Conférence de Maxime Bernier

Par Ian Sénéchal,

Je vous donne un lien vers le discours qu’a prononcé M. Maxime Bernier lors de l’événement dont je vous parlais plus tôt aujourd’hui. J’ai grandement apprécié celui-ci. Ce fût une conférence fort populaire et les conservateurs de tous les coins du pays ont apprécié également.

Il est temps que Maxime Bernier retrouve sa place au conseil des ministres à Ottawa. Son maintien à l’écart devient une vraie farce considérant les qualités de l’homme. Vous trouverez désormais le blogue de Maxime Bernier dans notre liste sur le côté droit de votre écran.

Advertisements

19 réflexions sur “Conférence de Maxime Bernier

  1. ‘Son maintien à l’écart devient une vraie farce considérant les qualités de l’homme.’

    … tout le monde sait ca! Harper na pas beaucoup de candidats de prestige au Québec alors l’opposition (avec l’aide des média, comme toujours) a sauté sur le petit scandale comme la misère sur le pauvre monde pour le ridiculiser et le pousser en marge pour isoler le gouvernement Harper du Québec et ainsi l’empêcher d’obtenir une majorité. Ainsi le Canada, grâce aux Libéraux, Bloquistes et Néo-démocrates peut poursuivre sa marche inexorable vers le gouffre socialiste.

    Comme pour le Québec, je ne vois pas d’issue pour le Canada.

  2. Maxime Bernier est le seul politique que je connais, avec Vaclav Klauss qui ose afficher publiquement son climato-scepticisme. Comme moi, il dénonce le principe de précaution qui n’a aucune base scientifique. C’est une chose que d’imposer à l’humanité des mesures économiques et sociales qui ont des conséquences lourdes quand un problème environnemental est grave et bien délimité. C’est une folie que de le faire quand le problème est hypothétique et non confirmé par l’observation scientifique rigoureuse.

    • Je vois et j’entend et ce que je vois et ce que j’attend me prouve le contraire. Il y a peût exagération mais….la planète a besoin de beaucoup plus de respect.

      • Cing Thumbs Down, cela me surprant un peu beaucoup, à moins que ce soit de la même personne, mais cela n’importe guerre.

        La terre n’a pas le droit d’être respectée… il faut continuer de ne pas se poser des questions, et continuer de s’en servir comme une poubelle illimitée? Hmmmm…!

        Même si il y a des gens qui font de l’argent en nous disant qu’il faut être plus prudent… ils peuvent faire de l’argent si ils veulent, c’est très capitaliste, mais juste en cas…je vais me responsabiliser quand même, cela ne fait pas mal à personne et m’assure un air plus pûre à respirer et m’inspire a faire moins de gaspillage… alors je suis centre droite, pas gauche ni droite. Quel dilemne!

        Mieux vaut prévenir que de guérir, sommes nous dans la phase prévenir ou dans la phase guérir…just en cas, come je disais….

    • Je suis d’accord avec le fond de vos arguments.

      Par contre, je voudrais seulement faire établir petite précision:

      Selon ce que j’en comprends, « Le principe de précaution » veut aussi dire que lorsqu’un théorie n’est pas établit scientifiquement, il NE faut -justement- PAS intervenir de façon précipitée…

      En soit, ce principe est toujours bon, car il oblige à réfléchir « par précaution », avant de poser un geste.

  3. Personnellement, j’ai été franchement dégoûté et écoeuré par l’acharnement médiatique sur l’affaire Bernier-Couillard. Je trouve que cette basse besogne porte atteinte bien plus à la crédibilité des médias qu’à celle de la victime.

    Moi aussi j’aime bien cet énoncé: « Un dollar qu’on laisse dans les mains des consommateurs, des investisseurs, des entrepreneurs ou des contribuables est plus productif que le même dollar dans les mains d’un bureaucrate, d’un lobbyiste ou d’un politicien. »

    C’est vraiment chouette de la part d’un politicien de dire cela!!

    Très intéressant, ce discours!

  4. Pourquoi ne pas garder Bernier au Québec pour aider a déveloper un parti Conservateur fort, est-ce que Mr. Harper l’appuierait?

