Administrateurs

Ce blogue vise à donner un regard différent sur la politique québécoise. Il est fortement biaisé vers le côté droit de l’axe politique traditionnel. Notez que les points de vue exprimés par nos auteurs ne sont pas nécessairement le point de vue de tous les auteurs. Nous souhaitons faire un blogue avec un excellent contenu sans mettre de contraintes aux auteurs.

Voici une description des administrateurs de ce blogue :

Ian Sénéchal (Administrateur et fondateur du blogue)

Mon nom est Ian Sénéchal. J’ai 27 ans. Je suis le père de deux garçons. Je possède un baccalauréat en actuariat que j’ai obtenu en 2006 à l’Université Laval. J’ai travaillé 5 ans dans mon domaine avant de quitter pour devenir travailleur autonome. Je suis maintenant représentant en épargne collective inscrit auprès d’Investia Services Financiers. Vous pouvez d’ailleurs visiter mon site professionnel en cliquant sur le lien suivant. Je suis un passionné de politique, principalement des sujets économiques.

En politique, je me suis impliqué au niveau de la circonscription de Vanier pour l’ADQ à partir de 2005, j’ai été membre de l’exécutif de la Commission des jeunes de l’ADQ (CDJ) et j’ai été candidat aux dernières élections en 2008 dans le comté de Kamouraska-Témiscouata où j’ai terminé en 2ième place. J’ai également joué un rôle important dans la campagne d’Éric Caire, candidat à la course à la chefferie de l’ADQ en 2009. De plus, j’ai siégé au comité contenu de la campagne où j’y ai découvert des gens d’une grande qualité.

Par contre, j’ai cessé mon militantisme actif depuis novembre 2009 au niveau provincial. Je concentre maintenant mes énergies sur ce blogue et dans mon comté fédéral en étant membre de l’exécutif de Lévis-Bellechasse pour le parti conservateur. Steven Blaney est le député fédéral de cette circonscription.

Je suis toujours membre du Parti Conservateur du Canada ainsi que de l’ADQ.

On pourrait dire que mon idéologie politique se situe principalement à droite de l’échiquier politique d’un point de vue économique. D’un point de vue social, mes visions relèvent plus souvent de l’analyse cas par cas, mais je suis généralement plus libéral que conservateur (dans le sens non partisan des termes). J’ai voté ADQ et PCC aux deux dernières élections générales.

Finalement, je suis un des cofondateurs du Réseau Liberté-Québec.

Vous pouvez me joindre en tout temps à cette adresse courriel : iansenechal@gmail.com

Daniel Paquet (Administrateur du blogue)

Capture décran, V Télé (Zone 3)

C’est avec un immense plaisir et beaucoup d’humilité que je me joins à l’équipe des Analystes. J’ai toujours été fasciné par les médias et par leur rôle, je dirais même par leur influence, auprès des individus. Québec est à cet égard un lieu privilégié; les débats d’opinions y tiennent depuis toujours une très grande place, autant à la radio et à la télé que dans nos deux quotidiens. De simple curieux, j’ai fini par me trouver une spécialité directement reliée à cette facette des communications.

Mon nom est Daniel Paquet, et je me spécialise depuis quelques années dans la coordination et l’analyse média en temps réel pour différents individus et organismes, principalement, mais pas exclusivement, reliés à la politique.

Mon travail me permet d’avoir des contacts directs avec plusieurs acteurs de la scène politique, tout en m’attirant le respect de différents artisans des médias.  Du matin au soir, je vis littéralement de la nouvelle, dans la nouvelle, pour la nouvelle.

Le traitement de l’information me fascine. La même nouvelle, tout en conservant essentiellement sa vérité propre et sa pertinence, prend en effet souvent une forme très différente d’un média à l’autre. C’est ce que je me plais à observer, et à décortiquer. Quant à la scène politique, c’est une fontaine sans cesse renouvelée de faits à laquelle il m’est impossible de résister. La dernière année indique que, malgré le désenchantement manifeste et le regard sarcastique qu’ils posent sur nos politiciens, leurs actes et leurs paroles, de plus en plus de citoyens s’intéressent à ce qui se passe. Ils comprennent, et ils commentent, de plus en plus. Bravo.

Le débat émergeant gauche-droite, qui occupe une place croissante sur l’échiquier politique, met la table à toute une gamme d’échanges d’idées qui, on l’observe facilement, répondent à un besoin concret de la part du citoyen et de l’électeur. J’aurai l’occasion de me pencher sur le phénomène à maintes reprises, j’en suis certain.

La tribune qui m’est offerte par Les Analystes me permettra de partager avec vous des idées, des observations et des interrogations qui, je l’espère, sauront susciter auprès des lecteurs éventuels une réflexion qu’ils se plairont à explorer en famille et entre amis.