J’AI LE CANCER

Daniel Paquet

(Contact viaTwitter, Courriel),

Je m’en doutais. Il y a quelques mois, Marc Bellemare avait sonné l’alarme. Et j’en ai eu la certitude la semaine dernière, comme des millions d’autres de mes concitoyens.

Depuis le temps que j’attendais le diagnostic, Jacques Duchesneau m’a confirmé la nouvelle, douloureuse, brutale, implacable.

Mon cancer s’appelle corruption, il s’appelle collusion, il s’appelle malversation, il s’appelle caisse occulte.

On me dit qu’il y a cette équipe de spécialistes qui pourrait, si elle le voulait, s’attaquer à la racine du mal, mais ces gens, qu’on appelle les PLQ, s’y refusent. Ils on trop attendu, ils ont profité de la vente de médicaments périmés, et ils craignent qu’un examen plus approfondi ne mette en lumière leur incompétence, et peut être, leur complicité.
Lire la suite

Gilles Vaillancourt : une carrière marquée par les soupçons

Guillaume S. Leduc

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

L’histoire se répète pour Gilles Vaillancourt. Serge Ménard a été élu le 13 décembre 1993, lors d’une élection partielle dans Laval-des-Rapides. M. Ménard affirme que pendant la campagne électorale qui a précédé le scrutin, Gilles Vaillancourt l’aurait invité à son bureau et aurait tenté de lui donner une enveloppe contenant 10 000$ en argent comptant. De la part du maire d’une ville comme Laval, si cela est vrai, Jean Charest ne peut plus refuser une commission d’enquête publique dont le mandat porterait au moins sur le financement des partis politiques. Mais ces allégations de tentative de financement illégal méritent une remise en contexte. Attachez-vous! Lire la suite

Il faut bâilloner Pauline Marois pour enfin l’entendre

Guillaume S. Leduc

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

Le clin d’œil de Stéphane Laporte sur cyberpresse et dans les journaux Gesca, que j’ai emprunté pour le titre de ce billet, a rarement été autant pertinent que ce matin. La session parlementaire actuelle a été d’une intensité rarement vue jusqu’à présent, en raison de la Commission Bastarache. Je me rappelle les commentaires en plein mois d’août : rarement a-t-on entendu parler de politique autant pendant l’été. Quelque part au début de septembre, tous les observateurs se sont posé la question : mais où est Pauline ? Lire la suite

Accès au bureau du PM : Rondeau est-il seul ?

Guillaume S. Leduc

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

Comme le mandat de la Commission Bastarache est restreint au processus de nomination des juges, la question de savoir si d’autres collecteurs de fonds ont pu avoir un accès aussi facile au bureau du Premier Ministre que Charles Rondeau n’y est pas vraiment abordée. Voici une phrase qui m’a fait sourciller hier : Lire la suite

Corruption et syndicalisme

Par Éric Duhaime,

Voici un article que j’ai publié sur mon blogue traitant de la corruption, des syndicats et du cloisonnement dans le monde de la construction. J’ai également mis en ligne une entrevue avec Mario Dumont sur la loi du 1% qui est probablement à l’origine des formations les plus folles offertes aux fonctionnaires québécois.

Bellemare : mon entrevue à CHOI-FM

Par Guillaume S. Leduc,

Voici l’entrevue que j’ai donnée à Stéphane Gasse à CHOI-FM hier le 14 avril 2010. Je reviens sur les collecteurs de fonds du PLQ qui ont un accès privilégié et une influence immense sur le Premier ministre. Certains libéraux affirmaient même à l’époque qu’ils avaient une influence plus grande que la grande majorité des ministres. Cliquez sur le logo pour entendre.