    J’ai toujours pensé que M. Harper avait flirter avec Mr. Dumont lors d’une visite et je voyais l’ADQ devenir le parti Conservateur…j’aurais bien aimé. Je me serais vraiment réjouie.

    Au Féderal toute ma vie j’ai voté avec le Parti Libéral, l’an passé pour la première fois j’ai voté avec le Parti Conservateur et j’en suis ravie.

    Jaimerais voter Conservateur au Québec vu que Charest m’exaspère depuis trop longtemps, mais je voudrais qu’ils aient une chance avec une puissante machine en arrière. Serait’il possible que ce changement se produise? Dans la vie, je me dis toujours que tout est possible!

    • Et vous avez parfaitement raison.

      Peu importe si c’est un nouveau parti ou l’ADQ, le prochain parti de droite rassembleur au Québec devra entrer dans la grande famille des valeurs conservatrices.

      C’est une question de cohérence et de disponibilité des ressources, sans oublier l’expertise détenue par tous ces conservateurs du Canada-anglais qui pourrait aider la cause des québecois bleus foncés.

  5. @Renee Houde
    « Je vois et j’entend et ce que je vois et ce que j’attend me prouve le contraire. Il y a peût exagération mais….la planète a besoin de beaucoup plus de respect. »
    Je suis absolument opposé à ce principe de précaution que vous évoquez auquel vous semblez adhérer aveuglement comme tous les écomaniaques. Il est une pure invention des biologistes doctrinaires lesquels veulent l’imposer à tous les habitants de la planète. L’Homme avec un grand H a besoin de plus de respect que la planète avec un petit p contrairement à ce que vous dites. Quand par exemple pour aménager un ouvrage qui va fournir de l’emploi a 200 hommes, il faut sacrifier 12 000 bernaches à queue rousse qui nichent sur le site du projet, car leur sauver la vie mettrait financièrement le projet en péril, eh bien, dommage pour ces bernaches à queue rousse, et comme je dois choisir, je préfère l’Homme à la bernache, car sans ce projet, 200 hommes seront au chômage ou sur l’aide sociale. L’Homme passe avant la Terre, ce qui ne veut pas dire qu’on ne doit pas la protéger, mais il ne faut pas le faire à n’importe quel prix. Et c’est à n’importe quel prix que les ecolos vous enfoncent leur principe de précaution dans la gorge. Pour eux la Terre est le Dieu à vénérer, adorer, la nouvelle religion, et l’homme est un pécheur, vil prédateur. C’est à cette vision manichéenne de l’univers que je m’attaque, comme le fait courageusement Maxime Bernier. Il a raison de dénoncer haut et fort ce faux principe de précaution, dogmatique, doctrinal, écologiste et non écologique.

    • Merci pour votre réplique M.Du Berger. Une chose que je sais pour sûre c’est que l’humain prend beaucoup de temps à comprendre, alors c’est sûre aussi qu’il faut exagérer les situations un peu et quelque fois beaucoup pour que nous écoutions et devenions responsables. Je ne crois pas tout ce que j’entend et je sais qu’il y a des faits doutables énnoncés par certains groupes enviro.

      Une chose m’est super important… »L’AIR…il nous faut de l’ogygene pour respirer comme humains…et nous savons que les arbres sont des amis totallement « indispensables ». Je crois que tous sont d’accord la dessus.

      Je sais aussi que la gasoline que l’on respire m’étouffe (j’ai une condition d’asthme comme plusieurs millions sur la terre)…alors il y a beaucoup à considérer incluant nos chers poumons…et dire qu’on fumaient, pas trop brillants ces humains.

      Si l’on peut fonctionnner avec une voiture qui marche avec de l’air, je l’acheterais, même si elle coûtait plus chère. Sûrement pas pour demain, entre temps l’Alberta peut continuer a voir à nos besoin.

      « The universe will unfold as it should »

  6. En n’étant pas ministre Bernier peut s’exprimer plus librement et c’est ce qu’on veut. Qu’il prépare l’ère post-Harper. De toute façon tout est entre les mains de ce PM, ses ministres décident de rien.

