La Coalition démocratique du Québec?

Frédérick Têtu

(Contact via Courriel, Facebook),

Il est beaucoup question ces jours-ci d’une fusion entre l’Action démocratique du Québec et la coalition de François Legault. Des frictions sont à prévoir.

Monsieur Legault a certes une impressionnante cote d’amour dans les sondages, mais son mouvement n’est encore qu’embryonnaire.

Lire la suite

L’AGUICHANT LEGAULT

Éric Duhaime

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

François Legault continue son streap-tease idéologique cette semaine en nous dévoilant ses parties sur la santé. Avant de remonter sur scène, il s’est bien assuré de mousser l’idée de son arrivée à la tête de l’ADQ, histoire de ramener les projecteurs sur lui et de porter ombrage au Conseil général du parti tenu ce week-end à Trois-Rivières. Lire la suite…

Le « contrisme »

Pedro Rodriguez

(Contact via Twitter ou par Courriel),

S’opposer à quelque chose est un droit incontournable dans toute société démocratique.

Être contre quelque chose est une position légitime, certes, mais il s’agit d’un état qui devrait toujours comporter un pourcentage élevé de lucidité. Cette semaine, un groupe de résidants du quartier de Sillery à Québec a démontré que cela n’est pas toujours le cas. Lire la suite

FERMEZ LA SHOP!

Éric Duhaime

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

La déconfiture du Bloc Québécois lundi dernier pose la question de la survie du parti: Le Bloc est-il mort?

Avec seulement quatre députés ayant survécu au naufrage, la reconstruction s’annonce périlleuse, voire impossible. Lire la suite…

Le petit garçon dans le coin

Pedro Rodriguez

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

«La démocratie est un mauvais système, mais elle est le moins mauvais de tous les systèmes.»
[ Winston Churchill ]

Faire une analyse rigoureuse sur l’ambivalence historique des Québécois lorsqu’il s’agit de politique, ce serait un exercice redondant et fastidieux, surtout, après un processus électoral fédéral imprégné d’une platitude digne d’un record Guinness. Lire la suite

CLAVIER COMME ÉPÉE

Éric Duhaime

(Contact via Twitter, Facebook, Courriel),

Une police surveille le net pour empêcher ses citoyens d’afficher des résultats électoraux sur Twitter, Facebook, les blogues ou les sites Web, sans quoi des peines allant jusqu’à 25,000$ ou cinq ans de prison s’appliquent. Vous penserez spontanément qu’il s’agit d’un pays arabe en pleine révolution démocratique où un dictateur tente désespérément de contrôler l’information. Lire la suite…