Pierre Duhamel en remet sur le sujet de la dette

Voici le lien de son excellent texte, une fois de plus. Il réprimande carrément M. Parizeau en lui disant tout simplement qu’il est « dans les patates ». En effet, M. Parizeau use de malhonnêteté intellectuelle en affirmant :

que la dette du Québec en pourcentage de la taille de l’économie est inférieure à celle des pays industrialisés membres de l’OCDE et à celle des États-Unis.

Il oublie d’inclure la part de notre dette fédérale. Comme si on pouvait comparer une province avec des pays. Faut croire que M. Parizeau est persuadé que le Québec pourrait devenir indépendant sans payer la facture en quittant!

PS : J’ai lu une bonne partie du livre qui m’a été suggéré dans les commentaires de mon texte « Peut-on rester dans l’indifférence ». Sérieusement, l’auteur de ce livre n’arrivera jamais à me convaincre de mette fin au combat à la dette du Québec avec la faiblesse de son argumentation. Banaliser l’importance des passifs actuariels des régimes de retraite dans la dette québécoise sous prétexte que ce ne sont que des « entrées comptables » relèvent tout simplement d’un manque de culture. Suprenant pour un économiste quand même de publier de tels propos à mon avis.

Publicités

Une réflexion sur “Pierre Duhamel en remet sur le sujet de la dette

  1. Pour Parizeau l’économie passera toujours en deuxième derrière le grand projet de sa vie et vous devinez de quoi je parle.

Les commentaires sont fermés.