Manque d’arguments

Par Ian Sénéchal,

M. Marceau,

J’ai 28 ans, je suis travailleur autonome. Je suis branché sur le monde, je fais la plupart de mes achats en ligne, je suis bilingue. Des amis qui me ressemblent, j’en connais beaucoup, un peu partout en province. On est éduqué et on est très mobile. On en remercie d’ailleurs le système d’éducation.

Juste comme ça, quand je regarde ce que m’a coûté ma formation, je trouve que ça ressemble à une blague. En fait, je trouve ça injuste. Des gens beaucoup moins fortunés ont financé mes études. Je les remercie, mais en fait, je ne pense pas que c’était nécessaire. J’aurais mis l’argent moi-même pour avoir ces études si importantes à mon avenir. J’aurais utilisé l’endettement encore plus (et j’aurais peut-être été un peu plus tranquille sur la levée du coude!)

Je vous écris pour vous demander conseil. J’ai besoin d’arguments pour rendre service à la patrie. Parfois, le nationaliste en moi ne sait plus comment rendre la province fiscalement sexy auprès de son entourage.

Pouvez-vous m’expliquer comment convaincre Jacques, un gars de l’Outaouais, de ne pas acheter l’iPad qu’il veut offrir à sa femme à Ottawa plutôt qu’à Gatineau. On lui charge 1.65$ d’écofrais au Québec en plus d’une taxe de vente 2% plus élevée. Ça lui coûte 461.78$ au Québec et 452.78$ en Ontario. C’est quand même 9 dollars de différence et nous, on en perd 41.71$ chaque fois. Pensez-vous que je suis le seul qui connaît un Jacques qui se retrouve dans la même situation?

J’ai aussi un autre ami. Celui-là travaille à Montréal. Il demeurait à Ste-Julie. Il a déménagé à Hawkesbury. Il me dit que ça ne lui prend pas beaucoup plus de temps qu’avant pour aller travailler. Comment est-ce que je fais pour le convaincre de revenir? Le gars est ingénieur. On est chanceux, il travaille encore pour nous, mais il ne paie plus ses impôts ici.

D’ailleurs, j’ai demandé à Jacques pourquoi il ne restait pas en Ontario considérant qu’il était si proche. Il m’a dit que c’était prévu. Il attend d’avoir fini avec les services de garde quasi gratuits du Québec et après, il va déménager de l’autre côté de la rivière pour inscrire sa descendance à l’école anglaise en Ontario.

J’ai aussi un client. J’aimerais que vous m’aidiez. Le gars a deux compagnies : une au Québec et une autre en Colombie-Britannique. J’aurais aimé qu’il fasse ses placements corporatifs au Québec. Seul problème, impossible de trouver un avantage fiscal pour justifier le tout. Imaginez si je le convainquais, tous ces dividendes et gains de capitaux pourraient être imposés au Québec. Par contre, M. Marceau, j’ai beau être nationaliste, mais je ne peux pas offrir une solution qui n’est pas optimale à mon monde. Vous ne m’aidez pas vraiment à rendre service à ma nation je trouve.

Bref, M. Marceau, vous voyez bien que je veux aider, mais il faudrait faire votre bout aussi. Vous ne pouvez pas continuer à nous taxer autant, nous réglementer autant et espérer que notre économie va se redresser. Je me demande parfois si vous vous rendez compte comment notre manque de compétitivité fiscale diminue les recettes du gouvernement.

25 réflexions sur “Manque d’arguments

  1. Il vient de l’écrire garderie presque gratuite qu’il devra payer par la suite en Ontario si jeunes enfants. Des profiteurs comme ça il y en a beaucoup trop au Québec. Et combien d’autres services sont justement payés par nos taxes et que les personne ne réalisent pas la justification des impôts plus élevés au Québec (congé parental, assurance médicaments, assurance à la SAQ et j’en passe.

    • Vous vous offusqué parce que c’est un profiteur??!!??

      Lui qui ne demande qu’on arrête de fouiller dans ces poches?

      Pendant ce temps, ceux qui vénère le "modèle" Québécois demande toujours et encore plus d’argent du gouvernement.

      Et vous avez le culot de dire que c’est un profiteur?

      Il y a multitude rapports, statistique qui démontre que ce que notre gouvernement nous "paie", nous coûte plus cher qu’à peu prêt n’importe où ailleurs. Oui en Alberta, il paie 25$ pour une place en garderie… Mais ici, il nous en coûte 47$ et en plus, il leur reste beaucoup plus d’argent dans leur poche au mauvais Albertains (puis maudit qu’on l’aime leur chèque de péréquation!)

      Descendez de votre petit nuage et vous remarquerez que les vrai profiteur sont ceux qui quémande encore au gouvernement pour avoir plus d’argent et qui, en prime, "chie" sur la tête de ceux qui en fournissent pour plus que leur juste part (riche, autres provinces, etc.).

