peu partout. ;-)

    ***

    Les J-F Lisée de ce monde ne comprennent vraiment RIEN de économie et de la gestion d’État. Mais mausus qu’ils parlent bien… pour endormir le peuple: « tout va bien, tout va bien madame la marquise, rendormez-vous bon peuple, tout va bien »

    J’en ai marre de ces personnes inconscientes !
    Ces ‘grands pernseurs’ conduisent le Québec à la catastrophe.

  3. Entre 2009 et 2014, la dette totale du Québec va augmenter de;

    39 000 000 000 $ (39 milliards $)

    Voir ces 2 tableaux:

    http://img405.imageshack.us/i/dettebruttecroissance.jpg/

    Qu’est ce qui fait augmenter la dette?

    Les principaux facteurs d’augmentation de la dette sont les suivants :

    -Le déficit budgétaire.

    -Les investissements effectués par le gouvernement dans ses sociétés d’État sont un autre facteur d’augmentation de la dette. Ces investissements
    peuvent être faits au moyen d’une avance, d’une mise de fonds directe ou encore en laissant une société d’État conserver une partie de ses bénéfices
    pour qu’elle finance ses propres investissements.
    Par exemple, Hydro-Québec verse en dividendes au gouvernement une partie de ses bénéfices nets et en conserve une partie pour financer ses investissements, notamment des barrages hydroélectriques. La portion des bénéfices que le gouvernement laisse à Hydro-Québec constitue en fait une mise de fonds du gouvernement dans Hydro-Québec qui crée un besoin de financement pour le gouvernement et entraîne donc une augmentation de la
    dette brute. De plus, le gouvernement effectue à certains moments des mises de fonds dans des sociétés d’État, par exemple la Société générale de financement du Québec. De telles mises de fonds entraînent une hausse des besoins de financement du gouvernement et donc de sa dette.

    – Par ailleurs, l’investissement net dans les réseaux de la santé et des services sociaux et de l’éducation, qui comprend les prêts de Financement-Québec et de la Corporation d’hébergement du Québec aux établissements pour financer leurs immobilisations, entraîne une augmentation de la dette du gouvernement.

    – Le gouvernement effectue également des investissements en immobilisations (ex. : routes), qui nécessitent des emprunts et qui font augmenter la dette. Au moment où elles sont effectuées, les immobilisations sont portées au bilan du gouvernement. Par la suite, elles sont graduellement inscrites à la dépense en fonction de leur durée de vie utile.

    -La variation de certains autres postes de l’actif et du passif du gouvernement, par exemple les comptes à payer et les comptes à recevoir, peut aussi
    entraîner une augmentation de la dette.

    -Enfin, les versements au Fonds des générations font diminuer la dette.

    Source:
    http://www.finances.gouv.qc.ca/documents/Autres/fr/AUTFR_LaDetteFev10_GouvQC.pdf

  4. Très bonne chronique d’Éric Duhaime. Le gouvernement ontarien est responsable et le notre est irresponsable et hypocrite. Bravo M. Duhaime, vos interventions à V sont toujours pertinentes.

  5. Le gouvernement de l’Ontario réduit les dépenses de l’état pour aider les citoyens. Le gouvernement du Québec augmente le fardeau fiscal des citoyens pour aider l’état. Le Québec n’étant pas un état indépendant, l’idée de ‘La Nation’ est incarnée dans l’État… plus l’État est gros, plus ‘La Nation’ a de l’importance. L’intérêt de ‘La Nation’ est de loin, supérieur a celui de chacun de ses citoyens.

    Le résultat final de l’expansion infinie et sans restriction de ‘L’État’ (quand vous lisez ce mot vous devez faire une génuflexion) et de son pouvoir kafkaïen sera l’extinction de ‘La Nation’ comme vous la connaissez.

  6. @bernard

    « sera l’extinction de ‘La Nation’ comme vous la connaissez »….c’est exactement ce qu’il pourrait se passer..

    En autre mots… »Le Declin de l’Empire Québcois »

    Il ne faut pas se laisser faire! Nous devons agir et non reagir.

  7. Le meilleur coup de pied dans le derriere que le Quebec pourrait recevoir est une décote de sa cote de crédit chez Moodys.

    • @Yves

      Il n’y a rien, il me parrait, qui puisse humilier Charest et associés.

      Je me demande ce qu’ils fument.

Les commentaires sont fermés.