  7. je suis sur le cul de voir comment on change la version selon le message que l’on veut passer. si l’on parle des urgences alors on vous dit que l’homme a préseance sur tout alors que l’on vous laisse mourir dans un corridor ou sur une liste d’attente. si on parle de l’environnement alors vous pouvez crever de votre belle mort ou de faim, il y a 2-3 queue de tétard a sauvé. dans ce cas la nature passe devant l’humain inhumain. sauver la planète de quoi? quant elle décide de nous envoyé un petit tremblement de terre ou une petite inondation , elle ne demande pas notre avis. nous vivons dans la nature et très peu avec, ce qui fait que nous croyons obligé de racheté nos mauvaises actions. a choisir entre recyclé une canne de conserve qui demande du temps, de l’électricité, de l’eau potable, du savon qui retourne dans la nature via les égouts ou bien la jeter au ordures ou elle sera recupérer avec une électro-aimant, mise dans un creuset a 2000 degrés(je vous jure que ça lave n’importe quoi) pour etre refondu pour faire autre chose avec! sinon soyons logique et lavons nos vieux poèle, frigo, vielles voitures pour les envoyer a la casse! si vous voulez vraiment faire quelques chose pour la planète cesser de payez des bouteilles d’eau alors qu’on paie une fortune collectivement pour avoir de l’eau potable au robinet de la cuisine, avec toute ces satanées bouteille (sans dépot, ni dividende au peuple)qui traine partout et on vient me faire suer avec les sac d’épicerie qui dans 90% des cas servent à envoyé les vidanges au ordure.combien de plastiques toute ces boutreilles représentent elle? Je suis parfaitement d’accord avec vous M. Du Berger il faut faire attention a la planete mais pas a n’importe lequel prix et ultimement a choisir entre l’humain et une partie de la nature, l’humain aura toujours l’avantage.

    • Vous ne croyez pas si bien dire! Quand des géologues font de la prospection, à mille milles de toute terre habitée, ils redeviennent assez connectés avec la nature, pour le meilleur et pour le pire. Et quand une tempête de vent emporte les tentes prospecteurs, ils sont bien à mêmes de constater combien on est petit devant le déchaînement de la nature.

      Et quand après plusieurs nuits d’attente anxieuse, réfugiés tant bien que mal à l’abri d’une paroi rocheuse, ils entendent enfin le bourdonnement d’une hélicoptère venue à la rescousse, je vous jure qu’ils l’aiment la technologie et le confort de l’homme moderne!!!

      De petites expériences comme celle-ci aideraient sûrement certains à remettre les choses en perspective…

      C’est ironique de constater que des cinéastes ou des photographes (je pense aux films Avatar ou Home) se servent de la fine pointe de la technologie pour nous faire passer le message que la Terre est gentille et bonne avec les indigènes parce qu’ils la respectent.

      Si c’était vrai, pourquoi les mayas ont-ils fait autant de sacrifices humains pour implorer Chac Mool, le Dieu de la pluie?

      • « C’est ironique de constater que des cinéastes ou des photographes (je pense aux films Avatar ou Home) se servent de la fine pointe de la technologie pour nous faire passer le message que la Terre est gentille et bonne avec les indigènes parce qu’ils la respectent. »

        Ah, j’avais pas vu Avatar de cette façon là… J’ai plus vu le cheminement du gars (dont j’ai oublié le nom) qui avait découvert une nouvelle vie dont il était tombé amoureux et pour laquelle il était prêt à tout pour la préserver. Quitte à mourir pour protéger leur propriété. Je voyais plus une quête à la liberté qu’une publicité à l’environnementalisme… Ça doit être le libertarien en moi ;)

        Je sais que c’est pas le sujet, désolé de ce contre-temps…

        • C’est intéressant de voir comment les humains ont des différentes visions et perspectives… la chôse qui m’a le « plus » frappé dans Avatar, c’est l’agression avec ses énormes machines et grosses mitraillettes et son ultime but de détruire.

  8. Oh mais c’est une façon très jolie et valable de voir ce film! Il y a plusieurs angles sous lequel on peut être interpellé.

    Ne vous en faites pas pour le hors sujet. De toute façon, Eric Duhaime avait fait une entrevue là-dessus (voir son billet: Avatar, un film de gauchistes! du 22 janvier dans ce même blogue).

    Il développe le côté « religion verte » qu’on peut y voir.

Les commentaires sont fermés.