      Le Québec est devenu une province de quéteux, qui veut tout avoir mais rien faire pour le mériter!

      • sa garderie subventionnée il n’a qu’à la payer de sa poche en entier. Au bout du compte il sera gagnant puisqu’elle sera déductible à 100 % d’impôts ce qui fera baissé son revenu annuel et possiblement changé de tranche d’imposition. Avec de la planification financière les mieux nantis du Québec peuvent très bien s’en sortir.

        • Wow, le texte parle de la fiscalité global du Québec, et vous des garderies.

          Wow, mon commentaire, bien que sommaire, parle de façon globale de l’économie et le programmes sociaux et vous des garderies!

          Donc, selon vous, trouvez une solution pour que le gouvernement paie 100% de nos garderies, parce qu’ils n’y personnes qui paient pour cela, seulement le gouvernement, et tous nos problèmes fiscaux seront résolus?

          Bien qu’il pourrait avoir accès à ce déductible (En passant, elle n’est pas déductible à 100%, cela dépends du revenue de la personne.), Au Québec, nous sommes les champions du double tarification//déduction… au diable, les contribuable de la classe moyenne vont tous payer…

          Économie 101, je suis persuadé que vous pourrez trouver des cours intéressant pour en apprendre.

          Vraiment, continuer à vivre dans votre petit monde de BS accrocher aux mamelles de l’états!

        • Il ne faut pas oublier qu’il n’est pas vraiment un profiteur au sens péjoratif puisque lui meme contribue à ce que ce service lui coûte 7 $. Pourquoi irait-il payer sa garderie ailleurs, au plein coût? En fait, son 7$, il le paie combien de fois vous pensez? Moi je pense qu’il serait mieux de déménager tout de suite et laisser faire la gardrie à 7$ s’il sait compter!

    • Profiteurs!!?? Et ceux qui nous prennent de force 48.2% de notre bien pour graisser la patte des lobbyistes qui les ont fait élire (Syndicats, Fonfons, Étudiants et autres sangsues…)?.
      C’est Gouvernemaman et ses politiciens vampires qui sont les profiteurs; plus je peux les frustrer, plus je suis content

    • Nicole

      Voulez-vous dire que vous croyes que tout les gens qui payent beaucoup de taxes sont des profiteurs, juste parce qu’ils gagnent beaucoup plus cher que vous?

      Bonjour

      • Ce n’est aucunement ce que j’ai écrit : il est profiteur parce qu’un coup qu’il n’aura plus besoin des garderies subventionné il déménage en Ontario. C’est là qu’il devient un profiteur.

  2. Excellent billet Ian, comme toujours le gros bon sens. J’aime beaucoup te lire. C’est encouragant de voir qu’il y a des gens comme toi, Joanne, Eric, Martineau, Maurais, qui ont une vision sur les répercutions des mauvaises décisions prises, ce qui manque avec la plupart de nos élus et surtout avec le PQ.

    Mais le Québec est l’une des régions des plus heureuses au monde…go figure, ils ont l’air à aimer ça être dans la merde jusqu’au cou.

    Lorsque que le Québec frappera le mur, j’imagine très bientôt, et si la péréquation rentre avec beaucoup de diminution dans le futur, ce que je predis, je me demande ou nous nous y trouverons dans ce fichier. Triste that we took advantage of this wonderful financial help with equalization payments sans prévoyance. http://qe.cirano.qc.ca/graph/satisfaction_a_l_egard_de_la_vie_annee_la_plus_recente

  3. Ce n est pas un profiteurs, c est un gars qui sauve sa peau comme ont voudraient tous le faire dans le contexte du P.Q. au pouvoir!!!

  4. Je suis un payeur de taxe, je gagne plus que la médiane et la moyenne, ma conjointe aussi. On est très content d’obtenir des services de qualité, est-ce que je pourrais en avoir un peu plus pour mon argent, probablement, mais avec la pensée qui sous-entends l’article c’est la spirale vers le bas. Faudrait compétitionner avec celui qui offre le moins de service avec le moins de taxe ? Je pense pas qu’on va réussir à battre les chinois avec notre niveau de vie et je ne suis pas intéressé à me battre pour en avoir le moins possible.

    D’un autre côté, ça me dérangerais pas de payer plus de taxe si j’ai plus de service. Ce que je veux qu’on surveille c’est la qualité des services rendus par l’état comparé à ce que je pourrais avoir ailleurs.

    • Le problème, c’est que c’est vrai qu’on est plus taxé qu’ailleurs, mais on ne ramasse pas beaucoup plus d’impôt, car on n’a pas assez de riches, parce qu’on fait fuir nos riches parce qu’on les taxe trop. On manque alors d’argent et on augmente les taxes et on les fait plus fuir et on en manque plus et on augmente les taxes. Vous voyez le cercle vicieux… En gros, je résume ce que l’on appelle la courbe de Laffer.

    • Merci de votre commentaire M, Tremblay, Je suis en accord avec votre ligne de conduite,J’ose espére qu’il y a a d’autres qui pensent comme vous. Il faut comme peuple arrêter de niveler par le bas et surveiller nos dirigeants pour que les sommes soient utilisées pour le bien commun au lieu d’enrichir une élite.

      • C’est justement ça, niveler par le bas! A Cuba, il n’y a pas de salle riche, tout le monde est égale… Tout le monde va à l’école, tout le monde mange, tout le monde… est également pauvre!

  5. le Québec est une kleptocratie.
    Définition: une Kleptocratie est un gouvernement de voleurs.

  6. Salut mon Yan!
    Je ne peux pas t’en vouloir, tu es encore jeune! Lorsque tu realisera que le Quebec est la province la plus taxee au Canada, que chaque jour, des politiciens incompetents comme Pauline Marois s’entetent a se fermer les yeux sur le reste du monde, et que ces memes politiciens mettent plus d’argent dans leurs poches que sur la sante ou sur nos routes, tu comprendras! Pour ce qui est du fait de te sentir mal parce-que tu n’as pas paye chers pour tes etudes, c’est tres noble de ta part. Va faire du benevolat et ton peche sera pardonne! Sur ce, je dois te laisser. Je m’en vais en Ontario poir acheter mon IPad. Je vais en profiter pour remplir mon reservoir d’essence.

  7. « Le nationaliste en moi »… Pour ma part, ça fait longtemps que j’en ai fini avec le nationalisme. Si c’était pour le patriotisme… j’aurais besoin d’arguments pour être patriote québécois… parce que pour le moment, je préfère acheter par le web pour sauver les taxes, et en Ontario lorsque cela est possible, plutôt que d’encourager les amis profiteurs des péquistes et des libéraux. Je vote avec mon fric maintenant.

    Si comme dans l’annonce de Revenu Quebec, on veut me faire sentir coupable de ne pas payer pour nos écoles, je réponds que les écoles j’veux bien, mais les artistes subventionnés à plus de 700 millions par année, le fonds d’électrification des transports en commun de 200 millions du dernier budget Marceau, la fonction publique non productive et trop lourde, les centaines de millions dans les échecs de l’informatisation des dossiers santé, les extras aux entrepreneurs… Non… Je veux mon droit « d’opt-out ».

  8. 3. David Tremblay dit : 19 novembre 2012 à 18:25
    1. D’un autre côté, ça me dérangerais pas de payer plus de taxe si j’ai plus de service. Ce que je veux qu’on surveille c’est la qualité des services rendus par l’état comparé à ce que je pourrais avoir ailleurs.

    Au Québec, le libéral socialiste Raymond Bachand, a augmenté la pauvreté des Québécois de 3,6 milliards l’an, en haussant la TVQ de 7,5 % à 10 %. Depuis…

    Avez-vous plus de services ou bien plus de qualité de services, pour vos taxes et impôt ?…

    Au Québec, malgré un budget de 34 milliards au ministère de la santé, il y a encore quelque 2,4 millions d’adultes qui n’ont pas de soins médicaux. CAD, pas de médecin de famille.

    Au Québec, malgré une rémunération moyenne de 200,000 $ l’an le médecin, le temps d’attente aux urgences à Montréal est de 16 à 21 heures.

    En comparaison, pour les mêmes services médicaux, avec une rémunération moyenne de 86,000 $ le médecin, le temps d’attente aux urgences dans la région parisienne est de 55 minutes.

    Votre choix ?… Le système médical parisien ou québécois ?…

    Le 4 novembre dernier, le député syndiqué et ministre des finances, Marceau, a ajouté un autre palier d’imposition pour les travailleurs aux revenus de plus de 100,000 $.

    C’est en comparant le Québec avec les provinces du RDC que l’on comprend mieux la spécificité syndicaliste soviétique québécoise… à 100 milles dollars…

    Alberta
    10% of taxable income = 10,000$
    Ontario
    11.16% on the amount over $78,043 = 11,160
    British Columbia
    14.7% on the amount over $103,205 = 15,171 $
    Québec
    25.75 % 100,000 $ et plus = 25,750 $

    Le travailleur professionnel paie au minimum 10,579 $ ou 70 % plus d’impôt l’an, au Québec. Au maximum, 15,750 $ ou 157 % plus d’impôt l’an.

    Pouvez-vous afficher la liste des services publics dont vous bénéficiez au Québec, qui ne sont pas offerts dans les provinces de l’Alberta, l’Ontario et la BC.

    SP

Les commentaires sont fermés.